Mon Jeu Adopter Boutiques Forum Communauté Jeux Monde Guides

Modérateurs: Modérateurs Artistiques, Modérateurs Écriture, Modérateurs RPG & écriture, Modérateurs Saloon, International Moderators

Messagepar Zoruna » 03 Juin 2020 00:59

Bonjour à tous, comment allez-vous ? :D
Après moult hésitation, j'ouvre enfin mon petit répertoire de lecture, ici-même hihi :3

Comme l'indique le titre du sujet, je ne posterais ici que ce que juge comme étant le meilleur de mes Ones Shots hihi :D
Vous pouvez retrouvez le reste, ainsi que mes autres écris, sur mon Wattpad personnel, que voici :)
-> https://www.wattpad.com/user/Ninja-Zorua




Mais déjà, qu'est ce qu'un One Shot ?

De ce que j'ai compris, tout simplement, un One Shot ( ou OS pour faire plus court ) est une histoire en 1 seul et unique chapitre. Autrement dit, l'histoire est assez courte, car elle ne sert pas à raconter réellement une histoire de A à Z, mais peu servir comme morceau d'une autre histoire. Par exemple, sur une histoire que serait la vie, raconté uniquement une seule de vos journées à l'école, pourrait être un One Shot :)
Les OS sont donc généralement assez court ( je ne crois pas que j'en ai déjà écris un excédant 4 000 / 5 000 mots ) bien qu'il arrive que certains en écrives des très court ( même pas 500 mots ) comme des très long ( plus de 10 000 mots ) tout dépend de l'envie de la personne :)

Vous ne trouverez donc ici, que de petites histoires :) ( pour voir mes fics, et les OS que je n'ai pas posté ici, ou encore ma galerie de dessin, il faudra vous rendre sur Wattpad : normalement il n'est pas nécessaire d'avoir un compte pour lire :) Ceci car je ne souhaite partagé sur GW, que ceux que je trouve les plus réussi :) )




Sur quoi écris-tu en général ?

Majoritairement sur du Undertale et ses Univers Alternatifs, mais vous n'êtes pas obligé de connaitre pour comprendre :)
Néanmoins, si vous avez besoin de plus de détails, n'hésitez pas à me questionner hihi :D
Les AU que je traite le plus sont Dreamtale de Jokublog ( principalement avec le personnage de Nightmare, mais j'use de son frère Dream également ) ainsi que le personnage d'Error de Crayon Queen, car je suis très attaché à ces personnages :)
Pour les connaisseurs de l'Univers : pas de ErrInk ou de NightKiller chez moi, désolée. En revanche, je traite beaucoup le ErrorMare, tout simplement car j'adore ce ship, et qu'il m'inspire énormément :mrgreen:
Pour les autres, n'ayez pas peur de poser toutes les questions qu'il vous faudra : je ne mors absolument pas :p ♥

Autrement, il m'est déjà arrivé de faire des One Shot pour des créas de Gothicat, donc je les posterais ici également ;)
Ou sur mes OC, mais c'est un peu plus rare :)


À part mes OC ( Shadow, Darkos, Chairon ou Givraleon pour les plus connues et utilisé ) rare ( voir aucun autre ) sont les personnages qui m'appartient. Je ne fais que les utiliser ( avec accord du créateur d'origine, qui accepte que la fandom réutilise ses personnages ) afin de construire les histoires ci dessous :)




Que veux dire le terme " fandom " que tu emploie quelques fois ?

En fait, une fandom, c'est tout simplement une communauté de fan, regroupé autour d'un même domaine :)
Donc les fan de GW réuni, on peu se nommer " fandom de GW " :lol: ( apparemment, ça se dit " fanbase " en français, je ne savais pas : je viens de le découvrir sur wikipédia et vikidia, en cherchant des mots simple pour expliquer tous ça :lol: )
En gros, c'est un groupe de fan, qui ont pour point commun une passion commune ( un film, un jeu vidéo, un livre, un auteur, autre... ) :)




Information pré-lecture :

Les textes partagés ici ont été écris, dicté par des sentiments fort de type chagrin, solitude, ou autre, car c'est majoritairement ce genre de sentiments qui m'inspire. De plus, j'essaye de respecter autant que possible le caractère et le lore ( = l'histoire / le vécu ) des personnages ne m'appartenant pas, et en vu des personnages qui me touche le plus, cela peu parfois traiter de sujet triste, ou sensible, car les textes partagés ici ont peut-être été écris pendant, ou après, un étrange ressentie, et aide à évacuer une part de tristesse intérieur, qu'on possède tous. Ou alors, ils essayent de suivre le lore du personnage, qui n'a pas forcément vécu un passé très joyeux. Aussi, je préfère prévenir que si vous êtes sensible au harcèlement, et que cela vous blesse de lire des textes sur ce domaine, éviter de lire mes textes dans la catégorie " Undertale " car le personnage de Nightmare, que j'use beaucoup, en a été victime, donc il est fort probable que j'en fasse légèrement allusion dans les textes où il apparait ;)



Voili, voilou :)
Si vous avez d'autres questions, des remarques, ou toute autre chose à me dire, n'hésitez pas, et bonne lecture à vous hihi ♥
Image Hommage à Ramses et Athéna mes 2 chéris ♥Image
Spoiler: show
ImageImageImage
Spoiler: show
ImageImageImageImageImageImageImage

Image
Shadow my best friends // Crédits kit // Mon topique d'Écriture // /!\ En deuil depuis le 20 mars 2020
Mon Wattpad /// Moins présente à partir du 14 septembre : rentrée à la fac


Since that's what people say about me, today I am becoming a Bad Guy.
-----------------------------------------------------------Un ptit clic pour mes créas ↑ dans le second spoiler please ? ♥
Image Image
Avatar de l’utilisateur
Zoruna
 
Message(s) : 18429
Âge : 18
Inscrit le : 01 Juil 2014 12:51
Localisation : En train de voyager dans le Multivers, ou chez les Bad Sanses avec Nighty et Errou :3
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Zoruna » 03 Juin 2020 01:05

Mes textes de créas GW :


Astre Cendré :
Spoiler: show
Lien de l'histoire sur Wattpad -> https://www.wattpad.com/848190393-quelques-one-shot-4-astre-cendr%C3%A9
Astre Cendré appartient à Xena -> https://gothicat-world.com/creatures/8825289


Bonjour à toi, visiteur. Tu en as du courage et de l'audace, pour oser t'approcher de moi. Mon pelage ne t'éblouit donc pas ? Parfais, tu mérites donc de connaitre mon histoire...

À ma naissance, j'étais un Lunaris, tout ce qui a de plus normal. Puisque ma mère possédait un magnifique pelage luisant, tel le Soleil, mais que mon père possédait un pelage sombre comme la Nuit, j'héritai d'un mélange des deux. Ainsi, bien que mon pelage possédait quelques couleurs chaleureuses et terrestres, comme ma mère, mon dos et ma tête étaient noir comme la nuit, exactement comme le corps de mon père. Pourtant, en grandissant, des symboles étranges sont apparut sur mon pelage. En effet, un soir, tandis que j'observais les étoiles, que j'admirais tant, l'une d'entre elle sembla comme se poser sur ma joue droite. Dès lors, chaque nuit sans étoiles, celle ci se mettait à briller, et me donnait la possibilité de peindre le ciel, avec de multiples lumières et constellations, pour faire rêver les créatures de tout royaume, et de tout pays. Puis, de nouveau, quelques années plus tard, alors que le temps était pluvieux, m'empêchant d'aller jouer dehors à ma grande tristesse, je finis par apercevoir un grand rayon de lumière chaud, à l'entrée de ma tanière. Je m'y approcha, et m'y allongea, car l'endroit était si chaud et réconfortant : je finis même par m'y endormir, bercé par sa douce chaleur, et le plip plop de la pluie. Pourtant, mon réveil fut brutalement interrompus, lorsque j'eus l'impression de bruler. Je me mis à crier, en me roulant dans tous les sens, avant de comprendre qu'une sorte de boule d'énergie chaude, se peignait doucement sur mon dos. Quand la sensation de brulure sembla avoir finit son tableau, je ne ressentais plus rien, mais était désormais pourvu d'un nouveau symbole. C'est à partir de cet instant, que ma vie prit un tout autre tournant... En effet, dès lors, je compris ce qu'était ma destiné... Dès lors, on me surnomma " Astre Cendré : le dévoreur de Soleil "

À partir de ce jour, je découvris que j'avais en moi le pouvoir du Soleil et des Étoiles. Ainsi, j'étais capable de contrôler le Soleil à ma guise, pour le faire apparaitre, ou bien disparaitre, et j'étais également capable de peindre le ciel, de magnifiques étoiles brillantes, pour offrir un magnifique tableau de noir et d'ors. Ainsi, les jours où la pluie devait paraitre, mon pelage se mettait à briller fortement, car je détenais le Soleil. Résultat, beaucoup on finit par dire que je dévorais cet astre, les jours de pluie, pour l'empêcher de chasser ce don de la nature. À l'inverse, lorsque le Soleil était visible dans le ciel, mon pelage prenait une teinte, digne d'une nuit noire, avec le symbole sur mon dos, qui me donnait une apparence de trou noir, absorbeur de matière, lorsque la sphère se mettait à luire et bouger, créant de longues lignées de lumière orangé, sur mon dos d'un noir cendré.

Suite à tout ces pouvoirs, bon nombre de créatures tentèrent de s'approcher de moi, mais beaucoup reculèrent finalement, apeuré par tant de puissance, ou bien alors, aveuglé par la lumière que créait naturellement mon corps. Résultat, peu d'entre elles ont la chance de pouvoir me parler, donc je te félicite d'être parvenu jusqu'à moi.
Néanmoins, maintenant que tu en sais plus sur moi, je vais devoir te laisser. En effet, il est temps que j'aille travailler. On se revoit plus tard, d'accord ?


À ces mots, le Lunaris se leva, et disparut dans les dernières lueurs du jour.




Image

/!\ Dessin by me, afin d'accompagner l'histoire : merci de ne pas le prendre !





Tangipahoa ( ou une morale sur la vie )

/!\ Sujet potentiellement sensible
Spoiler: show
Lien de l'histoire sur Wattpad -> https://www.wattpad.com/869229282-quelques-one-shot-6-tangipahoa-ou-une-morale-sur
Tangipahoa appartient à Lyls -> https://gothicat-world.com/creatures/7644358
Musique pouvant se lier au texte -> https://youtu.be/Oq1hgHIDEXY


Il arrive un moment, dans la vie d'un être vivant, que celui ci se perde. Alors, pour beaucoup, se perdre signifie simplement avoir tourner à droite, au lieu de tourner à gauche, ce qui fait qu'on se retrouve dans une rue inconnu, à demander à tout les passants où est l'endroit X tant recherché, mais il arrive que certains se perdent, bien plus loin que cela. On ne parle alors plus d'un simple égarement dans une ville, ou un village, mais bel et bien d'un égarement de l'esprit, qui nous fait nous sentiiirrr... Différent ? Incompris ? Mal aimé ? Cela varie énormément chez ces personnes, qui ne comprennent plus le sens de la vie.
Ces personnes, le plus souvent, se cachent derrière un masque, ne désirant pas montrer leurs peurs, leurs faiblesses, et ne font que sourire, d'un faux visage. Oh, mais la plupart n'y verront que du feu mais, pour ma part, je ne suis pas dupe. Certains arborent un sourire factice, privé de tout espoir. Par ailleurs, l'espoir... Ce mot pourtant si doux et inspirant... Ces gens là en oublie bien vite le sens. On peu alors dire, à ce moment là, qu'ils basculent réellement dans ce que certains appel le " côté obscur " de la pensée. Un côté dont peu revienne, car peu arrive alors à y retrouver leur Lumière, leur Étincelle, et leur coeur finit par s'envelopper de ténèbres.

Si je peux résumer autrement, disons simplement que ces gens ont mal, que ces gens souffrent en somme... En gros, pour le dire simplement, ils vont tellement mal, qu'ils commencent à se dire que côtoyer des gens sympa, des amis, n'étaient clairement pas normal. Que côtoyer des gens qui leurs voulaient uniquement du bien, et qui étaient sincère en disant cela, ne pouvait pas être possible, pour la simple et bonne raison qu'ils en ont souvent eu la preuve toute leur vie. Alors, comme moyens de défense, ils commencent eux-même à être agressif et à s'en prendre à ces gens là, qui du coup, ne comprennent rien et sont blessés par de tels gestes, et / ou de tels paroles.
Quant aux personnes qui les ont blessés... Elles tombent de plus en plus dans la noirceur, n'écoutant alors plus que la sombre voix de leur esprit, qui ne leur dit que de mauvaises choses.
Néanmoins, ne perd pas espoir petite âme, car nous avons tous une Étincelle de Lumière au fond de notre coeur. Tout comme les étoiles, brillant dans l'infinité du ciel, cette Étincelle brillera toujours et à jamais dans nos cœurs, et il ne tient qu'à toi de la trouver, d'entendre son appel, et de la suivre !
Va petite âme... Rien n'est perdu car, tant que le Soleil brillera, tant que les étoiles brilleront, et tant que la Lune dansera avec elles, soit certains que rien ne détruira le reste d'espoir, brillant au fond de ton coeur.

Même le plus infime des Espoirs...
La plus infime Lumière...
Le plus timide de tes Amis...
Quelqu'un te voulant du bien, ne t'abandonneras jamais petite âme, donc relève toi, et persévère.

Je me nomme Tangipahoa, fantôme des Espoirs, vivant au coeur de cette petite Étincelle de l'âme.
Si tu as besoin de moi, appel moi, et j'accourrais.
Mais ne perd pas espoir, d'accord ? Car, même dans le plus sombre univers, au milieu du coeur le plus impur, tu trouveras toujours ton Étincelle, ton Ange Gardien, une personne qui sera là pour te protéger, et veiller sur toi.
Si tu penses que tu ne mérites plus rien, et que tu ne verras plus jamais la Lumière, regarde mieux autour de toi, et tu y trouveras ton Étincelle : elle te remettra sur le droit chemin.

Garde Espoir petite âme...
Rien n'est jamais perdu dans la vie.
L'échec est autorisé, et même encouragé, car c'est en échouant qu'on devient meilleur.
Mais n'abandonne pas, et croit toujours en toi.
Je sais que tu en es capable.

Je crois en toi...
Alors prend soin de toi...

Tangipahoa, ton ange gardien.
Image Hommage à Ramses et Athéna mes 2 chéris ♥Image
Spoiler: show
ImageImageImage
Spoiler: show
ImageImageImageImageImageImageImage

Image
Shadow my best friends // Crédits kit // Mon topique d'Écriture // /!\ En deuil depuis le 20 mars 2020
Mon Wattpad /// Moins présente à partir du 14 septembre : rentrée à la fac


Since that's what people say about me, today I am becoming a Bad Guy.
-----------------------------------------------------------Un ptit clic pour mes créas ↑ dans le second spoiler please ? ♥
Image Image
Avatar de l’utilisateur
Zoruna
 
Message(s) : 18429
Âge : 18
Inscrit le : 01 Juil 2014 12:51
Localisation : En train de voyager dans le Multivers, ou chez les Bad Sanses avec Nighty et Errou :3
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Zoruna » 03 Juin 2020 01:13

Mes textes sur Undertale et ses AU :


Les Regrets de Nightmare :
Spoiler: show
Lien de l'histoire sur Wattpad -> https://www.wattpad.com/846779103-quelques-one-shot-1-les-regrets-de-nightmare
Musique pouvant accompagner l'histoire -> https://youtu.be/s4uTFFdWMkA


Cela fait maintenant plusieurs années, voir dizaines d'années, que Nightmare avait ôté la vie à sa mère, après avoir obtenu sa corruption. Il n'était plus très sûr du nombre d'année écoulé car, en réalité, pour lui, cela semblait daté de plusieurs décennies, voir même siècles. Après tout, le temps est long, lorsque l'on possède la vie éternelle...
Aujourd'hui, il semblait avoir tout pour être heureux. Lui qui avait été si longtemps persécuté, sans désirer le dire à son frère, pour soit disant le protéger, était désormais la personne qui persécutait. Devenu maitre et roi de son univers, Nightmare faisait régner les sentiments négatifs dans tous Dreamtale puis, lorsque son frère s'est libéré de sa prison de pierre, pour fuir dans le Multivers, Nightmare est devenu chef de la plus cruel des bandes tyranniques, qu'on pourrait imaginer. Devenu maitre d'un immense château, sa bande et lui semait malheur et désolation, dans de nombreuse timeline, et Nightmare s'en nourrissait par la suite, pour devenir encore plus fort qu'auparavant.
Néanmoins, plus les années passaient, moins Nightmare était heureux...

Aujourd'hui, c'était son anniversaire, mais personne à part lui ne le savait. Nightmare n'avait en effet rien dit à ses sous-fifres, tout simplement car ils n'avaient pas à le savoir.
Habituellement, ne plus fêter son anniversaire, depuis le jour de sa corruption, ne le dérangeait pas, mais cette année, Nightmare ressentait comme un manque. De par le fait qu'il était lui-même un être fait de sentiment négatif, le garçon savait qu'il ressentait une sorte de regret... Mais pourquoi là ? Pourquoi maintenant ? Il était si heureux jusqu'à présent, alors pourquoi repensait-il subitement à son frère, lui qui l'avait trahis et abandonné, en ne l'aidant pas, alors que son pauvre ainé criait à l'aide !?
Quoi qu'il en soit, les regrets qu'il ressentait le faisait tellement souffrir, que Nightmare décida de se rendre à Dreamtale.

L'endroit était tel qu'il l'avait laissé. Bien que l'endroit paraissait, aux premiers abords, magnifiquement brillant et colorés, comme autrefois, Nightmare savait que cela n'était que l'œuvre de pouvoirs illusoires, à tel point que les illusions se dissipèrent, lorsque le squelette balaya cette vision de son esprit. Le lieu retrouva alors un visuel tel que le lieu qu'il avait laissé : le ciel était sombre et d'un mélange de rouge et de violet, tandis que la terre était rouge sang, dus au fait que ses plantes s'étaient nourris du sang, des victimes que Nightmare avait fait, en ces terres. Au centre de tout ce chaos, se trouvait le tronc d'un arbre mort, depuis bien longtemps. Sans réellement contrôler ses pas, Nightmare s'en approcha, et le regarda. Le tronc était coupé un peu en dessous ce qui servait de poitrine au squelette, et le tronc de l'arbre était sombre et creux, comme s'il avait été brulé, mais désirait toujours survivre un minimum. C'est alors que, sans réellement comprendre le pourquoi du comment, Nightmare se mit à pleurer. Il versa d'abord une larme, puis une seconde, suivit bientôt d'autres, qui coulèrent dans le silence de mort, que dégageait cet endroit sinistre et lugubre.
Le squelette se posa, près des restes de sa mère, et prit le tronc dans ses bras. Durant un court instant, les murmures du vent auraient juré l'avoir entendu lui demander pardon, avant que Nightmare ne s'endorme tout doucement, et calmement, tout en étant bouleversé par tant de sentiments négatifs, emplis en lui, qui, pour la première fois de sa vie, le faisait plus souffrir, qu'ils ne lui faisaient du bien.

- Mon... Mon frère est-ce... Est-ce vraiment toi ?
Une voix familière, réveilla le squelette. Ce dernier se releva en baillant, en se frottant ce qui lui servaient d'yeux. Assit dans l'herbe, Nightmare répondit, d'un air fatigué :
- Dream ? Je crois que... Je viens de faire un cauchemar... Encore...
- Nightmare ce... Ce n'était pas un cauchemar... Regarde...
Nightmare regarda autour de lui, et constata qu'il n'avait en effet pas rêvé. Toute la désolation qu'il avait créé dans son UA, était bel et bien réel, et hantait toujours cet endroit. En revanche, le squelette se redressa, et fixa son frère, droit dans les yeux : ce dernier était, quant à lui, bel et bien présent.
Nightmare le questionna :
- Dream... Que fais-tu ici ?
- C'est plutôt à moi, de te poser la question - répondit Dream, d'une voix très douce et chaleureuse - Après tout, c'est toi qui n'habite plus ici, depuis que tu as découvert que tu étais capable de voyager dans le Multivers, et que tu t'es mis à habiter dans un château spécial, avec ta bande...
- Oui... Oui c'est vrai, tu as raison...
Les deux jumeaux se regardèrent l'un l'autre. Plus il fixait son frère, plus Nightmare ressentait de nouveau cette profonde douleur, enfuit dans sa poitrine. C'est d'ailleurs en continuant de le fixer, que Nightmare comprit : aujourd'hui, les jumeaux atteignaient leur moitié de millénaire, et cela faisait maintenant cent ans qu'ils étaient en guerre, l'un contre l'autre. Cent années, au début desquels, Nightmare se serait transformé en monstre de négativité, avant de tuer leur mère, de transformer son frère en statue de pierre, et de ravager leur UA tout entier. Cent années, au début desquels son pouvoir, aussi puissant soit-il, aura corrompus son âme, à force d'en avoir marre de devoir souffrir, pour l'unique raison que Nightmare incarnait la négativité vivante. Mais, c'était également cent années, à la fin desquels, Nightmare regrettait ses actes...


Finalement, Nightmare baissa la tête et, d'une voix basse, se mit à parler à son frère :
- Dream...?
- Oui Nightmare ?
- Je suis désolé... Pardonne moi...
Sans qu'il ne le voit, Dream se rapprocha de lui et, sans hésiter une seule seconde, se mit à prendre son grand frère dans ses bras, pour lui faire un gros câlin. Nightmare fut surprit. De par ses réflexes, ses tentacules tentèrent d'assassiner son frère, maintenant qu'elles l'avaient enfin à porté de main, mais Nightmare les en empêcha. Au contraire, d'un air hésitant, il finit par se plonger dans l'aura positive de son frère, et lui même le prendre dans ses bras. Petit à petit, tout autour d'eux, Dreamtale redevint l'UA de leur enfance : un lieu magnifiquement coloré, aux couleurs verdoyantes, le tout dans une vallée parfaitement bien éclairée, par un magnifique ciel bleu et ensoleillé, qui illuminait de tout son éclat, le centre de la vallée, où se trouvait un immense pommier, aux pommes noires et ors. L'illusion de Dreamtale était revenu, et faisait maintenant effet sur Nightmare, qui commença alors à se calmer. Doucement, tout doucement, sa corruption disparut, tandis que les deux frères s'allongèrent dans l'herbe, près de leur mère.
Pour la première fois, depuis tant années...
Nightmare était enfin heureux...

- Bon anniversaire Dream - dit subitement Nightmare, tandis qu'il tenait Dream, fortement dans ses bras
- Bon anniversaire Nightmare - lui répondit Dream, tout en souriant, en se blottissant dans les chaleureux bras de son frère, qui l'avait tant manqué jusque là
- Tu veux bien redevenir mon frère ?
- Pour moi, nous l'avons toujours été, et nous le resterons à jamais.
Disant ces mots, Dream ferma les yeux, et s'endormit, suivit bientôt de son ainé, qui lui sourit.



( Je ne parviens plus à retrouver l'image, si quelqu'un connait l'artiste, je veux bien please ^^" )



Apprenons l'équilibre à DS!Dream :

Les personnages ( excepté celui qui me représente ) viennent de Dreamswap de Onebizarrekai sur tumblr
Spoiler: show
Lien de l'histoire sur Wattpad -> https://www.wattpad.com/877776237-quelques-one-shot-7-apprenons-l%27%C3%A9quilibre-%C3%A0-ds


Ce soir là, je fus appelée. En soit, maintenant, j'avais l'habitude d'être appelée quelque part, dans un certains Univers. Après tout, rétablir l'équilibre était la mission qui m'avait été confiée. Je franchis donc le portail, se situant devant moi, avant d'arriver dans un univers semblable à une ancienne version de Dreamtale. Néanmoins, la forte aura positive qui en dégageait, me fit comprendre que ce n'était pas Dreamtale. Me laissant guider par cette aura, je finis par arriver dans une sorte de château, ou de manoir, je ne savais pas vraiment. Quelque chose à l'intérieur m'attirais, si bien que me téléporta à l'intérieur.

Je marchai durant quelques minutes, dans un long couloir, me dissimulant dans les endroits peu éclairés du lieu, avant d'être surprise par des cris. C'est alors que je vis une sorte de Nightmare forme originel, mais habillé différemment, qui se mettait à courir en hurlant, suivit d'un Cross et d'un Error à capuche. Ceci me surprit beaucoup :
- Booonnn... Peut-être que Ink aura des iiinnn... Fooos... Ok y'a un Ink aussi...
Alors que j'allais justement contacter Ink, pour lui demander des infos sur cet univers, je vis son clone passé, en courant après les trois autres. Plus aucun doute possible : j'étais arrivé dans une Sphère Swap. Par ailleurs, tout juste après, un Dream géant et ailé, termina cette course folle. Les 5 squelettes, trop occupé dans leur course, ne m'avait même pas remarqué.

C'est alors que le groupe de devant atteignit la porte d'entrée, mais puisqu'elle était verrouillée, ils ne semblaient pas pouvoir ressortir, bien que Nightmare et Cross forçaient dessus, pendant qu'Error paniquait un peu. Visiblement, aucun des trois ne pouvaient user de leur magie, et ils se firent bien vite rattraper par Ink et Dream. Ce dernier prit d'ailleurs la parole :
- Tu es tombé dans mon piège mon frère... Je me doutais que tu viendrais chercher ton ami Error. Dommage, que j'ai réactivé la sécurité : aucun de vous n'est apte à s'évader désormais.
- Je vous avez dit que vous n'auriez pas du venir ! - fit Error
Nightmare hocha la tête, en le regardant :
- Je n'allais quand même pas te laisser là !
Puis, il tourna son regard vers son frère :
- Je suppose que tu veux m'achever maintenant ? Afin de détruire toute la négativité ?
- Tu as tout compris - répondit Dream dont les grandes ailes déployés lui donnaient un air clairement supérieur
- Bien, dans ce cas, fais-le. Mais sache que cela ne résoudra aucun de tes problèmes.
- Quoi !? Mais tu es fou !? - hurla Cross
- Non, il a juste retrouvé la raison - en ria Dream
- Non, je sais simplement ce qu'il va se passer par la suite. Le monde à besoin de négativité, autant que de positivé Dream !
- Tu insinues donc que le monde a besoin de peine et de souffrance ?
- En quelque sorte, oui. C'est en tombant, puis en se relevant, qu'on devient plus fort par la suite. Sans négativité, le monde serait bien triste à vivre. C'est en échouant qu'on devient meilleur par la suite.
- Pourquoi avoir besoin de cela ? On peu très bien vivre heureux directement.
- Alors vas-y. Mais ne viens pas dire ensuite que je ne t'aurais pas prévenue.
- Je suis content que tu t'es enfin décidé de te rendre Nightmare. Tu ne peux pas savoir à quel point cela me facilite grandement la tache !
Disant cela, Dream fit apparaitre son épée, et la leva au dessus de son frère, s'apprêtant à abattre le coup fatal. Cross, bien que visiblement incapable de faire apparaitre son épée, s'apprêtait à s'interposer, pour protéger la personne qu'il aimait, et à qui il doit beaucoup, mais je fus plus rapide que lui. J'avais bien ressentie en arrivant que ma magie ténébreuse s'était comme endormit, mais grâce à ma magie lumineuse, je parvins à me téléporter, tout en invoquant ma propre épée. Celle de Dream percuta donc la mienne, sous le regard surpris des 5 squelettes.

Dream hurla :
- Quoi !? Qui es-tu !? Comment as-tu pus !?
- Tu es vraiment idiot pour un Dream, c'est fou... Écoute un peu ton frère enfin, d'autant qu'il a parfaitement raison. Chaque personne, chaque chose existante, est là pour une bonne raison. Sinon, elle n'existerait tout simplement pas.
- De quoi j'me mêle !? - Dream me regardait d'un air furieux
- Je vais te donner un exemple clair... La positivité peut-être relié au Soleil, et la négativité à la Lune. Que penses-tu qui se passerais si on en retirerait l'un des deux ?
- Et bien eeeuuuhhh... - Dream baissa son arme, en semblant comme réfléchir - Qu'est ce que j'en sais moi ?
Je baissa mon arme également, et lui répondis :
- Faisons le test avec la Lune, puisque c'est ce que tu sembles vouloir supprimer. Tu penses que le monde serait parfait et plus heureux sans Lune, pas vrai ? Mais si je te disais que cela décalerait le rythme de vie de chacun, puisque les créatures vivantes sont réglés grâce au cycle jour / nuit ? Mais, également, sans la nuit, les créatures nocturnes ne pourront plus vivre, et la Terre finira par se réchauffer. Au final, au lieu d'être heureux, les gens finiront par déprimer, et même par mourir de faim. Pourquoi ? Tu te souviens que je te disais que ça se réchaufferait ? Imagine qu'à force de se réchauffer, les plantes meurent. Cela fait un autre gros combos puisque, sans plantes, les créatures herbivores meurent à leur tour, suivit des carnivores. Résultat, les denrées alimentaires se feront de plus en plus rares, chers et convoités, et des bagarres éclateront pour le moindre morceau de pain, si compté qu'il reste de quoi fabriquer du pain. Et voila le retour d'un monde chaotique, qui peu quand même survenir, s'il ne reste que le Soleil...

Dream semblait dubitatif :
- Donc, d'après toi, il faudrait supprimer le Soleil !?
- Nop, parce que c'est pareil dans le sens inverse. Supprime le Soleil, et garde uniquement la Lune. Que ce passerais-t-il alors ? Et bien, au contraire, la Terre se refroidirait, les créatures continueraient de perdre leur cycle jour / nuit et seraient fatigué en permanence, les plantes ne pourront plus faire leur photosynthèse, et finiront par mourir, ce qui renverra au même problème de famine, etc. Là aussi ça serait le désordre et l'anarchie.
- Et donc ? Qu'est ce qu'on est censé faire alors ?
- Tout simplement, comme disait Nightmare au départ : tu gardes les deux côtés, et tu apprends à vivre avec l'équilibre. Il ne peut pas y avoir de joie sans peine puisque, après tout, pourquoi sourire, lorsque nous savons que tout finira bien, quoi qu'il advienne ? Les gens finiront par juste ressembler à des zombies ooouuu... Huuummm... Bas à moins que Ink partagent ses flacons avec absolument tous les gens du Multivers, je doute que grand monde se mettent à ressentir de la joie un jour, ce qui est quand même ironique, puisque tu désires ne garder que ça...
Ink sursauta en entendant son nom, et me regarda bizarrement. Il devait surement se demander comment j'étais au courant pour tout ça. Dream, quant à lui, s'apprêtait surement à riposter de nouveau, mais je repris la parole, avant même qu'un son ne sorte de sa bouche :
- Ouai je sais, t'as l'aura positive, et tu penses que ça va régler le problème. Sauf queee... Bin non en fait. Comme je disais tout à l'heure, le monde ne peut pas vivre avec uniquement un Soleil. Crois moi... À vouloir supprimer toute la peine et la souffrance, tu ferras plus de mal que de bien. C'est avec ceci qu'on devient plus fort, qu'on devient de meilleur personne. À vouloir toujours éloigner la souffrance de nous, on ne fait que de l'attirer. Et même si tu penses pouvoir la détruire à la racine, tu ne fera qu'empirer les choses, pour tout le monde, et toi le premier, car tu te rendras vite compte que tu auras sacrifié la vie de ton frère, pour un monde à l'opposé de celui que tu voulais. Dooonnnccc... S'il te plait... Ne fais pas quelque chose que tu vas regretter par la suite...
Dream regarda alors le sol, comme pour réfléchir. Le silence régnait alors dans la salle, et en devenait même pesant.

Finalement, l'ange positif me fixa, et répondit :
- Qui es-tu au juste, pour savoir tout ça ?
- Oh... Simplement une fille qui voyage à travers les mondes, afin d'aider les autres, voila tout... - lui répondis-je en lui souriant
Dream tourna alors le regard vers son frère. Aucun des deux ne semblaient réellement quoi penser de ma venu des plus inattendus, ni de mon discours.
Finalement, Dream soupira et, tout en faisant disparaitre son arme, s'adressa à Ink :
- Va désactiver la sécurité.
- Quoi ? Mais...?
- C'est un ordre.
- EEEuuuhhh... Bon, d'accord boss, si vous voulez.
Ink disparut alors, durant quelques minutes. Peu avant son retour, une voix vocale nous indiqua que la sécurité avait été désactivé :
- Voilà, c'est fait - fit Ink en revenant
- Bien, je te remercie.
Dream se tourna alors de nouveau vers Nightmare, soupira de nouveau, puis lui dit :
- Tu es libre : tu peux partir.
Nightmare semblait perplexe de cette révélation :
- Quoi ? C'est tout ?
- Dépêche toi, avant que je ne change d'avis...
Aussitôt, voyant qu'ils pouvaient de nouveau utiliser leur magie, Cross et Error se téléportèrent ailleurs. Nightmare resta quelques secondes de plus, à fixer son frère, avant de disparaitre.
- Tu me devras des explications supplémentaires... - me fit Dream, quand nous n'étions plus que trois dans le couloir
- Si tu veux. On commence par quoi ?
Je me mis alors à lui sourire, tandis que ma Pierre Magique se mettait à briller, en signe de victoire. En effet, lorsque mon collier brillait ainsi, cela signifiait que j'avais réussi ma mission.

Néanmoins, une mission de complété, signifiait qu'il m'en restait encore pas mal à accomplir, si je désirais continuer d'aider à rendre le monde un peu plus meilleur.
Néanmoins, ma prochaine mission sera pour une prochaine fois...

À bientôt ~~



Oh doux souvenirs... ( OS entre Nightmare, Error et de vieux souvenirs... )

Le début de l'histoire est basé d'un RP fait avec une amie, qui a gentiment accepté que je le reprendre, en tant que passage introductif, donc merci encore à elle ♥ ( l'histoire n'est plus lié à notre RP, à partir de la première phrase en italique )
Spoiler: show
Lien de l'histoire sur Wattpad -> https://www.wattpad.com/893442757-quelques-one-shot-10-oh-doux-souvenirs-os-entre
Musique qui pourrait se lier au texte -> https://youtu.be/QYxvQJ2i5CM


Ce soir là, Nightmare s'était retrouvé avec quelques amis, dans leur cabane magique, qui leur servait de base partagée, au milieu d'un étrange Univers. Ils discutaient tous tranquillement, jusqu'à ce que son frère Dream arrive, éjecté d'un portail. Ce dernier était blessé et brulé, et raconta, après soin, que ses versions Dreamswap et Swapdream l'avaient de nouveau retrouvé, pour lui répéter que les Nightmare sont des menaces. Bien sûr, Dream a voulu les défendre, ce qui a littéralement fait surchauffé ses versions swaps, qui ont tous fait bruler de leur aura. Ayant une aura bien plus faible que la leur, puisqu'il avait mangé qu'une seule et unique pomme doré, contrairement à ses swaps, Dream n'avait réussi qu'à ouvrir un portail, avant de se faire éjecter par la puissance solaire de ses deux versions alternatives de lui-même.

Furieux, en voyant l'état de son frère, Nightmare désira le venger, en faisant bien comprendre à ces stupides versions swaps, qu'il était la seule et unique personne de l'univers, à être autorisé à blesser son petit frère. Malheureusement pour lui, il y avait deux Créatrices dans la demeure, et l'une d'entre elle usa de ses pouvoirs pour ramener Nightmare de force, ce qui le fit grogner bien que, finalement, il se décida d'accepter le câlin que lui réclamait son cadet, tout en lui faisant promettre de se téléporter illico presto à lui si, dans le futur, ses swaps revenaient le voir pour l'embêter. Au final, bien qu'il n'appréciait plus vraiment son ancienne forme, l'être corrompus repris sa forme d'antan, pour revoir un sourire se greffer sur le visage de son frangin. Après tout, au fond de lui, il l'aimait toujours malgré tout... Ce n'est pas pour rien que la première règle de son manoir, qui est également la plus importante, était qu'il était la seule personne, à être autorisé à blesser Dream physiquement. La joie s'installa alors dans la cabane : les deux jumeaux restaient l'un près de l'autre sur le canapé, Error et leurs amies Créatrices à leur côté, tandis que les 2 compagnons à 4 pattes de l'une d'entre elle, se mettaient à jouer près d'eux, tout heureux de se voir couvrir de paillettes de lumière grâce à Dream, de recevoir une couronne d'ombre de la part de Nightmare, et de se voir pourvoir d'ailes de plantes temporaire, apposé par la seconde Créatrice. Pendant ce temps, Killer fut envoyé pour embêter les versions swaps de Dream, suite au fait que Nightmare était comme interdit de bouger. Et, le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il accepta rapidement sa mission : lui qui avait toujours voulu frapper le frère de son Boss, voilà qu'on lui demandait d'aller embêter et frapper, les versions alternatives de celui ci ! La joie totale !

C'est alors que Nightmare ressentit une profonde douleur, au fond de son âme. Soupirant, il attrapa un coussin du canapé pour se cacher la tête, et se laissa glisser jusqu'à atteindre le sol. Son frère tenta de récupérer le cousin, en vain, mais l'ami loup de l'une des Créatrices le vola, en pensant que c'était un jeu, laissant entrevoir les larmes de Nightmare. Ce dernier, honteux d'avoir montrer des larmes, lui qui n'avait pas pleuré en public depuis si longtemps, se téléporta loin de là. La propriétaire du loup tenta de le ramener de force, en usant de ses pouvoirs de contrôle, mais Nightmare repartie encore. Alors, Error se leva en soupirant, et décida de s'en occuper : après tout, bien que les autres personnes de la pièce l'ignoraient totalement, il était le seul ici à avoir vu Nightmare pleurer ces dernières années, et il connaissait la cause de tout cela, car son aimé lui avait déjà raconté, lors d'une vague de tristesse précédente. Error le retrouva donc dans sa maison : le Void. En effet, il savait que Nightmare y allait, lorsqu'il voulait être le plus seul possible, encore plus qu'au manoir, si bien que le destructeur était persuadé de le retrouver ici : et pas manqué.

" Oh doux souvenir... "

Nightmare était de dos à Error, et gardait toujours son apparence d'antan. Pourtant, son aura était tel, qu'elle en repoussait le destructeur, et que Nightmare avait quand même sa corruption dorsale, de laquelle sortait ses tentacules, en plus d'être assit sur une flaque d'encre noir, tout en étant recroquevillé sur lui même.
- Pourquoi...? Pourquoi êtes-vous revenu !? - criait-il - Je vous déteste... Je vous déteste tellement !
Error peina à se rapprocher, tellement l'aura de son aimé se faisait puissante. Néanmoins, de là où il était, il parvenait à entendre les murmures de Nightmare. À moins que... Serait-ce son aura qui parlait...? À cet instant même, Le destructeur avait l'impression de devenir fou...
" Oh doux souvenir qui me blesse, ne revient pas... Et pourtant, tu es bien là... "
Cette phrase était répétée en boucle jusqu'à ce que la main d'Error vienne toucher l'épaule de Nightmare, qui se mit à sursauter de surprise, à son contact :
- Du calme - lui dit Error d'une voix qui se voulait rassurante, tout en s'asseyant près de lui - Ce n'est que moi.
- E... Error...? C'est bien toi...?
- Qui d'autre ?

" Oh doux souvenir qui me blesse, ne revient pas... Et pourtant, tu es bien là... "
" Oh doux souvenir, pourquoi ? Juste... Pourquoi ? Pourquoi me faire cela à moi ? "


Error posa la tête de Nightmare, sur son épaule, tout en le prenant dans ses bras. Il n'aimait pas être touché, mais face à l'être des ténèbres, sa phobie semblait comme dissipé, et il se mettait à l'oublier totalement, l'espace d'un instant.
Ensuite, le destructeur regarda Nightmare, qui était toujours recroquevillé sur lui-même, la tête basse. De plus, tandis que ses tentacules s'agitaient dans tous les sens de manière aléatoire, trahissant ainsi la forte nervosité du prince, ce dernier détourna le regard, regardant le sol, pour cacher ses larmes à son aimé. À cet instant précis, Error aurait aimé ne rien pouvoir ressentir, à la manière de Ink, son rival de toujours. Au lieu de cela, il ressentit un pincement de l'âme, que Nightmare ressentit probablement, vu qu'il poussa comme un cri de surprise, avant de laisser éclater ses sanglots, dont les larmes tombaient sur ses mains : des mains d'un petit squelette frêle, faible, fragile, qui ne savait que faire pour se sortir de cette situation. Un squelette que le prince détestait plus que tous, et bien qu'il avait déjà essayé de reprendre son ancienne apparence, en se disant qu'il finirait par s'y habituer de nouveau, toujours, toujours les douloureux et doux souvenirs lui revenaient en tête, lui déchirant l'âme par la même occasion, et lui donnant de nouveau envie de fuir, dans l'ombre de sa corruption si protectrice.
- Tu vois... - dit-il d'une faible voix - Même à toi je te fais du mal... Je ne sais faire que ça : blesser ceux que j'aime, et me blesser moi-même... Je me sens si faible, pathétique et... Inutile...
- Je te jure que si tu dis ça encore une fois, je t'accroche au plafond, jusqu'à ce que tu changes d'avis, c'est compris !?
Nightmare laissa échapper un rire un instant : il savait que c'était la façon d'Error de lui dire qu'il l'aimait :
- Hey... Toujours aussi drôle, à ce que je vois...
- Je fais comme toi avec ton frère, que tu menaces de rechanger en pierre, s'il ne t'obéis pas, lorsqu'il est à ta merci.
- Si je lui dis ça, c'est pour qu'il m'écoute, et qu'il arrête ses conneries...
- Et bien, c'est valable pour moi aussi. Sauf que, mon truc, à moi, c'est d'attacher les gens, et les ligoter au plafond, jusqu'à ce qu'ils me supplie que je les lâche.
- Puis tu les lâches, ils se mangent le sol dans leur chute, et on en rit ensemble...
- Exactement !
Nightmare se mit à rire, en repensant aux fois où cela arrivait mais, de nouveau, il perdit rapidement son sourire.

" Oh doux souvenir qui me blesse, ne revient pas... Et pourtant, tu es bien là... "
" Oh doux souvenir, pourquoi ? Juste... Pourquoi ? Pourquoi me faire cela à moi ? "
" Oh doux souvenir, je ne t'ai rien fais... Pourquoi donc me dépouiller ? L'Ombre est-elle condamnée à rester Ombre à jamais? "


Puisque le gardien ne voulait pas se blottir contre lui, Error lui força la main, en posant sa propre tête sur l'épaule de Nightmare. Ce dernier en sursauta un instant de surprise, surtout lorsque le destructeur lui dit ces mots :
- T'sais, je te le répète encore, mais t'as pas à t'en vouloir pour autrefois. C'est le passé maintenant. Et puis tu sais, rien que le fait que tu reprennes de temps à autre cette forme, pour faire plaisir à ton frère, montre que tu n'es pas tant un monstre que ça. Donc arrête de penser n'importe quoi de toi-même. Et puis, si t'es si méchant, pour avoir cassé quelques trucs, et tué des gens, je suis quoi moi ? - Error se mit à rire de cette dernière phrase, suivit de Nightmare
- C'est marrant... Tu me dis ça à chaque fois, mais à chaque fois je tombe dans le panneau, et j'en ris...
- Hey, je te rappel que je suis un Sans : l'humour, c'est mon rayon !
- C'est vrai, c'est vrai...

Un silence s'installa quelques instants dans la " pièce " avant qu'Error reprenne la parole, d'une voix qui se voulait sérieuse et rassurante :
- Tu sais Night, on est pareil toi et moi. On a tous deux un travail ingrat, la majorité des gens ne nous aiment pas, quoi que l'ont fasse, etc... Mais tu sais quoi ? C'est pas grave. Après tout, seul sont idiot les gens qui ne jugent que pour l'apparence ou le travail d'autrui. Je n'aime pas l'artiste, mais je le respecte tous de même, car je sais qu'il est utile lui aussi, et il en est de même pour toi avec ton frère. Mais t'sais... Eux aussi pensent la même chose, j'en suis sûr et certains. Ton frère ne t'en veux pas, et même si tu le détestes au plus haut point, tu continues de l'aimer, et c'est normal, il est ton frère après tout. Et puis, je pense qu'il peut comprendre que tu as besoin de temps. Besoin de temps pour accepter le passé, et cette apparence que tu te forces à garder. Tu as déjà fais beaucoup d'effort, si tu ne la garde pas plus longtemps, je doute que Dream t'en voudras. Après tout, comme dirais Ink, la Doodle Sphère ne s'est pas faite en un jour, et il est bon de prendre son temps, pour réaliser quelque chose, afin de ne pas le regretter par la suite.
Error soupira : il n'aimait pas reprendre les exemples de ce satané Ink, mais il est vrai que certaines de ses paroles peuvent être véridique... Puis, il reprit :
- Je sais ce que tu as. Tu te rappel que, dans le temps, tu n'avais pas le droit au bonheur, car les gens te le volaient sans raison valable. Tu t'es donc métamorphosé, principalement pour te défendre, et tu as commis des choses que tu regrette aujourd'hui. Et, écoute moi bien, rien que ça prouve que tu n'es ni fou, ni impardonnable, ni aussi impitoyable que les gens disaient que tu étais. En effet, si tu l'étais, tu ne serais pas là à te remettre en question. Or, se remettre en question, se questionner sur sois-même, sur ses choix, ses actes, etc, est la preuve que l'ont n'est pas aussi mauvais qu'on pourrait le laisser paraitre. Aujourd'hui, il t'arrive de sourire, de ressentir de nouveau de la joie dans ton âme, et cela te fait mal, principalement car tu te rappel qu'on t'en a privé tant de fois. Au final, tu as peur. Peur qu'il se reproduise la même chose qu'autrefois, ce qui est parfaitement normal, tu sais ? Regarde moi... Encore une fois, je suis pareil que toi. J'ai tenté un nombre incalculable de fois de sauver mon propre univers, mais en voyant que mes nombreux efforts étaient totalement vains, j'en suis devenu ce que je suis aujourd'hui. N'est ce pas ironique ? Je voulais protéger mon univers, et maintenant, je les détruit tous. J'en viens même à haïr une version alternative de moi-même, qu'on considère également comme étant mon propre frère, qui a pus sortir de son vide, et vivre heureux, contrairement à moi. Tout comme toi, j'en veux terriblement à mon frère et le monde, de m'empêcher de vivre heureux, car les gens estimes que mon travail est ingrat, et que je suis la pire bête qui existe. Et pourtant... Ce qui me fais tenir c'est ce que je vis avec mes amis : toi, la bande...
" Mais surtout toi " rajouta-t-il pour lui même, ce qui le fit jaunir un instant, et sourire Nightmare, qui ressentait sa gène, en se doutant de la raison
- Le monde pense que nous sommes méchant ? Et bien soit alors : amusons nous donc... Pourtant, tu n'as rien fais de mal au départ et moi non plus d'ailleurs. Quant à la bande... Ils sont un peu concon, mais ils sont comme nous eux aussi, et je dirais que c'est pour cela qu'on s'entend si bien. Après tout, Dust tomba dans le désespoir, et tua son propre frère, pour ne pas souffrir de le voir de nouveau mourir et Horror et Killer n'ont rien demandé à personne. Quant à Cross... Hey bien... Lui aussi a perdu son seul foyer, et était désorienté, sans savoir où aller. On est comme... Une grande famille, tu vois ?

Nightmare baissa la tête, tout en réfléchissant aux paroles d'Error, qui reprenait déjà la parole :
- Et puis, en ce qui concerne nos combats contre les Stars, il suffit de voir ça comme un combat amical. Mais, au fond, aucun d'eux ne nous en veut - Error bugua un instant - Enfin, peut-être cet idiot d'artiste, s'il oublie de prendre ses vials, mais c'est une autre histoire... Bref... Autrement, il n'y a qu'a voir comment on se comporte tous, lorsque nous nous regroupons dans la base. On fait quelques bêtises, on se taquine, etc, mais nous rions tous ensemble. Et là, il n'y a plus de Stars Sanses, comme il n'y a plus de Bad Sanses. Il y a juste... Nous ?

Le destructeur soupira de nouveau. Pour le coup, il avait énormément parlé, et il était en train de se questionner lui-même intérieurement car, au fond de lui, il n'était pas sûr lui-même de ses paroles...
- Continue s'il te plait... - lui demanda soudainement Nightmare, en se blottissant contre lui, tout en se calmant
Error en sursauta de surprise, puis repris, tout en caressant le visage du prince allongé sur lui, qui reprenait petit à petit sa forme corrompus, tout en se détendant un maximum, si bien que son aura diminuait progressivement en intensité :
- Tous ça pour te dire Night que... Tu n'as pas à t'en vouloir et à avoir mal, du fait que tu souris et es heureux. Nous faisons tous des erreurs dans la vie, mais nous finissons par nous relever, et à apprendre d'elles : ainsi, une personne qui n'en fais jamais, ne pourra jamais progresser.
Tu as appris de tes erreurs, tu regrettes et tu penses que tu n'as plus le droit d'aimer ou d'être heureux, mais c'est faux : nous avons tous ce droit. Oui, tous, même toi. Mais, également, même si on progresse de nos erreurs, certaines cicatrices prennent plus de temps que d'autres à se refermer, ça arrive. Aussi, ne te force pas, à reprendre ton ancienne apparence. Tu sais autant que moi que cela te fais souffrir, car tu n'aimes plus te voir ainsi. Alors, reprend là uniquement quand tu en auras l'envie, et ne te sens pas coupable de subitement repasser en corrompus. Personne ne t'en voudras, ou alors, ces personnes là ne sont clairement pas de vrais amis. Mais, crois-moi que si quelqu'un te fais du mal pour cette raison, il aura affaire à moi, d'accord ? Et même si tu penses que tu dois te presser, pour ton frère, ne le fais pas : il comprendra. Discute en un peu avec lui, quand tu t'en sentira capable, et explique lui ton point de vue, et je suis sûr qu'il comprendra. Je pense que de te voir sourire, tout en étant heureux, est quelque chose qui lui est plus chers, que de te revoir dans ton ancienne apparence, mais en souffrant le martyre.

Nightmare se mit alors à sourire : les paroles de son aimé lui avait vraiment remonté le moral.
- Merci Error... - lui dit-il, d'une voix si basse, que ces mots était à peine perceptible
- Quoi ?
- Rho... Me fait pas répété gros bêta !
- Comment ça gros bê...
Error se coupa brusquement, lorsqu'il planta de surprise, au moment même où son aimé s'était redressé, afin de pouvoir l'embrasser. Lorsqu'il débugua, Nightmare était déjà debout, et lui souriait :
- Rentrons : allons-y - dit-il en ouvrant un portail, qui devait les reconduire dans la base partagée
- Hey ! Mais attends moi ! -fit Error en se relevant en vitesse, et en se précipitant pour attraper le portail, avant qu'il ne se referme


À cet instant même, un témoins jura avoir entendu la fin du poème...
" Oh doux souvenir qui me blesse, ne revient pas... Et pourtant, tu es bien là... "
" Oh doux souvenir, pourquoi ? Juste... Pourquoi ? Pourquoi me faire cela à moi ? "
" Oh doux souvenir, je ne t'ai rien fais... Pourquoi donc me dépouiller ? L'Ombre est-elle condamnée à rester Ombre à jamais ? "
" Non... "
" Doux souvenir, sache que l'Ombre a le droit de sourire et, aujourd'hui, je souris de joie et de bonheur... "



Fin
Image Hommage à Ramses et Athéna mes 2 chéris ♥Image
Spoiler: show
ImageImageImage
Spoiler: show
ImageImageImageImageImageImageImage

Image
Shadow my best friends // Crédits kit // Mon topique d'Écriture // /!\ En deuil depuis le 20 mars 2020
Mon Wattpad /// Moins présente à partir du 14 septembre : rentrée à la fac


Since that's what people say about me, today I am becoming a Bad Guy.
-----------------------------------------------------------Un ptit clic pour mes créas ↑ dans le second spoiler please ? ♥
Image Image
Avatar de l’utilisateur
Zoruna
 
Message(s) : 18429
Âge : 18
Inscrit le : 01 Juil 2014 12:51
Localisation : En train de voyager dans le Multivers, ou chez les Bad Sanses avec Nighty et Errou :3
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Zoruna » 03 Juin 2020 01:13

Suite :

Le Prince et le Voleur :

/!\ Le lore des personnages utilisé dans cette histoire n'est pas canon ( = officiel ) et a été adapté pour l'histoire :
Spoiler: show
Lien de l'histoire sur Wattpad -> https://www.wattpad.com/896384079-quelques-one-shot-11-le-prince-et-le-voleur



Il était une fois, un grand royaume, dirigé par un roi et une reine monstre, au grand coeur. Le peuple obéissait avec plaisir à leurs demandes, et la paix régnait dans ce royaume, à quelques exceptions près, car nul royaume ne possède aucun malfrat, durant des générations. Un jour pourtant, la reine fut déclarée enceinte, et c'est à partir de cet instant que tous changea réellement. Lorsqu'elle mit bas, elle donna naissance à 2 squelettes : le premier à sortir fut un petit squelette aux yeux violet comme la nuit, qui fut nommé Nightmare suite à cela. Quant au second, il fut nommé Dream, en référence à ses prunelles couleur dorés. Néanmoins, pour certains, ces noms font aussi référence au fait que le royaume est passé du rêve au cauchemar, et du cauchemar au rêve, après leur naissance. En effet, dès qu'il en eurent l'âge, chacun fut entrainé à devenir un futur roi pour qu'ainsi, aux termes de leurs études, le plus apte des deux monte sur le trône. Effectivement, étant jumeaux, chacun avait sa chance, et il fallait donc éduquer les deux frères de la même manière.

Au même moment, dans le bas royaume, grandissait un jeune enfant des rues. Abandonné très jeune, il fut recueillis par une bande de monstres assez pauvre, devant eux aussi subvenir à leurs besoins, en volant, ou réalisant des travaux peu scrupuleux. Ce monstre, du nom d'Error, avait le rôle de destructeur et d'assassin, car sa magie était lié à la destruction. Ainsi, malgré son jeune âge, il réalisait des missions que personne n'osait prendre, n'hésitant pas à tuer les témoins au passage. Il grandit ainsi comme un malfrat de l'ombre, dont peu connaissait le visage, et tout ce qu'on savait de lui, était que son visage semblait pleurer ses crimes, tandis que son esprit commandait ses actes.
Rien ne semblait pouvoir réunir ces deux familles. Et pourtant...
Quand vint l'an X110, tout bascula...


5 juillet X110 : une date anodine pour beaucoup, et pourtant, dans ce royaume, ce fut un grand jour. En effet, c'était aujourd'hui que le prince Dream allait monter sur le trône. Effectivement, après de nombreuses années d'entrainements, il s'avéra que Nightmare était de moins en moins sérieux, et préférait lire dans la bibliothèque, dans sa chambre, ou caché dans les jardins, plutôt que de s'entrainer. Ses parents et ses professeurs le disputèrent donc beaucoup, sans connaitre la vérité : Nightmare savait qu'il était mieux pour le royaume que ce soit son frère qui monte sur le trône : après tout, lui possédait une magie d'Ombre très puissante, qui en effrayait plus d'un, alors... Et ce n'était pas la première fois qu'on le mettait à l'écart pour le disputer physiquement et verbalement, à l'abri des regards de son jeune frère ou de ses parents, à qui il cacha absolument tout. Si son aura était si sombre, qu'elle en corrompait les gens, Nightmare jugea qu'il était mieux pour tout le monde qu'il se fasse oublié, et que son frère monte sur le trône à sa place. Après tout, Dream recevait toujours des félicitations et autres récompenses, tandis que lui ne recevait que des coups bas, malgré son statut princier, pas vrai ?

Tandis que les villageois accouraient jusqu'aux portes du château, en attendant que ces dernières s'ouvrent, un groupe de monstres encapuchés, se dissimulait dans la foule. Peu avant de venir, ils s'étaient mis d'accord sur le plan à suivre, durant ce couronnement :
- Bon les gas - fit Error en claquant du point sur la table - Aujourd'hui, c'est notre chance ! On en aura plus jamais l'occasion ! C'est aujourd'hui le couronnement du prince, les portes du châteaux seront donc ouvertes, et le public autorisé à entrer. C'est notre chance pour s'infiltrer, voler un maximum d'objets de valeurs, et repartir en en ayant plein les poches !
- Tu es sûr de toi ? - lui répondit un squelette aux yeux vairons - Paps est inquiet, il dit qu'il a peur que ça foire...
- Ouai, en plus, y'aura surement encore plus de gardes que d'habitude... - continua un squelette au crâne brisé
- C'est pas grave ça, on pourra s'amuser et en buter quelques uns en passant, comme ça ! Et p'tête même le prince tient... - rigola un squelette fou allié, dont des larmes d'encre sortaient de ses orbites
Error grogna :
- Nous n'allons tué personne, sauf si dernière nécessité. Les gas, réfléchissez : le but c'est de ne pas se faire prendre, comme quand on vole dans les rues ! Pitié, je suis le plus jeune, mais je suis le seul qui réfléchit ici, ou quoi ? C'est notre chance les gas, réfléchissez bon sang ! On rentre discrètement dans le château, en se faufilant dans l'ombre, on contourne les salles qui risquent d'être très occupé, comme la salle des fêtes, la salle du trône, ou les cuisines, et on se glissent jusqu'aux chambres, et autres endroits stratégiques. Vu notre niveau, je ne pense pas qu'on se fera prendre. De plus, il est fort probable que les gardes restent majoritairement près de la famille royale, donc il n'y aura pas grand monde dans les pièces vides du château. On aura pas d'autre chance d'enfin s'enrichir, pour partir de ce royaume pourris !
- Donc le plan, c'est juste : 1 : on s'infiltre, 2 : on va là où y'a personne, 3 : on vole tous ce qu'on peu, 4 : on repart riche à souhait ? - questionna le squelette au crâne brisé
- C'est ça Horror. D'autres questions ? Dust ? Killer ?
- Nop. Paps n'en a pas non plus. Il est pas très pour, mais j'pense qu'il s'en fait pour rien. C'est dans son caractère après tout héhé ~~
- On peut vraiment buter personne ?
- J'ai dis non Killer !
- Dommage... Bon bin, j'ai pas d'autres questions.
- Très bien... Alors allons-y, les portes ne vont pas tarder à ouvrir.
Et c'est ainsi que le groupe de malfrat n'attendait que le gong d'ouverture, afin de commettre leurs méfaits, dans le plus grand des secrets.


Plus tard

Error et les autres s'étaient infiltrés dans le palais. Comme convenu, ils se sont tous dispersés, pour couvrir un plus large terrain, et Error était en train de fouiller l'étage supérieur, qui était étrangement vide. Le voleur resta sur ses gardes, au cas où, mais le palais semblait désert : effectivement, comme il l'avait prévu, la majorité des gardes étaient au près de la famille royale, car ils étaient persuadé que si un crime survenait en ce jour, cela serait une tentative d'assassinat contre eux, et non un simple vol. Alors, le destructeur était assez tranquille, et pouvait tranquillement récupérer ce qui lui faisait envie, qu'il rangeait dans une sacoche en cuir, qu'il venait de trouver, et qu'il avait trouvé sympa, ou dans ses poches. Vu comme ça, on aurait dit un jeune garçon qui faisait tranquillement ses courses, dans le plus grand des silences. C'est alors qu'il fit une étrange rencontre, en entrant discrètement dans une chambre.
Jusqu'à présent, toutes les chambres qu'il avait fouillé, étaient vide, mais dans celle ci, Error trouva un squelette, qui était assit sur son lit, dos à lui. Le squelette était vêtu avec une tenu princière, faite majoritairement de violet, avec quelques touches de blanc et de doré, et portait une couronne sur la tête. Bien qu'Error vivait dans les bas quartier, il ne lui fallut pas plus d'un simple coup d'oeil, pour reconnaitre le prince Nightmare. Le voleur commença alors à paniquer :
" Que fait-il ici ? - pensa-t-il - Ce... Ce n'était pas prévue ! Pourquoi n'est-il pas avec le reste de la famille royale !? "
- Vous vous êtes perdu ? - lui demanda alors le prince, en jetant un regard derrière lui
Un peu confus, mais soulagé de la naïveté apparente du prince, Error prit une voix calme et posée, comme une personne normale et bien attentionné, et répondit :
- Oui, c'est cela, excusez-moi mon prince - il imita une révérence, comme il avait déjà eu l'occasion de le faire, pour tromper quelques bourgeois ou policiers - Pouvez-vous, s'il vous plait, m'indiquer la direction de la salle du trône ? J'ignore où elle se trouve, et n'aimerais pas rater le couronnement...
- Bien sûr. Vous sortez de ma chambre, et vous partez vers votre droite. Ensuite, vous redescendez les escaliers, et vous devriez retrouver la foule. Ca m'étonne que vous vous soyez perdu, mais bon... Descendez juste les escaliers, et suivez le tapis rouge que des domestiques ont du placer là ce matin, y'a pas plus compliqué, et ça vous conduira directement dans la bonne salle.
- Merci, mon prince.
- Pas de problème.
Aussitôt, le prince se replongea dans sa lecture. À cet instant précis, Error hésita un moment : devait-il ressortir, et continuer de voler dans d'autres pièces, au risque de croiser des personnes moins naïves que le prince, qui l'arrêteraient sur le champs, ou même, au risque de faire du bruit, et d'attirer la vigilance du prince ? Ou bien alors...
" C'est le prince Nightmare, et il est tout seul sans surveillance... Peut-être que le kidnapper nous permettra de recevoir une forte rançon, en échange de sa libération ? " pensa-t-il en dévoilant un sourire vicieux
- Si vous voulez mon avis, vous tirerez une plus forte rançon, si vous kidnappez mon frère. Moi... Je doute que quiconque paye pour me retrouver - répondit subitement le prince, sans quitter des yeux son livre, comme s'il venait de lire dans les pensées d'Error, au point de faire sursauter de surprise ce dernier
- Attendez... Comment vous...?
- Comment j'ai sus ce à quoi vous pensez ? Facile : la sacoche que vous portez est à mon frère : c'est moi qui lui est offerte : y'a notre logo lune et soleil dessus. Et puis, surtout... La seule chose que je sais faire, c'est lire dans les pensées négatives des gens, qui sont apparemment donné par ma faute. C'est pour cela que je vous dis que je ne vaux strictement rien. Alors oui, pour la forme, on tentera probablement de me retrouver, durant quelques jours, ou de faire croire au peuple que c'est toujours le cas, mais en vrai, ça arrangerait tout le monde que je disparaisse. Donc, ne prenez pas cette peine.
Error se mit à buguer sur le coup. Était-ce un coup de bluff du prince, afin d'éviter son kidnapping ? En tout cas, ce prince était bien moins naïf qu'il le laissait paraitre, et Error se maudissait intérieurement, de s'être laissé prendre au piège.

C'est alors que des bruits de pas se firent entendre dans les couloirs, suivit de plusieurs voix :
- Bon sang, le prince Nightmare est en retard...
- Pour le couronnement de son frère... Il n'a pas honte ? Déjà que ce garnement se cachait tout le temps, à l'heure de l'entrainement... Je ne sais vraiment pas de qui il tient toute sa mauvaise éducation !
Entendant ces voix, Nightmare se mit à grogner : un grognement qui fut entendu par Error, qui lui paniquait, d'être prit au piège, à ne plus pouvoir sortir de cette chambre, ni pouvoir se cacher. À ce moment précis, le prince avait envie de gifler les gardes, de leur dire que c'était de leur faute, et de celle du reste de son entourage, et que NON, il n'avait pas envie d'assister au couronnement, car ça serait être entouré d'une foule hypocrite, qui ferait les gentils devant sa famille, mais qui serait capable d'attendre que sa famille se sépare de lui, pour la cérémonie, afin de le blesser physiquement, même en cette journée si spéciale. Il le savait, il le ressentait : de sa propre chambre, il pouvait entendre les pensées des villageois qui étaient si heureux pour Dream, mais priaient tout bas que l'horrible et démoniaque Nightmare, ne s'approche pas d'eux, et gâche ainsi la journée.

Finalement, le prince n'hésita pas une seule seconde. Ni une, ni deux, il se leva en vitesse de son lit, récupéra un plan du château, qu'il avait lui-même dessiné, et caché dans un placard, puis il attrapa le bras du voleur, et le poussa dans son placard, en lui filant le plan. Error, prit de vitesse par la situation, était surpris du comportement du prince :
- Mais... Que faites-vous ?
- Tais-toi, et reste là. Prend ce plan : il t'aidera pour tes vols. Maintenant, la ferme, ils arrivent.
Aussitôt, Nightmare referma le placard, et se reposa sur son lit, juste avant que les gardes n'ouvrent la porte.
- Ah, prince Nightmare, vous voilà ! - fit l'un des deux gardes - Vous êtes en retard ! Le peuple est déjà arrivé, et la cérémonie va bientôt commencer !
- Oui, votre frère et vos parents vous attendent ! Et vous n'avez même pas revêtu votre costume de bal... Voyons mon prince, un peu de tenu !
- Je n'aime pas cette tenu - grogna Nightmare
- De toute manière, il est trop tard maintenant. Suivez-nous : votre famille vous attend, afin de pouvoir commencer le bal et la cérémonie.
À contre coeur, Nightmare reposa son livre, et suivit les gardes. Il tenta de faire bonne figure, en souriant, et cachant le fait qu'il n'avait pas envie d'y aller, tout simplement car il savait que c'était inutile. Le prince sortit alors de sa chambre, avec les gardes, avant de refermer la porte - pas à clé évidemment - puis de se diriger vers la salle de la cérémonie. De son côté, Error attendit de ne plus entendre de bruits de pas dans le couloir, pour sortir du placard, d'un air confus :
" Pourquoi a-t-il fait ça ? - pensa-t-il d'un air confus - Il aurait dus me dénoncer, donc pourquoi diable m'avoir protégé ? Et pourquoi m'avoir offert ce plan, en me disant que cela m'aiderait ? Est-ce un piège ? "
Error regarda le plan, constitué de plusieurs feuilles, qui représentaient les étages du château. Tout d'abord, il vérifia les emplacements des salles qu'il avait déjà visité, et fut étrangement étonné de constater que tout correspondait. Le voleur ne comprenait donc plus rien... Pourquoi le prince l'avait-il aidé, lui qui était pourtant venu le dépouiller ?

C'est alors qu'il repensa à ce que Nightmare lui avait dit un peu plus tôt :
- Je ne vaux strictement rien. Alors oui, pour la forme, on tentera probablement de me retrouver durant quelques jours, ou de faire croire au peuple que c'est toujours le cas, mais en vrai, ça arrangerait tout le monde que je disparaisse. Donc, ne prenez pas cette peine.
Pourquoi le prince avait-il dit cela ? Error avait d'abord cru à un coup de bluff de sa part, jusqu'à entendre les paroles de ses propres gardes, qui parlaient sur un ton plutôt hostile, malgré la forme de respect, qu'ils se devaient d'avoir à son égard. Error n'avait pas pour habitude de s'occuper des affaires de quelqu'un d'autre, mais ce drôle de prince l'attirait, sans qu'il en sache la raison. Il devait savoir, il devait comprendre, ce qui se tramait autour de cette famille royale, qui semblait avoir une face cachée bien plus obscure, que ce qu'elle laissait paraitre au peuple.

En attendant, le voleur avait un plan... Et il comptait bien s'en servir ! Il s'en servit donc, pour visiter quelques autres pièces de valeur, avant de s'enfuir par une fenêtre, en se servant de ses fils magiques, comme sorte de grappin, tout en veillant à ne pas se faire remarquer, puis il retourna à la planque, les poches bien remplis. Lorsqu'il arriva, les cloches sonnaient au loin, afin de féliciter le nouveau roi, et ses amis l'attendaient déjà.
Horror, Dust, Killer et Error mirent donc leur butin en communs, et furent unanime : ils avaient suffisamment d'argent, pour partir loin, très loin d'ici. Loin, très loin de ce foutu pays, qui ne leur avait jamais donné leur chance. Pourtant, lorsqu'il fut question du jour de départ...
- On peut savoir pourquoi tu ne veux pas qu'on parte ce soir Error ? - demanda Killer, d'un air surpris et furieux
- Ouai, surtout que des gardes risquent d'être lâché dans toute la ville, quand ils s'apercevront des vols ! - continua Horror - Il faut qu'on parte le plus rapidement possible !
- Ouaip, Paps et moi sommes d'accord avec eux - termina Dust, tout en continuant de servir de porte-parole à son fantomatique de frère, qu'il était le seul à pouvoir voir et entendre - Il faut qu'on parte ce soir !
- Les gas... Laissez moi juste une nuit de plus, d'accord ? - leur supplia Error, d'une voix si gentille et suppliante, qu'elle en surprit tout le monde - J'ai besoin de savoir quelque chose avant...
- Et si on se fait prendre d'ici là ? - grogna Killer
- Si vous avez si peur, attendez moi dans notre grotte secrète, dans la forêt. Vous savez, celle qui nous sert d'abris, lorsqu'on va chercher des provisions ? Je vous y retrouverais, dès que j'aurais mes réponses... Et si d'ici deux ou trois jours, je ne suis pas revenu, vous pourrez partir sans moi.
- Et que comptes-tu faire l'ami ? - questionna Dust
- Je dois parler à quelqu'un, avant de partir...
- Qui ça ?
- Ca ne vous regarde pas.
Ses trois amis se regardèrent, d'un air confus, mais en même temps, ils étaient au courant qu'ils ne parviendraient pas à faire changer d'avis Error. Alors, ils se serrèrent tous la main, en se souhaitant mutuellement bonne chance, avant que ses compagnons, qui étaient également sa famille de toujours, ne quittent leur demeure, chargé de leur butin volé, avant que les habitants du village ne commencent à rentrer chez eux. Error en profita pour se reposer, et se nourrir un peu, avant d'attendre la nuit tombée, et de commencer à se préparer : avant de partir, il devait questionner le prince Nightmare, au sujet de ce qu'il s'était passé, durant la journée.


À la nuit tombée, Error se faufila de nouveau dans le palais. Grâce aux plans que lui avait donné le prince, et qu'il avait rapidement étudié, il parvint à savoir quelle fenêtre correspondait à quelle pièce, et grâce à sa furtivité et ses fils, le voleur parvint à escalader. Il pensait devoir toquer à la fenêtre, afin de réveiller le prince mais, à sa grande surprise, ce dernier ne dormait pas, et regardait le ciel, derrière la porte-fenêtre de son balcon. Ce dernier sursauta, en voyant Error se poser sur son balcon, avant de soupirer de soulagement, en reconnaissant le voleur de tout à l'heure. Néanmoins, tout en lui ouvrant la porte, le prince le questionna :
- Que faites-vous ici ? C'est dangereux vous savez ?
- Je ne crains pas le danger. Et j'aurais aimé vous parler, avant de partir.
Nightmare prit un air surpris, et un peu paniqué à la fois. En vu de ce regard, Error aurait put jurer que c'était bien la première fois qu'on disait cela au prince, ou en tout cas, la première fois qu'on lui disait cela, avec une bonne intention derrière. Mais... Ce n'était pas possible : c'est un prince après tout ! Alors, le voleur rejeta cette action, sur le fait de la peur, de croiser un voleur, un peu trop curieux.

Finalement, étonnamment, le prince le laissa entrer :
- Ne restez pas sur le balcon : vous allez finir par vous faire prendre.
Surpris, Error obéit tout de même au prince, mais ne baissa pas sa garde pour autant.
Finalement, Nightmare se tourna vers lui, soupira, puis lui demanda :
- Que vouliez-vous me demander ?
- C'est au sujet de tout à l'heure... Ce que vous m'avez dis, me reste dans la tête... Je pensais que c'était du bluff, mais entre le ton de vos gardes à votre égard, et le fait que vous me laissiez entrer sans risque, ou même, tout simplement, suite au plan que vous m'avez donné, et au fait que vous m'avez couvert... Pourquoi avoir fait ça ? J'avoue ne pas comprendre... Pourquoi un prince, tel que vous, se met-il à aider un voleur, tel que moi ?
Nightmare soupira de nouveau, avant de détourner le regard, afin d'admirer le ciel, magnifiquement étoilé, tout en répondant :
- Disons que, si je peux aider, ne serais-ce qu'une seule personne... Tant mieux.
Error fut surpris et confus de cette révélation, surtout lorsqu'il cru apercevoir une larme, coulée sur la joue du prince. Ce dernier la balaya en un instant, si bien que beaucoup ne l'auraient probablement pas remarqué, mais Error avait prit l'habitude d'être attentif au moindre détail, si bien qu'il l'avait vu, et qu'il ne put s'empêcher de le faire savoir à Nightmare :
- Vous pleurez mon prince ?
- Ce n'est rien... Cela m'arrive presque tous les soirs. Ce n'est pas important...
- Pourtant, votre voix frêle trahit votre tristesse, et votre corps... Vous n'aviez pas ces bleues tout à l'heure, êtes-vous sûr d'aller bien ?
- Vous... Vous avez remarqué !? - répondit Nightmare en sursautant, tout en se mordant, ce qui lui servait de lèvre inférieure, et en regardant Error, d'un air paniqué
- Écoutez... J'ai passé ma vie dans les bas quartiers à faire des choses peu morales, afin de survivre. Ceci développe les sens, donc moi non plus je ne suis pas dupe : je vois bien que vous n'aviez pas ses quelques blessures aux bras, aux jambes et au visage, que vous tentez de cacher. Que c'est-il passé ?

Nightmare baissa la tête, tout en hésitant à répondre : pouvait-il réellement faire confiance à un voleur ? Après tout, ce genre de personne ne méritait que la prison : c'est ce qu'on lui avait toujours répété. De plus, la souffrance de ces personnes était causé par SA faute, c'est ce qu'on lui répétait également constamment, uniquement parce que son aura avait le malheur d'être ténébreuse, et non lumineuse, comme le reste de sa famille : " Ton frère est source de bonheur, et toi de malheur : tu es la honte de ta famille ! " Ce voleur allait-il comprendre ? Ou au contraire, allait-il se venger de lui ? Peu importe, dans tous les cas, cela ne pouvait pas être plus mal, que sa vie actuelle, alors...
- Je veux bien tous vous expliquer... Mais je vous préviens, ce n'est pas beau à voir...
- Je pense que j'ai déjà vu bien pires, que quelques blessures, sur le corps d'un noble. Donc, vous pouvez y aller.
- Très bien... Comme vous voudrez...

Nightmare regarda une dernière fois les étoiles en soupirant, avant de fermer les yeux, et de se concentrer sur son aura. Aussitôt, son corps se recouvrit d'une étrange substance noirâtre et obscure, semblable à de l'encre, tandis que quatre tentacules apparaissaient dans son dos. Quand la substance l'eut entièrement recouvert, seul son œil gauche se rouvrit, bien qu'il avait prit une teinte d'un bleu cyan : son œil droit étant désormais recouvert par la même substance étrange, qui recouvrait tout son corps. Error le fixa bouche bée, durant toute cette transformation, ne sachant que dire : il faut dire qu'il s'attendait à tout, sauf à ça.
- Vous comprenez maintenant ? - demanda le prince, en fixant le voleur du regard
- Qu'est ce donc que ceci ? - demanda Error, non sans continuer de fixer la substance noirâtre - Votre magie ?
- Ceci est l'incarnation même de la haine, de la colère, de la tristesse, et bien d'autres sentiments, jugé négatifs, par bien des gens. Je suis le gardien de la négativité, au même titre que mon frère est celui de la positivité : c'est cela notre magie. Et ceci, cette forme que je viens de prendre, est l'incarnation même de tous cauchemars : l'homme que tous déteste, et que tous veulent annihiler, que tous veulent détruire, pour qu'il ne reste que le Soleil du monde. Alors bien sûr, je ne prend jamais cette apparence, me disant que les Hommes finiront par comprendre qu'ils ont également besoin d'une Lune, afin de faire briller le Soleil, mais, malgré tout, je continue de lire dans leur regard que haine et mépris, et plus les jours passent, plus cela accroit mon aura et, par la même occasion, cela accroit la haine à mon égard. Récemment, j'ai commencé à entendre une voix dans ma tête : une voix qui me disait de me venger. Or, je suis incapable de tuer... Comment tuer quelqu'un, parce qu'il te tient pour responsable de tous les malheurs du monde, alors que toutes les personnes que tu croises, excepté ton propre frère, te traite de la même façon ? Cela serait injuste pour cette personne, donc je garde cela pour moi, tentant au maximum de retenir cette énergie, et me battant en silence, chaque jour, et chaque nuit, en priant tout bas, que le lendemain sera un jour meilleur. Or, les jours se répètent sans arrêt : on me tire du lit, on me met dans une salle à part de mon frère, pour que mes professeurs puissent me battre, m'insulter, ou me traiter de bon à rien puis, quand vint le roi et la reine, qui viennent admirer le progrès de leurs deux fils, on me regroupe avec mon frère jumeau. On le laisse combattre en premier et à la loyale, face à notre maître d'arme puis, quand vint mon tour, ce dernier ne se gène pas pour user de coups que je ne connais pas, pour ensuite prétendre que je n'ai pas suivis une seule seconde de son cours, pour que nos parents puissent me disputer par la suite, avant d'offrir un cadeau de félicitation, uniquement à Dream, puisqu'ils sont persuadé également que je ne fais rien d'autre que de fuir, afin d'aller lire, seul, tout seul, dans le coin le plus sombre et reculé du château. Ce qu'ils ignorent, c'est que je vais lire, uniquement pour m'évader. Je vais lire, pour oublier le présent, le temps d'un instant, et imaginer comment serait ma vie, si j'étais à la place du héros ou de l'héroïne du roman. Et c'est ainsi que j'en viens à respecter des personnes tel que vous - Error sursauta en entendant cela - Vous êtes des voleurs, ou des assassins. Vous vivez dans l'ombre, en devant vous faire discret pour survivre. Personne ne vous connait, car tout le monde vous oublie. Vous vivez avec peu de choses, peu de moyens, et pourtant, vous êtes beaucoup plus heureux, que ces hypocrites de nobles à la cour, qui ne pensent qu'à l'argent, ou qu'à se goinfrer lors du buffet. Les gens vous détestent, les gens vous haïssent, mais vous vous en fichez, et vous vous moquez même d'eux en retour, car leurs réactions vous font rire, rire de toutes ces bêtises, de gens qui se moquent de vous, sans même chercher à comprendre vos raisons. Et puis, surtout, au fond de moi, je finis par me dire que certaines personnes apprécie, peut-être, au moins la fraicheur et les secrets que peuvent cacher les ombres, donc qu'il existe surement sur Terre, quelqu'un qui en acceptera le gardien, et tout cela m'aide à garder espoir... Garder espoir, qu'un jour enfin, je puisse trouver ma place...

Après ces révélations, Nightmare baissa la tête, et détourna le regard, tandis qu'Error continuait de le fixer, sans savoir quoi dire. Un silence pesant eu alors lieu, dont seul le bruit du vent frais et nocturne, mêlé au chant des cigales, et autres bruits de la nuit, avaient la capacité de le percer.
Finalement, Error lui sourit, et lui répondit d'un air déterminé :
- Vient avec nous alors.
Nightmare en sursauta de surprise, et se retourna vers Error :
- De quoi ?
- J'ai été abandonné peu après ma naissance, et ai été recueillis par trois squelettes, qui sont désormais comme des frères pour moi. On s'entraide depuis toujours : alors, si tu es si malheureux que ça ici, vient avec nous. Nous allions justement quitter ce royaume, grâce à l'argent que nous avons pus voler ici-même.
- Mais... Je ne peux pas... On me reconnaitrait et... Même si je garde cette apparence ci, ils ne voudront pas de moi, en apprenant qui je suis...
- Si c'est cela qui te fais peur, on peu garder le secret, au sujet de ta véritable identité. Et crois moi, dans la famille, nous ne sommes pas du genre à juger du premier coup d'oeil : au contraire, nous voyons de grandes qualités, dans les petits défauts de chacun. Après... Je peux comprendre que cela te demande de sacrifier beaucoup de chose, donc que tu refuses. Et... Excusez-moi, je viens de me rendre compte que j'ai oublié la politesse... Je n'ai pas pour habitude de l'employer face à un prince, je suis désolé.
- Ne t'excuses pas, ce n'est rien. Et... J'accepte. Laisse moi juste le temps de rédiger une lettre à mon petit frère : je n'ai pas envie de disparaitre, sans laisser de nouvelle, à la personne qui m'est le plus chers, ici-même.
- Pas de problème, prend ton temps. Tant que le jour ne pointe pas, je ne suis pas pressé.

Et c'est ainsi que Nightmare reprit sa forme originel, le temps de récupérer sa plume, du papier et de l'encre, et de rédiger une lettre pour son frère. Il rangea la lettre dans une enveloppe parfumé au lilas, avant de discrètement se diriger à l'entrée de la porte de la chambre d'en face, et de glisser la lettre sous le dessous de la porte. Puis, il rentra de nouveau dans sa chambre, reprit sa forme corrompus, ramassa une sacoche avec ses biens les plus précieux, et fit signe à Error :
- Je suis près. Allons-y.
Et les deux hommes disparurent en passant par la fenêtre de la chambre, ne laissant de leur passage qu'une fenêtre ouverte, sur une chambre qui restera déserte, le reste de son existence.


Plus tard

Le Soleil pointait à peine, lorsque Error et Nightmare retrouvèrent Dust, Killer et Horror, dans la grotte secrète. Ces derniers, d'abord heureux et rassuré de retrouver leur frère bien vivant, et en bonne santé, sursautèrent en voyant qu'il était accompagné :
- C'est qui ? - questionna Dust en le fixant avec de gros yeux
- Les gas, je vous présente... Hum...
Error était confus. Devait-il inventer un faux nom pour le prince ? Si oui, lequel ?
Néanmoins, sentant son embarras, Nightmare répondit à sa place :
- Nightmare. Je m'appelle Nightmare.
- What !? Comme le prince !? - sursautèrent les trois voleurs
- Oui, mais, pour ma part, c'est un surnom qu'on me donne. Les gens disent que j'apporte cauchemars et malheurs autour de moi, donc j'ai finis par me nommer ainsi. C'est un pur hasard, que le prince se nomme comme moi.
- Oh, d'accord.
" Hey... Plutôt rusé et convaincant le gas " en sourit Error, en lançant un sourire complice à son nouvel ami
Puis, Error reprit :
- Du coup, Nightmare, je te présente Dust, Horror et Killer : c'est la famille dont je t'ai parlé.
- Enchanté de faire votre connaissance.
- Nous de même - répondit Dust en lui souriant et lui tendant amicalement la main - Les amis de la famille sont des amis. Donc... Bienvenu dans la famille, je suppose ?

Nightmare fut surpris, et hésita un instant, peu habitué à un signe sympathique à son égard. Puis, finalement, il se décida enfin à serrer la main de Dust, après avoir croisé le sourire d'Error, ainsi que son signe de tête, qui l'apaisait, en lui prouvant qu'il n'avait rien à craindre.
- Merci de m'accueillir dans votre groupe - dit-il alors - C'est un honneur.
- Tout le plaisir est pour nous héhé ! - fit Horror, avant de bousculer Killer, afin de serrer la main de Nightmare en premier, ce qui fit rire d'amusement ce dernier.
À ce moment là, le prince déchu était loin de se douter que sa vie avait déjà prit un nouveau tournant : un tournant qui allait changer sa vie pour le meilleur.


Quelques années plus tard

Cela fait maintenant un peu plus d'une vingtaine d'année que le prince Dream était devenu roi, et que son frère avait mystérieusement disparut, la nuit même de son couronnement. Aujourd'hui encore, Dream gardait des séquelles de cette disparition et, chaque année, le jour de ces deux anniversaires, Dream avait une sorte de boule au ventre, et se remémorait tous les si bon souvenirs qu'il avait eu avec son frère. Chaque année, en ce jour, le roi devenait tellement incapable de travailler, qu'il avait finit par imposer un jour férié. Il prit alors le prétexte du couronnement, en ayant appris la vérité par la lettre de son frère, mais ce jour était en réalité en mémoire de son frère, que les gardes avaient à peine cherché quelques jours, avant de déclarer sa mort. Pourtant, en temps que jumeau, Dream était persuadé que son frère était toujours en vie, là, quelque part, d'autant que sa lettre secrète, pouvait confirmer ses dires :

" Mon chers frère, je t'écris en ce soir, pour te dire adieu. Tout d'abord, j'espère que tu ne m'en voudras pas, surtout que, cette lettre que j'ai pris le temps d'écrire pour toi, montre à quel point tu étais précieux à mes yeux, et que tu le resteras d'ailleurs à jamais. Dream, tu as toujours été pour moi le meilleur des frères, et j'ai vécu de bien belles années à tes côtés, mais aujourd'hui, il est temps pour moi, que je m'en aille. En effet, tu deviens roi aujourd'hui, donc tu n'auras probablement plus beaucoup de temps à me consacrer. Or, comme tu l'as peut-être constaté, au fil des années, tu as toujours été la personnes que tous préféraient d'entre nous deux, et moi, celle qu'on adorait abattre, car oui mon frère, tu étais le seul à m'aimer, comme tu étais le seul que j'aimais. Alors, ce matin, tu as eu l'occasion de devenir roi, et ce soir, j'ai eu l'occasion de m'enfuir de là. Le Soleil et la Lune reprennent ainsi leur place : toi, le Soleil, visible aux yeux de tous, et moi, la Lune, caché de la vue de tous. Mais sache, mon chers frère, que où que je serais, et où que tu seras, tu garderas toujours une place privilégiée dans mon coeur, et j'espère qu'il en sera de même pour toi, et que tu ne m'oubliera pas, comme je ne t'oublierais pas moi-même.
De tout coeur, je t'aime.
Ton frère Nightmare "


Ce jour là, puisqu'il voulait s'évader un peu, pour évacuer toute cette mélancolie cruelle, enfuit en lui, le roi Dream s'habilla avec une cape, pour cacher sa couronne et son visage, et se rendit à la taverne du coin. Il se posa à une table, à l'écart des autres clients, et commanda une simple boisson chaude : un simple chocolat, histoire de se changer les esprits. Comme à son habitude, la serveuse, une monstre arachnoïde, lui servit rapidement sa commande, que le roi paya, avant de souffler, afin de refroidir un peu sa boisson, et de regarder la mousse semblant comme dessiner des images, similaires à ses vieux souvenirs.

C'est alors qu'il se produisit une chose inhabituelle, puisque jamais arrivé auparavant : en effet, quelqu'un rentra à son tour dans la taverne. Si cela pouvait être une information banale à première vu, en le regardant bien, Dream remarqua qu'il s'agissait d'un squelette, portant dans son dos un luth, chose peu courante dans ces contrées. L'inconnu vint se placer au bar, y déposa quelques sous, et passa sa commande :
- Bonjour, un café s'il vous plait. Et amer de préférence, je n'aime pas trop quand c'est sucré.
- Un café sans sucre donc ?
- Oui, s'il vous plait.
- Tout de suite !
La serveuse prit alors l'argent, et partie préparer la commande. Pendant ce temps, Dream continuait de fixer ce mystérieux visiteur, avec intérêt. Il ne savait pas pourquoi, ni comment, mais cet inconnu l'attirait du regard, et le fait qu'il venait de commander un café amer et sans sucre, chose que très peu de client demandait, alors que c'était également la boisson préféré de son frère, lui rappelait de nouveaux certains souvenirs, et lui fit, l'espace d'un instant, mal à la poitrine. Pourtant, le roi continua de fixer l'inconnu : outre son luth, ce dernier était habillé d'une veste, d'un short et de petites bottines, le tout, complètement noirs / bleuté, de la même couleur que ce qui semblaient être ses os. De plus, l'inconnu portait également une étrange écharpe, teintant vers le vert de jade, ou noire à ses extrémités, qui semblait avoir une conscience propre, puisqu'elle bougeait toute seule, tout en dégageant une aura particulière. Enfin, sur ses bottines, étaient brodé, de couleur or, quatre petites lunes par chaussures, et une couronne, semblant faite d'or et de coton, ornait la tête de ce squelette, tout en ayant un croissant de lune, violet et luisant, qui trônait fièrement, en son centre.

Décidément fortement attiré par cet inconnu, Dream se leva, sans même s'en rendre compte, et vint à sa rencontre :
- Bonjour, êtes-vous conteur ? - lui demanda-t-il alors
- Oui, mon nom est Tenpatch, qui me demande ? - répondit l'inconnu, en tournant la tête vers l'homme, qu'il ignorait être son roi
Dream fut alors surpris par son visage, qui semblait coulé d'étranges larmes violettes en permanence, du même violet que la pupille de son oeil gauche, qui rappelait au roi, la couleur des beaux yeux de son chers frère. En outre, le squelette semblait dépourvut de pupille droite, puisque des " erreurs " sur fond rouge, cachait cette dernière. Dream n'avait jamais vu de monstre similaire à celui ci, avant ce jour, mais quelque chose l'attirait à lui : quelque chose de chaud, chaleureux, et d'inexpliqué, comme si quelque chose, au fond de lui, prouvait au roi qu'ils étaient tous deux, de la même famille.

Finalement, Dream lui répondit :
- Dit moi, est ce que cela t'intéresserais de raconter une histoire à un roi, dans sa propre chambre ?
- Oh oui ! Bien sûr que oui ! Ca serait un honneur ! Que dis-je ? Ca serait même un rêve ! Mais je ne suis qu'un petit conteur des rues : je voyage de ville en ville, et de village en village, en racontant mes histoires dans les tavernes du coin. Je doute qu'un roi, ou toute autre personne de la royauté, s'intéresse à mon travail.
- Et si je te permettais de réaliser ce rêve, en veillant bien sûr à ce que tu sois rémunéré, accepterais-tu ?
- Même sans être rémunéré : je raconte mes histoires pour faire rêver les gens, et leur donner une autre vision de la vie, non pas pour de l'argent. Je me suis toujours débrouillé jusqu'alors. Mais pour votre proposition... J'avoue que rien que de conter une histoire au roi, serait un grand honneur pour moi ! Surtout celui de cette contrée, je dois dire...
Dream fut surpris, mais tenta de cacher sa surprise :
- Pourquoi donc ? Ce n'est pas le seul roi de la région.
- Oui, mais j'ai entendu dire que celui d'ici était très bon. Et j'aimerais pouvoir lui raconter une histoire, que j'ai écrite spécialement pour lui, si un jour, je venais à avoir la chance de le rencontrer, bien que je pense que ce rêve ne se réalisera jamais...
- Et bien dans ce cas, finissions notre boisson, et nous verrons bien - fit Dream d'un sourire narquois, tout en buvant une gorgée de la sienne
- Quoi ? Mais... Pourquoi dite-vous cela ? - en sursauta Tenpatch, prit par la surprise
- Nous verrons bien - lui répondit Dream, en lui tirant la langue, d'un air malicieux


Une dizaine de minutes plus tard

Dream conduisit Tenpatch, jusqu'aux remparts du château. Là, des gardes les arrêtèrent :
- Halte là ! Qui êtes-vous ?
- Je suis le roi Dream, et je rentre de ma promenade - déclara Dream, en dévoilant son visage, ce qui fit sursauter Tenpatch de surprise - Quant à ce conteur, il est mon invité.
- Oh, pardonnez nous mon roi. Vous pouvez entrez, bien entendu.
- Vient, suis-moi - fit Dream en regardant Tenpatch en souriant, tout en l'invitant à le suivre
- Vous... C'est vous le roi !?
- Et oui... C'est bien moi : le roi Dream.
- Mais pourquoi ne pas me l'avoir dis plus tôt !? Oh, pardonnez moi, si j'avais sus, je n'aurais pas dit toute ces choses... Rholala, par où commencer...? Et si mon texte n'était au final par parfais !? Oh mon dieu, non...
Voyant son angoisse, Dream tenta de le calmer :
- Du calme voyons. Tu pourras prendre tout le temps qu'il te faudra, afin de te préparer. À vrai dire, je t'ai fais venir ici pour plusieurs raisons, mais attendons d'être arrivé dans mes appartements, afin de poursuivre cette discutions.
Et c'est ainsi que le roi du Soleil se retrouva dans sa propre chambre, avec un conteur qui faisait les 100 pas, sans savoir par où commencer.

Dream s'assit alors sur son lit, et lui sourit :
- Et si tu prenais simplement cette chaise là bas, près de mon bureau, et que tu me racontais simplement l'histoire, que tu voulais me raconter, comme tu la raconterais à quelqu'un d'autre ? Oublie que je suis un roi, et que tu es dans un château, et calme toi, tout iras bien, tu verras.
Tenpatch prit une grande bouffée d'air, afin de se calmer, et répondit :
- Oui... D'accord... Vous avez raison... Allons-y, donc...
Il plaça alors la chaise, en face de Dream, puis récupéra son instrument, s'assit sur la chaise, et commença son récit, après avoir prit une nouvelle bouffée d'air frais. Le conteur raconta ainsi l'histoire d'un voleur des rues, qui rencontra un jour un prince. Il expliqua alors comment deux êtres, d'apparence si différent, ont put finir par se rencontrer, et par vivre ensemble. Tout le long du récit, Dream resta très attentif, parfois bouché bée, parfois en versant une larme, qu'il ne pouvait contenir, en comprenant bien vite que le personnage que Tenpatch nommait " Nuit " était en réalité son jumeau Nightmare. Le roi comprit ainsi où son frère avait mystérieusement disparut, et quelque chose en lui sembla alors comme se calmer, comme signe qu'une forte peine intérieure venait de s'éteindre, en ayant comme fait son deuil.

Lorsque Tenpatch eu finit son récit, en terminant par le fait que Nightmare était partie avec ses compagnons de fortunes, Dream applaudissait, tout en pleurant des larmes, qui étaient étonnamment plus des larmes de joies, que des larmes de tristesses. Avec les révélations qu'il avait déjà eu dans sa lettre, et celles qu'il venait d'avoir, avec cette formidable histoire, lui confirmait que son frère était désormais en vie et heureux, et cela le remplissait de bonheur : un bonheur qu'il n'avait pas eu depuis tant années maintenant.
Néanmoins, une question vint au roi, qui se permit de la poser :
- C'était magnifique - dit-il - Mais puis-je te poser une question, s'il te plait ?
- Bien sûr. Qui a-t-il ?
- Comment connais-tu toute cette histoire ?
- En fait, à vrai dire... - Tenpatch baissa un instant la tête, d'un air hésitant, avant de fixer Dream dans les yeux, afin de lui répondre - Ce sont mes parents qui me l'ont raconté, car... Ce sont eux qui l'ont vécu. Je crois que... Ca fait de vous mon oncle, et moi votre neveu...? C'est pour cela que je voulais vous rencontrer : afin de vous apprendre toute mon histoire...
Tenpatch laissa échappé un petit sourire nerveux, de peur que son roi ne le prenne pas au sérieux, et le fasse chasser sur le champs, suite à ce qu'il pensait être un mensonge grotesque. Pourtant, au lieu de cela, Dream se leva, et prit Tenpatch dans ses bras, tout en pleurant de joie :
- Je m'en doutais. À vrai dire... J'ignore pourquoi, ni comment, mais j'ai ressentie une étrange sensation, rien qu'en te voyant dans la taverne. Ton aura me faisait penser à mon frère, tout comme les symboles que tu portes sur tes vêtements, ou encore, ton charmant sourire, et ton dégout pour les choses sucrés. Je... Tenpatch, merci. Merci de me confirmer que mon frère est là, quelque part, et bel et bien en vie. Je t'en suis sincèrement reconnaissant, et c'est un honneur pour moi de te compter dans la famille.
Ne sachant que dire, le conteur prit lui-même le roi dans ses bras, heureux d'avoir enfin pus se libérer d'un lourd fardeau, que portait déjà l'un de ses deux pères : celui de ne plus pouvoir parler à Dream, afin de tout lui révéler.
- Tenpatch ? - dit subitement Dream, en se redressant
- Euh... Oui ? Qui a-t-il ?
- Puis-je moi aussi te demander un service ?
- Bien sûr. Lequel ?
- J'aimerais que tu racontes ma propre histoire à mon frère, lorsque tu reverras ce dernier. J'aimerais... J'aimerais moi aussi lui transmettre tout mon amour, que j'éprouve pour lui, et lui dire également que je l'aime, qu'il me manque, que je ne l'ai pas oublié, et ne l'oublierais jamais, mais que je ne désire que son bonheur, et que, même s'il est aujourd'hui bien loin de moi, je ne lui en veux pas.
- Bien sûr. Que devrais-je lui dire exactement ?
- Attends, je vais l'écrire sur une lettre. Ca risque de me prendre un petit moment... En attendant, prend ceci - Dream sortit une autorisation royale de sa poche, qu'il signa à son bureau, avant de la marquer d'un tampon royal, et de la donner à Tenpatch - Ceci te permettra de circuler librement, et en paix, dans le château. Sort de ma chambre, et part vers ta droite. Au bout du couloir, tu devrais y trouver une immense bibliothèque : il s'agissait de l'endroit préféré de ton père. Si jamais... Si jamais tu veux y faire un tour...?
Le conteur prit l'autorisation en souriant amicalement à son oncle, avant de le remercier d'un signe de tête, et d'un bisou sur la joue, qu'il ne put contrôler.
- Oh, je... Pardon je...
- Ce n'est rien - répondit Dream, en embrassant Tenpatch sur le front - Maintenant, file. J'ai besoin d'être tranquille, afin d'écrire cette lettre.
Tenpatch acquiesça d'un signe de tête, avant de disparaitre. Quant à Dream, il versa quelques larmes, tandis qu'il s'arma de sa plume et de son papier, afin d'écrire une lettre, à un frère qu'il aura toujours aimé, et toujours gardé en mémoire, et qu'il aimera à jamais.


Quelle a été la réaction de Nightmare face à cette lettre, et quels ont été les mots de cette dernière ? Ca mes amis, laissons cela privé, car cela ne regarde que nos deux amis.
Une chose est sûr, nous avions désormais deux âmes apaisées avec, d'un côté, un roi qui avait enfin la réponse à ce qu'il espérait tant, depuis tant d'année, et qui apprenait enfin la vérité sur son passé, et de l'autre, un prince qui vivait parfaitement heureux, entouré de son nouveau mari, et d'une famille qui l'avait enfin accepté, malgré son rôle de gardiens de la négativité. Famille adoptive qui, par ailleurs, avait finit par savoir la vérité, au sujet de ses origines royales, mais qui n'avait rien dit à ce sujet.
Quant à Tenpatch ? Il continua ce qu'il avait toujours fait : voyager de ville en ville, et de village en village, pour conter plusieurs histoires, dont l'inspiration lui venait majoritairement de la propre vie de ses parents, tout en continuant de faire le messager entre son prince de père, et son oncle de roi.


Fin





Mes poèmes et autres récits " autres " :


Poème de l'âme en peine :

Inspiré par le personnage de Nightmare dans Dreamtale, et de ma morphose présente dans le spoiler
Spoiler: show
Image

Quelques fois, au fond d'un trésor, il peut se cacher une âme en peine,
Une âme corrompue par la haine...
Une, deux, trois, tu les as toutes engloutit,
Toutes ces pommes, fruits de tes délits.

Pourtant, ceci est une triste fin pour ce jeune prince,
Dont le délit était en fait si mince...
Bannis pour avoir représenté la négativité,
C'est pour cela que vous avez payé.

Alors maintenant, constatez ce que vos actes ont tracé,
Car ce prince n'a fait que de les effacer,
À travers ses propres pêchés.



Poème de l'âme en peine ( 05 / 06 / 2020 )
Zoruna



Poème d'une fête amère :

Inspiré par les mêmes sujets que le premier poème
/!\ Sujet triste / sombre :
Spoiler: show
En ce jour si spécial, sonne le glas d'une symphonie cruelle,
Une symphonie dont deux âmes en peine, se souviennent des paroles irrationnels.
Ceux qui la chantaient, riaient d'un sourire factice,
Et ont ravivés ces pommes si corruptrices.

L'une des victimes mourut en ce soir,
Emporté par tant de désespoir.
Quant à son jumeau, que tous croyaient divin,
Il mourut dans un profond chagrin.

Aujourd'hui, ce monde merveilleux est déchiré,
Déchiré par le vol d'une violente vérité.
Le premier, voulant protéger son cadet, lui mentit au sujet de ses blessures.
Le second, ne voulant pas inquiéter son ainé, lui mentit au sujet de son travail si dur.
Le final de cette histoire nous dévoila deux jumeaux déchirés,
Déchiré dans ce monde, où ils étaient condamnés à être torturés.

Le final de cette histoire était déjà écrit depuis longtemps,
Y compris depuis leur premier printemps.
L'un, maudit pour sa négativité,
L'autre, faussement aimé pour sa positivité,
Leur triste destiné était déjà tracé,
Et rien n'aurait pus l'effacer.

Désormais privé de leur mère,
Les deux jumeaux portaient en eux une boule amère.
Peut-être auraient-ils put vivre heureux,
S'ils avaient été un peut moins malheureux ?

Et c'est ainsi que la morale nous apprendra,
À être un peu moins ingrat,
Car même si notre famille restera heureuse à jamais,
N'oubliez pas que vous avez peut-être rendu un coeur mauvais.

Cette âme, désormais corrompus par la haine,
Vivra désormais dans cette plaine lointaine.
Privée de tout son monde : sa famille, son frère, sa mère...
Aujourd'hui, il n'en garde qu'un gout amer.
Il aimerait redire à sa mère un " je t'aime "
Et chanter à son frère un doux poème.
Mais au lieu de cela...
Je crois bien qu'il se suicida.

Pauvre cadet désormais seul,
Dans ce monde toujours en deuil...
Les gens continuant de lui demander de l'aide,
Sans se soucier de son âme en peine...

Tous ces sentiments positifs si faux,
Caché par des visages, doux comme des agneaux...
Mais mes amis, l'agneau est parfois loup,
Et le loup est parfois agneau.
Et sous le dernier cris du loup,
Il ne resta plus que le troupeau d'agneaux...



Poème d'une fête amère ( 07 / 06 / 2020 )
Poème de la fête des mères, vu par les jumeaux
Zoruna
Image Hommage à Ramses et Athéna mes 2 chéris ♥Image
Spoiler: show
ImageImageImage
Spoiler: show
ImageImageImageImageImageImageImage

Image
Shadow my best friends // Crédits kit // Mon topique d'Écriture // /!\ En deuil depuis le 20 mars 2020
Mon Wattpad /// Moins présente à partir du 14 septembre : rentrée à la fac


Since that's what people say about me, today I am becoming a Bad Guy.
-----------------------------------------------------------Un ptit clic pour mes créas ↑ dans le second spoiler please ? ♥
Image Image
Avatar de l’utilisateur
Zoruna
 
Message(s) : 18429
Âge : 18
Inscrit le : 01 Juil 2014 12:51
Localisation : En train de voyager dans le Multivers, ou chez les Bad Sanses avec Nighty et Errou :3
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Zoruna » 03 Juin 2020 01:13

Peu servir
Image Hommage à Ramses et Athéna mes 2 chéris ♥Image
Spoiler: show
ImageImageImage
Spoiler: show
ImageImageImageImageImageImageImage

Image
Shadow my best friends // Crédits kit // Mon topique d'Écriture // /!\ En deuil depuis le 20 mars 2020
Mon Wattpad /// Moins présente à partir du 14 septembre : rentrée à la fac


Since that's what people say about me, today I am becoming a Bad Guy.
-----------------------------------------------------------Un ptit clic pour mes créas ↑ dans le second spoiler please ? ♥
Image Image
Avatar de l’utilisateur
Zoruna
 
Message(s) : 18429
Âge : 18
Inscrit le : 01 Juil 2014 12:51
Localisation : En train de voyager dans le Multivers, ou chez les Bad Sanses avec Nighty et Errou :3
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Zoruna » 03 Juin 2020 01:14

Et voilà, ce topique est officiellement ouvert :D

Bon, il n'y a pas grand chose pour le moment, car sur les 10 déjà écrits, il y en a un auquel je ne suis pas sûr qu'il soit acceptable sur GW, et je suis moins fières des autres, donc... :lol:


Bref, bonne lecture tout le monde hihi ♥
Image Hommage à Ramses et Athéna mes 2 chéris ♥Image
Spoiler: show
ImageImageImage
Spoiler: show
ImageImageImageImageImageImageImage

Image
Shadow my best friends // Crédits kit // Mon topique d'Écriture // /!\ En deuil depuis le 20 mars 2020
Mon Wattpad /// Moins présente à partir du 14 septembre : rentrée à la fac


Since that's what people say about me, today I am becoming a Bad Guy.
-----------------------------------------------------------Un ptit clic pour mes créas ↑ dans le second spoiler please ? ♥
Image Image
Avatar de l’utilisateur
Zoruna
 
Message(s) : 18429
Âge : 18
Inscrit le : 01 Juil 2014 12:51
Localisation : En train de voyager dans le Multivers, ou chez les Bad Sanses avec Nighty et Errou :3
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Girlpower » 03 Juin 2020 01:47

Coucou :D

Tout d'abord, je tiens principalement à te dire que j'aime beaucoup comment tu as créé ton topic d'écriture. Je suis également heureuse de voir que tu as sauté le pas, et que tu vas en publier (certain) ici ! Cela va me permettre de lire depuis GW. C'est peut être bizarre, mais j'adore le support GW pour lire que les autres plate-forme. Donc juste merci d'en avoir publier ici. ❤️ Je trouve que tu as bien structuré tes explications en première page. En indiquant ce qu'est un One Shot (autre que touché en un coup : quand j'ai lu, j'ai directement pensé à ça) puisque ça m'a permis de comprendre quelques termes artistiques.

Je n'ai pas encore lu les histoires destinées pour les créatures des joueurs sur Gw. Mais je te laisse un tout premier commentaire afin de dire que j'aime beaucoup comme ta mise en forme ce topic :) Dès que je prendrais le temps de lire, je viendrais laisser un commentaire pour donner mon avis :) Et c'est bien que tu n'en ai pas mis 30 000 d'histoires. Pour commencer à les lire, ça évite d'être perdu entre 1000 histoires et d'avoir l'impression d'en avoir trop à commenter d'un coup :lol: Fin, ça, c'est mon opinion ❤️❤️

Voilà, des bisous ma Zoru' et bonne quête GB ;)
Avatar de l’utilisateur
Girlpower
 
Message(s) : 7867
Âge : 24
Inscrit le : 18 Juil 2014 14:57
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches

Messagepar Zoruna » 03 Juin 2020 02:04

Coucou toi ♥ :D

Merci pour ton message hihi :) ♥ ( ça me permet de voir que la mise en forme est déjà pas mal, surtout que je suis en train de peaufiner les détails, avec les liens, etc :lol: )
Pour les OS, je me doutais que beaucoup ne saurait pas : moi-même j'ai bugué sur le mot, la première fois que j'en ai lus un x)
Voilà pourquoi j'ai précisé ce que c'était :)


Sur les 10 que j'ai fais, j'en ai volontairement mis la moitié ^^
Tous simplement car, dans l'autre moitié, il y a un texte que j'aime beaucoup, mais je ne sais pas s'il passerait ici ( il n'a rien de choquant à mon sens, mais la fandom a donné à tord au personnage principale une mauvaise vision, donc je préfère ne pas le poster, pour éviter que de jeunes curieux tombe sur de mauvaises images, en cherchant à voir son visuel ^^" Une vision que j'ai essayé de brisé dans le texte en question d'ailleurs, car ça m'attristait de voir comment les gens le voyaient, alors qu'en connaissant son lore, tout est expliqué du pourquoi du moment, il agit de certaines manières ;-; )
Enfin bref ^^
Quant aux 4 autres, ce sont plus des truc de type délire, ou autre, que j'aime moins, par rapport à ceux présenté ici :)

Je suis en train d'en écrire un autre, que je posterais surement ici également, mais ça fait quelques jours que je stagne dessus, car mon manque de sommeil, suite au GB qui m'attire de trop, m'empêche de réellement me concentrer dessus :lol:
J'ai le scénario en tête, et tout le tralala, mais j'arrive juste pas à me concentrer sur l'écriture, tellement la chaleur et la fatigue me font dire " nan mais c'est bon, stop, c'est pas la peine, tu écris trop mal là " :lol:


En tout cas, merci pour ton commentaire hihi, ça me fait plaisir ♥ :D * hug *
Bisou, et bon GB à toi aussi :)
Image Hommage à Ramses et Athéna mes 2 chéris ♥Image
Spoiler: show
ImageImageImage
Spoiler: show
ImageImageImageImageImageImageImage

Image
Shadow my best friends // Crédits kit // Mon topique d'Écriture // /!\ En deuil depuis le 20 mars 2020
Mon Wattpad /// Moins présente à partir du 14 septembre : rentrée à la fac


Since that's what people say about me, today I am becoming a Bad Guy.
-----------------------------------------------------------Un ptit clic pour mes créas ↑ dans le second spoiler please ? ♥
Image Image
Avatar de l’utilisateur
Zoruna
 
Message(s) : 18429
Âge : 18
Inscrit le : 01 Juil 2014 12:51
Localisation : En train de voyager dans le Multivers, ou chez les Bad Sanses avec Nighty et Errou :3
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Girlpower » 03 Juin 2020 02:39

Zoruna a écrit:Coucou toi ♥ :D

Merci pour ton message hihi :) ♥ ( ça me permet de voir que la mise en forme est déjà pas mal, surtout que je suis en train de peaufiner les détails, avec les liens, etc :lol: )
Pour les OS, je me doutais que beaucoup ne saurait pas : moi-même j'ai bugué sur le mot, la première fois que j'en ai lus un x)
Voilà pourquoi j'ai précisé ce que c'était :)

D'accord, je comprends mieux pourquoi tu as aussi précisé. Certaines personnes qui connaissent les mots peuvent directement penser que nous les comprendront. Mais des fois, c'est bien de se rappeler qu'avant, on ne le savait pas. Et donc, se dire que d'autres ne savent aujourd'hui pas la signification du mot. Donc c'est cool d'avoir précisé :) Et merci de tes explications sur le pourquoi tu l'as fait ❤️

il y a un texte que j'aime beaucoup, mais je ne sais pas s'il passerait ici (la fandom a donné à tord au personnage principale une mauvaise vision, donc je préfère ne pas le poster, pour éviter que de jeunes curieux tombe sur de mauvaises images, en cherchant à voir son visuel ^^" [...]

Quant aux 4 autres, ce sont plus des truc de type délire, ou autre, que j'aime moins, par rapport à ceux présenté ici :)

La première phrase, je n'ai pas compris ce qu'est un Fandom ? Désolée, j'avoue être très mauvaise dans les mots spécifiques. J'espère que tu ne m'en veux pas d'expliquer.. ^^'

Je suis en train d'en écrire un autre, que je posterais surement ici également, mais ça fait quelques jours que je stagne dessus, car mon manque de sommeil, suite au GB qui m'attire de trop, m'empêche de réellement me concentrer dessus :lol:

Je connais ça :lol: Je dois bosser sur l'écriture du concours FC, mais hormis la nuit dernière, je devais retourner cette nuit : sauf que le GB a eu raison de moi. Au lieu de ça, j'ai passé 2h à cliquer sur toutes les personnes que je voyais sur le forum (soit 400 joueurs). Donc :lol: J'avoue que j'ai pas mal traîné.. J'avancerai demain , dans la journée :lol:

Je t'en prie, ça me fait plaisir *câlin* ❤️
Ne doute pas de ce que tu fais et quand tu veux ouvrir des topics. Comme je t'ai dis en mp, tu as ta place ici ❤️
Avatar de l’utilisateur
Girlpower
 
Message(s) : 7867
Âge : 24
Inscrit le : 18 Juil 2014 14:57
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches

Messagepar Zoruna » 03 Juin 2020 03:03

Pas de soucis, c'est normal :3


Et pas de soucis pour les définitions : comme j'ai dis, il ne faut pas hésiter à poser des questions, si quelque chose est moins clair pour vous, que pour moi : je suis là pour y répondre hihi :)
En fait, une fandom, c'est tout simplement une communauté de fan, regroupé autour d'un même domaine :)
Donc les fan de GW réuni, on peu se nommer " fandom de GW " :lol: ( apparemment, ça se dit " fanbase " en français, je ne savais pas : je viens de le découvrir sur wikipédia et vikidia, en cherchant des mots simple pour expliquer tous ça :lol: )
En gros, c'est un groupe de fan, qui ont pour point commun une passion commune ( un film, un jeu vidéo, un livre, un auteur, autre... ) :)


J'ai avancé un peu aujourd'hui ( enfin hier du coup xD ) : j'avance un peu chaque jour x)
J'aimerais quand même le finir avant fin juin : après tout, le texte parle volontairement d'un couple, suite au pride month, ça serait bête autrement :lol: ( enfin, j'ai de la marge, ça va x) )
Bon courage pour ton écriture en tout cas :)


Et * hug *
Merci ♥
Image Hommage à Ramses et Athéna mes 2 chéris ♥Image
Spoiler: show
ImageImageImage
Spoiler: show
ImageImageImageImageImageImageImage

Image
Shadow my best friends // Crédits kit // Mon topique d'Écriture // /!\ En deuil depuis le 20 mars 2020
Mon Wattpad /// Moins présente à partir du 14 septembre : rentrée à la fac


Since that's what people say about me, today I am becoming a Bad Guy.
-----------------------------------------------------------Un ptit clic pour mes créas ↑ dans le second spoiler please ? ♥
Image Image
Avatar de l’utilisateur
Zoruna
 
Message(s) : 18429
Âge : 18
Inscrit le : 01 Juil 2014 12:51
Localisation : En train de voyager dans le Multivers, ou chez les Bad Sanses avec Nighty et Errou :3
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Suivant

-->

Retour vers Ecrivains en herbe !

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)