Mon Jeu Adopter Boutiques Forum Communauté Jeux Monde Guides

Découvre un monde plein de surprises, d'aventures et de magie ! Inscription



J'ai oublié mon mot de passe...

La naissance du monde

La naissance du monde :

Par Tjossin, Grand Sage Stoufix

Le Monde de Gothicat est né d'une étincelle de Lune.

La petite étincelle naquit du cœur de la Lune et rejoignit ses frères et sœurs à sa surface.
Sa vie aurait pu être parfaite, elle aurait pu briller de mille feux et donner à la Lune tout son éclat mais cette petite étincelle était très téméraire : chaque jour, elle s'amusait à voler plus haut, toujours plus haut.
Un jour, elle s'aventura si loin d'elle qu'elle perdit son chemin...

Désespérée, elle erra longtemps dans l'espace jusqu'au jour où elle s'immobilisa, l'épuisement l'empêchant d'aller plus loin.
C'est alors qu'elle s'apperçut que juste en dessous d'elle se tenait une toute petite planète, toute lisse, toute vide. Elle tournait sur son axe, si bien que la moitié du temps, la petite étincelle ne pouvait voir son visage .

Elle lui demanda où elles se trouvaient et la petite planète lui répondit qu'elles avaient toutes deux échoué dans un endroit oublié de tous et que personne ne les retrouverait jamais.

Écrasée par le chagrin, la petite étincelle se prit alors à rêver des contes fantastiques que la Lune lui racontait parfois. Elle eut alors une idée : celle de conter à la toute petite planète, toute lisse, toute vide, tous les contes que la Lune lui avait confié.

Elle commença par raconter les histoires effrayantes. Au fil des heures, la toute petite planète, toute lisse, toute vide, terrifiée finit par être déformée par la peur. Des montagnes et des cratères étaient nés à sa surface.

La petite étincelle continua avec les contes magiques. Au fil des heures, la toute petite planète, toute vide mais plus tout à fait toute lisse, finit par se couvrir de verdure. Les prairies et les forêts étaient nées à sa surface.

La petite étincelle continua son récit avec les contes cruels. Au fil des heures, la toute petite planète, plus tout à fait toute vide et plus tout à fait toute lisse, finit par s’assécher par endroits. Les déserts étaient nés à sa surface.

La petite étincelle termina son récit avec les contes tristes. Au fil des heures, la toute petite planète, plus tout à fait toute vide et plus tout à fait toute lisse, finit par pleurer tant et si bien que ses larmes remplirent les aspérités de son visage. Les fleuves, mers et océans étaient nés à sa surface.

La toute petite planète était heureuse car enfin elle n'était plus tout à fait toute lisse ni tout à fait toute vide, même, elle se trouvait jolie. Elle proposa à la petite Étincelle de rester à jamais amies. La petite étincelle s'illumina de bonheur et sa lumière frappa la surface de la toute petite planète. A l'endroit où chaque rai de lumière frappa la toute petite planète naquit l'une des espèces qui évoluaient dans les histoires que la petite étincelle avait conté.

Un lien éternel les relierait à jamais : la petite étincelle était devenue l'astre de lumière de la toute petite planète.

... Et le monde de Gothicat était né...
Ses nuits sont noires et froides, ses journées quant à elles baignent dans la lumière chaleureuse que la petite étincelle émet à chaque fois qu'elle retrouve son amie, la toute petite planète.


-->