Mon Jeu Adopter Boutiques Forum Communauté Jeux Monde Guides

Modérateurs: Modérateurs Artistiques, Modérateurs Écriture, Modérateurs RPG, Modérateurs Saloon, International Moderators

Est-ce que mon histoire vous a plu ?

:D Oui, beaucoup
16
67%
;) Oui, mais avec certaines rectifications
6
25%
:? Moyennement
0
Aucun vote
:x Non, pas du tout
0
Aucun vote
:) J'ai laissé un commentaire, pour expliquer mon point de vue
2
8%
 
Nombre total de votes : 24

Messagepar Girlpower » 10 Mai 2018 19:46

[Edit Tigereyes : topic locké suite à la demande par mp de sa propriétaire - 29/06/2018]

Image

Mon sommaire

- Mon introduction
- Quête n°1
- Quête n°2
- Quête n°3
- Quête n°4
- Quête n°5
- Quête n°6
- Quête n°7
- Ma conclusion

Mes règles


/!\ La politesse est importante
/!\ Evitez de parler dans la langue familière
Des phrases bien construites, avec des mots
correctement formulés, s'il vous plaît.

/!\ N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire
construit (même négatif), s'il vous plaît.

/!\ J'ai une vie IRL...,
donc à ne pas m'en vouloir si je ne réponds pas de suite

/!\ Respectez les règles du forum (pas de flood ou doubles posts)

Remerciements pour deux personnes :

=> Osssni
=> Rostanga
Elles ont vraiment prit le temps de corriger l'histoire de Solitaire.
Cela m'a dont permise de mieux accentuer et développer certains passages, en plus de me corriger sur mes fautes d'inattention comme sur mes erreurs de tournures de phrases !
Concours thème LIBRE
Svp, Cliquez mes champions sous spoiler ! ♥
Spoiler: show
ImageImageImageImageImageImageImage

Image
Avatar de l’utilisateur
Girlpower
 
Message(s) : 5921
Âge : 23
Inscrit le : 18 Juil 2014 13:57
Localisation : Dans le coeur des êtres qui me sont chers
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches

Messagepar Girlpower » 10 Mai 2018 19:46

Image

Introduction


Un jour, en rentrant chez lui, Solitaire apprit par ses parents qu'ils allaient déménager à cause de certains problèmes de la région. Cette nouvelle le rendit très triste, car il devait dire adieux à tous ses amis… Mais il y avait tellement de danger là-bas que ses parents avaient décidé de partir afin de protéger leur fils unique.
Ce jeune garçon, aux cheveux bleu ciel magnifiques et au teint pâle, aimait souvent porter une chemise noire. Cette couleur contrastait fortement bien avec son teint ! Du coup, avant de partir de sa ville natale, il les emporta toutes.

Quelques jours plus tard, Solitaire découvrit sa nouvelle maison. Il vit qu’en haut, c’étaient les chambres à coucher ; alors qu'en bas, il y avait le salon, la cuisine et les WC. Autour de la demeure, le jeune garçon découvrit également une terrasse et un grand jardin. En fin de journée, Solitaire alla contempler le paysage extérieur avant de voir la fontaine. Elle était différente de toutes celles qu'il avait pu voir en ce monde... Et pour cause ! Cette brillance qui s'en dégageait avait le don de l'attirer...

Trois semaines plus tard, pour la première fois, Solitaire s’approcha de la fontaine de très près… voire trop près... Il dérapa, essaya de s'accrocher pour ne pas tomber mais... *Plouf* ! Quand le jeune garçon se réveilla, il découvrit avec effroi qu’il était en plein milieu de la place d'une ville inconnue. Le monde était... différent ! Quelque chose n'était plus pareil… Mais quoi ? Lorsqu’il tenta de parler avec les habitants de cette ville, personne ne lui répondit. Tout le monde l'ignorait, comme si personne ne le voyait. Solitaire continua alors son chemin, et en sortant de la ville, il se retrouva dans une clairière. Au loin, une magnifique femme lui fit un signe. Cependant, lorsqu’il se rapprocha de cette dernière, elle finit par s'enfuir. Elle courut alors vers la forêt, celle qui se trouvait en face de là où était actuellement le jeune garçon. En pleine course, la femme se mit à rire, ce qui l’attira encore plus. Quand Solitaire se mit enfin à courir, elle le sema très rapidement. Perdu en plein milieu de cette végétation, il se mit à crier : " Il y a quelqu'un ? Houhou... ", mais personne ne répondit encore une fois. Puis tout d’un coup, il vit un lapin s'approcher de lui. Solitaire se pencha et le petit animal renifla son nez avant de lui faire " Bouh ". Il sursauta, se redressa et lui demanda : " Mais tu parles ? " En rigolant, le lapin lui dit : " Non ! C’est simplement toi qui parles ma langue. " Solitaire ne comprenait plus rien. Il avait l'impression de faire un rêve. Non, plutôt un cauchemar ! Il se mit à sourire d'un air tendu, puis prit ses jambes à son cou ! Mais... *Plaf* ! Il tomba dans une flaque d'eau. Tout trempé, il se releva et découvrit son reflet dans l'eau. Il était devenu un " Dra... " un "Dra... " un " Dragon ?!!! " Il tomba dans les pommes... Et lorsque le jeune dragon se réveilla et se releva, la femme qu'il avait vue auparavant s'approcha de lui. Cette dernière lui expliqua qu'il était ici parce qu’il avait été choisi par la prophétie, et qu’il était le héros que tout le monde attendait. Il finit par comprendre qu'il était là pour les sauver du mal qui essayait de s'emparer de Maraht, le monde où il était en cet instant. Solitaire se mit à rire nerveusement avant de se faire gronder par le lapin, celui qu'il avait vu avant de tomber dans la flaque d'eau. Du coup, il reprit son sérieux ; puis se tourna une dizaine de secondes vers Lapouni, le petit lapin blanc. La femme, du nom d'Emeth, lui donna une lettre avant de lui dire : " Ne t'inquiète pas, on se reverra ! " Elle finit par partir et s'éclipsa une nouvelle fois dans la forêt.

Quand il ouvrit la lettre, il lut ceci :
" Mon cher garçon,
Toi qui es encore jeune, tu vas devoir affronter mille et une péripéties... Nous regrettons de voir que c'est un enfant qui a été élu ! Pourtant, nous n'avons plus le temps pour trouver une autre personne plus âgée que toi. Nous sommes en danger et tu l'es aussi. C'est pourquoi notre destin repose entre tes mains. Sauras-tu faire en sorte de nous sauver de ce cruel cauchemar ? Sauras-tu trouver et vaincre le mal en personne ? Nous l'espérons de tout cœur. Nous te laissons ici et maintenant, dans ta dangereuse quête.
Nous ne te souhaitons que du courage, Emeth et les habitants de Maraht ! "
Déboussolé, Solitaire referma nerveusement la lettre. En recherchant du réconfort dans le regard du lapin, ce dernier lui fit une caresse sur sa patte arrière. Puis, tous les deux, ils débutèrent la quête.
Concours thème LIBRE
Svp, Cliquez mes champions sous spoiler ! ♥
Spoiler: show
ImageImageImageImageImageImageImage

Image
Avatar de l’utilisateur
Girlpower
 
Message(s) : 5921
Âge : 23
Inscrit le : 18 Juil 2014 13:57
Localisation : Dans le coeur des êtres qui me sont chers
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches

Messagepar Girlpower » 10 Mai 2018 19:47

Quête n°1 : Trouver les phrases décrivant
ce monde !
(Lieu : la forêt de Gaïara - Level 1 à 10)


Level 1-2

En cours de route, Solitaire tomba sur trois loups prénommés Loup, Ga et Rou. Puis il vit, non loin du troisième lunaris, une brebis morte. Cela choqua vraiment le jeune garçon ! Il n’avait encore jamais vu cela, jusqu’à maintenant… Alors qu’il regardait ce qui se passait autour de lui, il vit Loup et Ga prêts à se battre. Rou, quant à lui, protégeait sa proie derrière ses deux acolytes. Solitaire, affolé par la situation, prit à part Lapouni afin de trouver un plan de secours.
Celui-ci affirma qu'ils étaient capables de s'en tirer grâce à la fiole magique, fiole que le lapin venait de sortir d'on ne savait où. Pour cela, il fallait juste être rusé en versant le contenu sur la brebis assassinée. C'est pourquoi Lapouni, très courageux à ce moment-là, s'avança en direction des loups pour réaliser une diversion. Alors que tous les quatre étaient en pleine discussion, Solitaire versa le liquide sur la proie. En revenant vers le groupe, le jeune garçon comprit que lui et son ami n'étaient pas les bienvenus en ces lieux, et qu'il fallait partir. Tous deux firent semblant de quitter la forêt, alors qu'en réalité ils s'étaient cachés afin de surveiller les trois lunaris.
Le moment opportun arriva. Les trois victimes de leur ruse s'étaient endormies après avoir tout mangé, grâce au somnifère contenu dans la fiole. Solitaire et Lapouni traversèrent tranquillement le chemin. Tout près de Rou, un papier apparut lorsque le dragon passa près de lui. Il prit donc la feuille avant de lire :
" Objectif atteint !
Phrase bonus ?
=> Dans ce monde, rien n'est normal, tout est magique ! "

Level 3-4

En suivant le chemin, Solitaire cueillit deux pommes et quelques cerises, qu'il mit dans un chiffon avant de s'arrêter près d'un tronc d'arbre. Le flamiris n'eut pas le temps de sortir les pommes que Lapouni avait déjà mangé toutes les cerises. Solitaire se mit à rire si fort… Si fort que des oiseaux finirent par sortir brusquement de l'arbre. Alors qu'ils se relevaient pour continuer leurs aventures, un serpent sortit d'un buisson d'un air furieux. Le flamiris comprit que c'était de sa faute si la dame serpent, prénommée Lamia, en avait après eux... A cause de son fou rire, il l'avait réveillée de son profond sommeil. En colère, elle n'était donc pas là pour lui pardonner, et encore moins pour sympathiser !
D'un coup, quatre fées apparurent ! Elles tournèrent autour de la tête du dragon et, chacune à son tour, dirent une phrase. La première fée commença par : " Tuer ? " *Pause* La deuxième continua : " Il faudra attendre ! " *Pause* La troisième suivit en prononçant : " S'amuser ? " *Pause* Et la quatrième fée finit en répliquant : " C'est miiiiieuuuuuux!", avant de faire tomber une dague sur le sol. Solitaire, ayant le tournis, tomba sur les fesses. Lapouni l'encouragea à se relever et lui tendit la dague. Tous les deux se regardèrent, s'interrogeant sur ce qu'avaient bien pu dire les fées. Ils répétèrent en duo les phrases à tour de rôle, sans grande conviction d'arriver à déchiffrer le sens des mots.
Enfin, Solitaire fonça sur Lamia avec la dague, mais elle le mit à terre en à peine un coup de queue... Il retenta encore, encore et encore... Mais en vain... Puis il commença à tourner autour de plusieurs arbres et parvint à l’éreinter. Il comprit que plus il tenterait de l'attaquer lorsqu'elle serait en pleine forme, moins ça fonctionnerait. Alors que s'il la fatiguait, il aurait une chance de la toucher plus facilement parce qu’elle n'aurait plus autant de facilité à utiliser sa queue. Epuisée, elle se baissa légèrement, et Solitaire encra sa dague sur la partie la plus sensible de Lamia. Celle-ci émit un gémissement de douleur avant de s'échapper en larmes... Elle fit tomber une feuille d'arbre, sur laquelle étaient notés ces quelques mots :
" Objectif à moitié atteint !
Phrase bonus ?
=> Ami ? Tout le monde ne le sera pas avec toi, alors méf... "
Solitaire fut frustré qu'il n'y ait pas la fin. Du coup, avec Lapouni sur sa queue, il finit par s'enfoncer dans une partie sombre de la forêt sans s'apercevoir que ce n'était pas le bon chemin. En effet, les deux amis s’étaient dirigés sur un trajet très dangereux. Une petite pancarte, implantée à l’entrée du sentier, pouvait en témoigner car il était inscrit dessus : ‘ DANGER ’.

Level 5

En cours de route, Solitaire vit que le chemin, dont il avait actuellement pris, était plus effrayant que les précédents. C'est pourquoi, paniqué par la sombre végétation, il voulut faire demi-tour ! Pourtant, il comprit très vite qu'il s'était égaré... Il continua à chercher d'où il venait, sans vraiment réussir. Et pour cause : tous les arbres se ressemblaient. Comment peut-on retrouver son chemin lorsque tout est pareil ? Il n’y avait pas un seul détail de visible qui permettait de les différencier... C'est pour cela que Solitaire et Lapouni finirent par poursuivre leur route au lieu de rebrousser le chemin. Quand tout d'un coup... *SROUMPHT*, SROUMPHT*, *SROUMPHT*... On aurait dit plusieurs animaux mangeant quelque chose. En s'approchant, Solitaire vit une hyène à trois têtes. En voulant faire un pas en arrière, le lapin cassa une branchette par terre, ce qui attira l'attention de la créature dans leur direction. Les trois têtes se mirent à rire si aigu et si fort que Solitaire ainsi que Lapouni crurent perdre la raison.
Un renard, caché derrière un petit rocher, vint rapidement jusqu'à ces deux derniers. Au début il resta silencieux, mais ensuite il présenta la hyène au duo. La tête de droite se prénommait Ed, celle du milieu Shenzii, et celle de gauche Banzaï. Il fit une brève description afin de leur faire comprendre qu'elle n'était pas là pour s'amuser avec eux, mais pour les manger. C'est pourquoi il laissa une corde aux pieds du flamiris avant de s'enfuir. Solitaire ne tarda pas à comprendre l'utilité de l'objet, et expliqua son idée au lapin. Puis il lui donna la corde avant d'aller narguer la hyène. Tandis que le dragon était en train de distraire la créature, le lapin en profita pour attacher une partie de l'objet sur l'une des quatre pattes de la hyène. Quand Lapouni se mit à courir autour de l'animal et que la créature voulut avancer,
celle-ci tomba à plat ventre sur le sol ! Le renard finit par revenir avec quelque chose entre ses babines. En approchant sa patte, le lapin prit le parchemin qui était à moitié brûlé sur les rebords et lut :
" Objectif de nouveau atteint !
Phrase bonus ?
=> Cours aussi vite que tu peux, quand tu sais que ton ennemi en face est imbattable. "
Quelques secondes plus tard, plusieurs araignées sortirent de nulle part et foncèrent sur les deux amis. Ils fuirent donc les lieux en courant, tout en rebroussant chemin. En se retournant pour savoir où en étaient les petites bêtes, ils se prirent tous les deux l'arbre. Le même que celui où ils s'étaient arrêtés pour manger leur pomme.

Level 6-7

Lorsqu'il se réveilla, Lapouni virent subitement l’apparition de deux ailes sur le dos de Solitaire. Et quand celui-ci rouvrit les yeux, il ressentit des picotements se faire derrière ses épaules. En se relevant du sol, le jeune garçon essaya de se retourner plusieurs fois pour voir ce qui pouvait bien se passer. Mais n’y arrivant pas, Lapouni décida de décrire la scène au flamiris… Etant donné qu'elles étaient bien trop petites, le lapin lui expliqua également qu'il ne pourrait pas encore voler.
Après avoir surmonté cette nouvelle épreuve, le duo reprit la route et, cette fois-ci, ils passèrent par le bon chemin. Après quelques jours de marche, le flamiris se sentit heureux de ne voir toujours personne. Il ruminait, chantait et, parfois, dansait sans aucune crainte d'un quelconque danger. Cependant, il fit la rencontre de Peryton ! Ce dernier, un cerf volant, se mit à se moquer des ailes de Solitaire, ce qui finit par énerver le flamiris. Une dryade, peinée de voir cela, descendit de l'arbre et vint défendre le pauvre malheureux. Elle jeta un sort sur le cerf afin de lui faire comprendre qu'il n'est pas judicieux de rire du malheur des autres ! Une moitié d'aile de la créature se brisa légèrement... Mais voyant le pouvoir de la dryade, Peryton se dirigea droit sur l'être qui ne lui avait rien fait, c'est-à-dire Solitaire. Le jeune garçon se mit alors à courir, mais il se rendit très vite compte qu'il était bien trop lent par rapport à son ennemi. En colère, la dryade les suivit et stoppa le combat en transformant le méchant cerf en une fleur. Avant de remonter chez elle, cette dernière bougea ses petits doigts en direction du flamiris. Quelques minutes après, les ailes de Solitaire grandirent encore un peu plus. Il plissa, de douleurs, ses yeux et remonta ses épaules vers son visage. Lorsque les désagréments furent terminés, il vit de petites écritures sur l'un des pétales de la fleur.
" Objectif atteint !
Phrase bonus ?
=> Il te faudra beaucoup de patience ici. "

Level 8-9

Après le départ de la dryade, Solitaire médita sur tous les événements qui s'étaient déroulés jusqu'à aujourd'hui. Il en avait marre de cette quête parce que dès qu'il rencontrait un potentiel ami, comme par exemple le renard, il finissait toujours par partir à la fin du combat. Il se posait beaucoup de questions auxquelles nul ne pouvait répondre. Même Lapouni était perplexe des interrogations du flamiris, mais également triste de ne pas savoir comment l’aider. Tout d’un coup, une idée survint dans la tête du petit être et il demanda à Solitaire de le suivre. Quelques heures de marche plus tard, ils arrivèrent devant une porte. Le lapin toqua trois fois et cette dernière s'ouvrit en grinçant légèrement. Une panthère les accueillit dans son salon avant de reconnaître le petit lapin. Celui-ci était déjà venu chez Appâ, la panthère, afin qu'elle lui fasse une séance de médium. Et il revenait aujourd'hui afin qu'elle en refasse une, mais cette fois pour son ami. Solitaire dut lécher les coussinets de la panthère en contrepartie de cette séance. Elle lui lut les cartes, et prédit un grand danger imminent, encore plus grand que ceux rencontrés jusqu'à présent. Puis en lisant les lignes de la patte de Solitaire, elle vit quelque chose qui la fit sourire, mais la panthère n'en dit pas un mot. Vexé, le flamiris sortit de la maison en claquant la porte.

Level 10

Lapouni rejoignit Solitaire et, tous les deux, ils continuèrent la quête. Sur le chemin, ils découvrirent une pancarte sur laquelle était notée : " Trajet pour sortir de la forêt. " Le duo suivit donc la direction de la flèche pour sortir des lieux. Soudain, à la suite de ce qu’ils virent sur leur route, Solitaire et le lapin se stoppèrent net. Pétrifiés de peur, ils ne savaient plus quoi faire face au monstre qui s’y présenter. Malheureusement, c'était la seule route pour finir cette quête. C'est pourquoi le dragon fit monter Lapouni sur sa queue pour affronter correctement la créature. L'énorme araignée était toute noire avec plein de poils au niveau de ses pattes. Mais si les deux amis s’étaient arrêtés, ce n’était pas à cause de sa grosseur pourtant terrifiante, mais plutôt à cause des crochets venimeux situés près de sa bouche. Au moment où le flamiris fonça sur la créature, un petit mulot, aux couleurs d'une biche et avec des petits bois sur la tête, l’arrêta pour qu’il n’aille pas plus loin. Bambi, la jolie souris, expliqua que nul être-vivant n'avait encore su tuer cette araignée. C'est pourquoi elle fit tout ce qu'elle put pour que le duo passe par un autre chemin, mais en vain. Décidé à l'affronter, Solitaire courut sur l'ennemie avec les yeux fermés. Toutefois, sans s'en rendre compte, le flamiris commença petit à petit à prendre son envol. De telle façon qu'il survola l'araignée sans que celle-ci ne l’aperçoive. Dix minutes plus tard, il ouvrit enfin les yeux. Suite à cela, il stoppa tout d’un coup son vol. Mais rien de cassé, il retomba sur ses pattes comme un chat agile tombé du cinquième étage. Puis le dragon, aux côtés de Lapouni, découvrit les lieux avec surprise... Il n'y avait plus d'arbres ni de cailloux, mais beaucoup d'herbe et un soleil aux rayons très puissants. Une lettre, tombant de nulle part, arriva dans les mains de Solitaire. Il lut comme message :
" Objectif atteint !
Phrase bonus ?
=> Regarde tes ailes et voit la magie opérer. "
Solitaire les regarda alors se transformer, jusqu'à ce qu’elles trouvent leur stade final. Heureux et tout fier, il essaya plusieurs fois de voler. Au bout de la dixième tentative, il laissa tomber en voyant la fatigue le gagner. Il s'endormit auprès de Lapouni durant les vingt-quatre heures qui suivirent, et ils se réveillèrent tous les deux le surlendemain.
Concours thème LIBRE
Svp, Cliquez mes champions sous spoiler ! ♥
Spoiler: show
ImageImageImageImageImageImageImage

Image
Avatar de l’utilisateur
Girlpower
 
Message(s) : 5921
Âge : 23
Inscrit le : 18 Juil 2014 13:57
Localisation : Dans le coeur des êtres qui me sont chers
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches

Messagepar Girlpower » 10 Mai 2018 19:47

Quête n°2 : Trouver les objets utiles pour la fin
de la quête !
(Lieu : la plaine d'Aydo'h - Level 11 à 15)


Level 11-13

N’ayant guère mangé la veille, les compagnons commencèrent à avoir faim. Ils recherchèrent quelque chose à grignoter, et trouvèrent un buisson couvert de myrtilles. Cependant, une fois que les deux amis furent rassasiés, la chaleur émise par les rayons du soleil ne tarda pas à les assoiffer. Derrière le buisson de myrtilles, ils remarquèrent une rivière avec un pont à traverser pour rejoindre un kiosque. Ils s'y dirigèrent, mais un bloc de pierre vint les empêcher d'avancer plus loin. En regardant vers le haut, ils comprirent très rapidement que ce bloc de pierre n'était autre qu'un golem ! Ce dernier bloquant la rivière, Lapouni et le flamiris n'eurent donc pas le choix que de faire demi-tour et de rebrousser le chemin pour retomber sur le buisson précédent. Au loin, le dragon découvrit quelque chose de brillant devant la charmille. Il s’en approcha alors d’un peu plus près et vit alors une magnifique épée.

Level 14-15

En prenant une autre direction, ils tombèrent sur un géant. Solitaire brandit l'épée, mais ' le monstre ' eut peur et s'écroula au sol. Attristé de voir le géant à terre, Lapouni stoppa son ami dans sa démarche de vouloir le tuer et, tous les deux, allèrent l'aider à se relever. Le flamiris remarqua une plaie au coude du géant et, apitoyé, il prépara alors une des lotions que sa maman lui avait apprises autrefois. Il prit des pétales de trois fleurs différentes et les écrasa sur une feuille grâce à une pierre. Il entoura la plaie de ce cataplasme afin de calmer la blessure. Pour remercier Solitaire, le géant lui offrit une sacoche avec plein de nourriture et d'objets divers. Avant de partir, il expliqua au flamiris que sa quête se poursuivait maintenant au kiosque où le golem se trouvait.
A la nuit tombée, le dragon entendit quelqu'un chanter en cours de route. En se rendant sur les lieux, il découvrit un petit logement dans lequel une chatonne jaune bouton-d'or fredonnait une chanson. N'ayant pas de toit, les deux amis toquèrent à la porte. Kokille, la chatonne, ouvrit et les accueillit avec un sourire. Elle les invita à sa table pour boire un bon chocolat chaud avec des cookies déposés au centre. Solitaire raconta toute l'histoire à leur gentille hôtesse tandis que le lapin s'était endormi sous la couverture du fauteuil. Le dragon ne tarda pas à se coucher sur le canapé, bercé par la voix frémissante et douce de la charmante Kokille.
Le lendemain matin, la chatonne leur apporta un briquet et deux longues branches. Les deux compagnons s'en allèrent en direction du kiosque et se retrouvèrent une nouvelle fois face au golem. Ils réfléchirent et trouvèrent une solution pour le vaincre. Dans la sacoche du géant se trouvait une fiole magique. Solitaire la lança sur le golem, paralysant ainsi celui-ci. Lapouni alluma les deux branches avec le briquet et les jeta sur le bloc de pierre. Celui-ci prit entièrement feu. Le flamiris courut auprès du lapin afin de rejoindre le kiosque. Cependant, ils n'y trouvèrent aucune issue. Fatigué du poids transporté, le dragon déposa la sacoche par terre, ainsi que l'épée sur une pierre plus avancée que les autres du mur. Soudain, un passage se forma et laissa apparaître un immense désert.
Concours thème LIBRE
Svp, Cliquez mes champions sous spoiler ! ♥
Spoiler: show
ImageImageImageImageImageImageImage

Image
Avatar de l’utilisateur
Girlpower
 
Message(s) : 5921
Âge : 23
Inscrit le : 18 Juil 2014 13:57
Localisation : Dans le coeur des êtres qui me sont chers
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches

Messagepar Girlpower » 10 Mai 2018 19:47

Quête n°3 : Trouver les cinq pierres magiques pour
ouvrir la porte finale !
(Lieu : le désert de Sandisia - Level 16 à 30)


Level 16-17

Solitaire n'eut pas de mots pour décrire ce qu'il voyait, tant le désert était immense. Il s'avança alors et, tandis qu'il s'émerveillait du paysage de sable avec un temple à la limite de l'horizon, le passage se referma ! Le jeune flamiris, choqué et perdu, s'aperçut qu'il avait oublié son épée dans le kiosque. Toutefois, il reprit ses esprits et poursuivit sa quête en n'ayant qu'un seul objectif en tête, atteindre le temple sain et sauf. Après quelques heures de marche, il trouva un coin d'ombre sous les arbres d'une oasis et s’y reposa. Il posa alors sa sacoche sur le sol et la vida complètement afin de savoir ce qu'elle contenait. Il découvrit le briquet que Kokille leur avait offert, une bouteille d'eau, des fraises ainsi que des myrtilles enroulées dans un mouchoir en soie, deux pommes vertes et sucrées ainsi qu'un bout de papier où étaient écrits ces quelques mots :
" Mon cher garçon,
Voilà une belle preuve de courage que tu nous as montrée, en accomplissant ces deux épreuves difficiles. Les contrées de Gaïara et d'Aydo'h sont, grâce à toi, sauvées du mal qui y était présent. Aujourd'hui, les animaux vivent heureux, sous la surveillance de Bambi et de Kokille.
Nous te souhaitons une bonne route dans ce désert, cachant nombre de mystères et de dangers. Mais avant de te laisser, je tiens à te donner un conseil. Celui de ne te fier qu'à la sagesse de Bastet, une déesse égyptienne...
Emeth et les habitants de Maraht. "
Touché par cette lettre, Solitaire la referma avec un grand sourire et des étoiles plein les yeux. Puis il rangea les objets, qu’il avait précédemment renversés sur le sol, de nouveau dans la sacoche. Quand le soleil se coucha, le flamiris et Lapouni mangèrent les fraises ainsi que les myrtilles avant d'aller dormir. Le lendemain matin, ils reprirent leur chemin en direction du temple et, lentement mais sûrement, ils s'en rapprochèrent tout au long de la journée. Le soir, épuisés et affamés, ils s'arrêtèrent pour manger les pommes et pour s'hydrater. Après ce bon repas, les deux amis s'allongèrent et s'endormirent au pied d'une dune.
Une nouvelle journée débuta et, après quatre heures de marche intense, le monument parut de plus en plus gigantesque. Solitaire comprit qu'ils étaient presque arrivés. Quand soudain, une tempête de sable se forma petit à petit. Le flamiris ne tarda pas à comprendre la situation ! Du coup, il enroula prestement le lapin dans sa queue pour que celui-ci soit protégé contre le sable. Puis il se mit à courir le plus vite possible, mais ralenti par le sable, il commença à s'envoler. Voyant la tempête grandir de plus en plus, jusqu'à en couvrir la moitié du paysage, le dragon se mit à battre ses ailes de toutes ses forces. Solitaire, à bout de souffle, arriva enfin au pied du temple. Il se posa sur le sol et laissa sortir Lapouni de sa queue. Puis seulement après avoir reprit sa respiration, le flamiris, au côté du lapin, rentra à l'intérieur.

Level 18-19

Les deux amis trouvèrent deux torches éteintes posées au sol, sur le seuil du temple. Ils en prirent chacun une, l'allumèrent grâce au briquet, et entrèrent complètement dans les lieux. Quand Solitaire voulut se retourner pour voir la sortie, il vit qu'il n'y en avait plus ! Il ne chercha pas à comprendre et continua son chemin auprès de Lapouni !
Après une longue marche dans le temple, le dragon et le lapin s'arrêtèrent pour faire une pause. Cependant, quand ils commencèrent à s'asseoir, Lapouni vit une ombre noire passer en face de l'un des trois couloirs autour d'eux. Il bondit sur ses quatre pattes et demanda à son ami de vite sortir d'ici. Celui-ci, ne comprenant pas cette soudaine envie de partir, ne bougea point. C'est pourquoi le lapin commença à s'agiter de plus en plus, à tel point qu'il se dirigea vers l'un de ces couloirs sans réellement savoir quelle direction prendre. Solitaire se mit à courir pour ne pas le laisser tout seul dans cet endroit... Mais trop tard ! Il avait perdu la personne qui était devenue son meilleur ami. Cette nouvelle l'attrista profondément… Le flamiris regretta de ne pas l'avoir écouté et finit par chercher le petit animal partout, jusqu'à tomber dans un cul-de-sac. En se retournant, il vit une ombre noire passée rapidement du mur gauche au mur droit. Il s'interrogea alors sur les propos de Lapouni, et comprit pourquoi le lapin voulait tant partir d'ici. Solitaire rebroussa le chemin, malgré l'apparition de cette dernière. Il finit par retourner sur ses pas, ce qui le fit sourire. Enfin, c'est ce qu'il croyait ! En regardant de plus près, l'endroit où ils s'étaient assis tous les deux ne ressemblait pas tant à l'endroit où il était actuellement... En effet, il n'y avait plus que deux couloirs, ce qui le troubla. Il réfléchit quelques minutes, avant d'emprunter l'un de ces deux chemins.

Level 20

Au détour de ce couloir, le dragon trouva Lapouni allongé sur le sol, inconscient. Il courut vers lui et, sans chercher à savoir ce qu'il lui était arrivé, serra le lapin très fort contre son torse. Ce dernier ouvrit un petit peu les yeux, puis il chuchota quelque chose au flamiris… Malheureusement, Lapouni parla si bas que Solitaire n'entendit rien de ce qu'il lui disait. Quand il lui demanda de répéter, le dragon vit que son ami était très mal en point et qu'il s'était de nouveau évanoui. Il le prit donc dans ses pattes et continua son chemin.
Ils arrivèrent dans une immense salle. Le flamiris déposa alors le lapin sur le sol, l'hydrata du peu d'eau qui lui restait dans la bouteille et lui fit une caresse sur la tête. Après s'être occupé de son ami, il contempla la salle en long, en large et en travers. Il découvrit alors des hiéroglyphes sur les murs de ce lieu. Tout d’un coup, une main vint se poser sur l'épaule de Solitaire. Quand celui-ci se mit à dire : " Tu te réveilles, enfin !", en se retournant, il devint pâle en voyant que ce n'était pas Lapouni derrière lui. En effet, le flamiris avait plutôt en face de lui une momie… Le dragon se mit à hurler, effrayant cette dernière, et réveillant le lapin. En s'enfuyant, la créature laissa tomber une pierre. Solitaire la ramassa et vit, sur cet objet, le portrait d'un oiseau. Il la rangea dans sa sacoche, puis continua à regarder les murs auprès de son meilleur ami.
Quand ils voulurent partir de cette salle, une ombre différente de la précédente fit son apparition devant l'entrée. Cette silhouette n'était qu'autre que Seth, un dieu égyptien ! Celui-ci commença à s'approcher de la sacoche de Solitaire, mais le flamiris lui opposa des mots de courage : " Si tu la veux, il faudra me passer sur le corps. " Seth se mit à rire avant de lui répliquer : " Tu n'as aucun pouvoir ici, jeune dragon ; alors donne-moi cette pierre avant que tu te fasses du mal ! " Le dragon ne comprenait pas une telle obstination pour ce qu'il pensait être qu’un simple caillou. Il fouilla sa sacoche et, en tendant petit à petit la pierre, l'ombre que Lapouni avait vu tantôt vient emporter Seth. Le fantôme noir, aux seuls yeux jaunes, mit effectivement la main sur l’épaule du dieu égyptien et, en le tirant par l’arrière, il le fit disparaître du champ de vision du flamiris.
En sortant de cette salle, le dragon trouva une deuxième pierre que Seth avait laissé tomber au sol. En regardant de plus près, Lapouni vit le portrait d'un chien.

Level 21-24

Les deux amis marchèrent pendant de longues heures dans le dédale avant d'arriver dans un cul-de-sac. En s'approchant de plus près, Solitaire vit en face de lui un mur recouvert d'écritures. Mais quand ils se retournèrent, une paroi descendit subitement du plafond, bloquant ainsi le couloir d'où venaient le dragon et le lapin ! Ils s'approchèrent du mur aux écritures et, lorsque les deux amis touchèrent ces dernières, le sol s'ouvrit ; les faisant dégringoler dans un sous-sol.
Dans ce souterrain, une pierre tomba sur la tête du petit lapin. Le jeune dragon la ramassa sans prêter attention à ce qu'il y avait dessus, et la mit avec les autres dans sa sacoche. En continuant quelques minutes leur route, les compagnons arrivèrent dans une pièce avec quatre statues ; il y en avait une à chaque coin de la salle. Deux
d’entre-elles étaient placées de part et d'autre de l'entrée du couloir, et deux autres statuettes étaient placées de la même façon au fond de la pièce. Lapouni alla devant l’une d’elles, placée à côté de lui, et y lut l'inscription " Bastet ". Solitaire, quant à lui, regarda l'inscription d’une autre statue, avant de lire également " Bastet ". Le petit lapin interpella son ami afin de lui montrer et, tous les deux comprirent alors qu'ils étaient dans la chambre de la déesse égyptienne dont leur avait parlé Emeth.

Level 25

Une belle jeune femme, à tête de chat et au pelage doux, s'approcha de Solitaire. Elle caressa sa joue avant de lui demander la cause de leur présence dans un lieu aussi sacré que celui-ci. Le flamiris lui expliqua toute son histoire, ainsi que sa quête. Bastet comprit alors que c'étaient ces deux aventuriers qu'elle attendait depuis quelques jours, afin de leur remettre deux pierres très importantes. Elle raconta alors la signification de ces objets ainsi que leur but dans cette quête. Après une longue discussion, la déesse égyptienne leur donna les instructions à suivre avant de repartir tranquillement par où elle était venue.

Level 26-28

La première instruction : trouver le couloir avec une marque rouge afin de retourner là où ils s'étaient assis tous les deux pour faire leur pause.
Près de chacune des statues au fond de la pièce, un couloir apparut. Les deux amis regardèrent attentivement et, voyant qu'il n'y avait aucune marque rouge sur les murs du premier couloir, allèrent près du deuxième. En regardant de près, Solitaire vit la même marque que celle présente sur la première pierre trouvée, mais dessinée en rouge. Tous les deux, ils empruntèrent alors ce couloir et, après quelques minutes de marche, ils se retrouvèrent dans les lieux où ils s'étaient assis. Ils examinèrent le mur et Lapouni trouva une encoche. Il prit alors le premier galet et le déposa délicatement dessus.
La deuxième instruction : retourner dans la salle où la momie avait fait tomber la deuxième pierre.
Les deux amis continuèrent leur route depuis le couloir que Solitaire avait pris plus tôt, afin de retomber dans les lieux où la momie et Seth avaient fait leur apparition précédemment. Il retourna près du mur où étaient dessinés les hiéroglyphes, avant de voir une deuxième encoche. Il regarda les quatre cailloux restants, et vit le dessin d'une momie sur l'une d'entre elles. Il la déposa alors dessus, entraînant un bruit sourd de deux secondes qui surprit les deux compagnons dans leur démarche. Par la suite, Solitaire se dirigea à l'endroit où Seth avait perdu sa pierre et la plaça dans l'emplacement approprié.
La troisième instruction : revenir là où ils étaient tombés.
Ils continuèrent leur chemin jusqu'à arriver devant le mur aux écritures. Cette fois-ci, aucun mur ne descendit du plafond pour les bloquer. Toutefois, une tablette sortit du mur. Celle-ci était creusée d'un petit trou recourbé ; aussi recourbé qu'un des galets à leur disposition. Du coup, Lapouni plaça le caillou dedans, laissant apparaître un couloir à la place du mur couvert d'écritures.

Level 29-30

A cause de sa longue marche et de ses évanouissements, Lapouni était éreinté ; il grimpa donc sur le dos de Solitaire pour se reposer un peu. Ils arrivèrent devant un étrange mur, à la forme surprenante. En effet, il était en forme de losange avec un petit trou au milieu. Le lapin prit précipitamment la dernière pierre de la sacoche, descendit du dos de Solitaire, avant de la déposer dans ce trou. La porte s'ouvrit et, avant de sortir, Solitaire se retourna. Il vit alors Bastet avec un grand sourire sur son visage. Il la remercia pour son aide, puis sortie du temple. En refermant la porte, le jeune flamiris vécut un moment très fort, celui de voir ce monument disparaître comme s'il n'avait jamais existé... !
Concours thème LIBRE
Svp, Cliquez mes champions sous spoiler ! ♥
Spoiler: show
ImageImageImageImageImageImageImage

Image
Avatar de l’utilisateur
Girlpower
 
Message(s) : 5921
Âge : 23
Inscrit le : 18 Juil 2014 13:57
Localisation : Dans le coeur des êtres qui me sont chers
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches

Messagepar Girlpower » 10 Mai 2018 19:47

Quête 4 : Trouver l'être légendaire pour vaincre
la créature maléfique !
(Lieu : le souffle d'Elonia - Level 31 à 40)


A la suite d’une semaine éprouvante et acharnée qu’il avait passée, Solitaire se mit à penser à ses parents. En effet, à son âge, il était tout à fait normal que sa maman et son papa lui manquent. Il n'arrivait plus à faire complètement ses nuits et, surtout, il ressentait le besoin de les revoir. Cependant, le jeune garçon avait trouvé dans ce monde un ami sur lequel il pouvait compter et des habitants chaleureux. C'est pourquoi il était hors de question pour lui de ne pas aller jusqu'au bout de cette quête. Le dragon se laissa quelques nuits avant d'en parler à Lapouni.

La nuit suivante, le lapin attendit que son ami s'endorme pour chercher une solution. Mais seule Emeth pouvait aider le flamiris à sortir de cette impasse. C'est pourquoi Lapouni s'éloigna à dix voire quinze minutes d'où dormait le jeune garçon afin d'appeler la femme. Il suffisait d'un cri perçant pour la faire venir. Quand elle arriva vers le lapin, ce dernier lui expliqua le problème. Après de longues heures de discussion, Emeth trouva une excellente idée.

Le lendemain, au réveil de Solitaire, la demoiselle vint discuter avec ce dernier pour connaître son profond mal-être. Elle savait très bien que, dans son état, il ne pouvait pas aider correctement la communauté. La femme eut alors comme idée de faire rentrer le dragon chez lui, mais avec une contrepartie : celle de revenir sous les vingt-quatre heures, au risque de ne plus pouvoir venir dans ce monde magique. Le flamiris ne voulut réfléchir plus longtemps et sauta sur l'occasion pour revoir ses parents. Il était à la fois si heureux de pouvoir les voir, mais si triste de laisser son meilleur ami tout seul pendant quelques heures... Emeth ouvrit un passage temporel. Avant de traverser le vortex, le jeune garçon fit un gros câlin à Lapouni et remercia de tout son cœur la demoiselle. Le portail ne mit que quelques secondes avant d'amener Solitaire devant sa maison.
Par la fenêtre, sa mère vit toute la scène ! Elle comprit alors que son enfant avait rejoint ce monde et qu'elle devait avoir une explication avec lui. Le jeune garçon ne tarda pas à rentrer à l'intérieur de la demeure et, sans émettre un son, il courut directement dans la cuisine pour la prendre dans ses bras. Il était si heureux de ce moment parce que cela le remplissait de bonheur d’avoir sa maman contre lui. Cependant, il manquait son papa. Solitaire leva les yeux vers le visage de sa mère et, sans hésiter, il le réclama. Elle l'amena donc dans le salon, où celui-ci était patiemment assis sur le canapé. L’enfant s'approcha et se mit devant son père. La larme à l'œil, il lui dit : " Je suis si heureux de te revoir ! " Mais, surpris par l'émotion qui découlait de cette situation et de la phrase de son fils, le papa tourna la tête vers sa femme. Celle-ci demanda alors à Solitaire de s'asseoir auprès de son géniteur, dans le but d'avoir une conversation avec le jeune garçon. Sa maman mit du temps avant de finir, elle aussi, par s'asseoir auprès de son enfant. Et tout d’un coup, une simple phrase sortit de sa bouche : " Il est temps de te raconter la vraie raison de notre départ de l'ancienne
région ! " Et c'est ainsi que Solitaire apprit que ce déménagement n'était pas réellement dû au danger dont ses parents avaient parlé ; mais plutôt parce qu'ils avaient reçu un courrier dans lequel Emeth leur demandait de l'aide. Mais ayant déjà vécu des moments difficiles là-bas, ils refusaient de retourner dans le monde de Maraht ou de mettre en danger leur fils unique. En effet, la femme au foyer avait également connu le monde d'où venait à l'instant son garçon car, autrefois, elle avait été choisie pour ramener la paix lorsque la sœur d'Emeth avait menacé les habitants de Maraht. C'était même au cours de cette quête qu'elle avait rencontré un homme charmant, devenu maintenant le père de Solitaire. Malheureusement, lors d'un combat entre les deux tourtereaux et la sœur d'Emeth, l’homme perdit son bras gauche en voulant protéger sa tendre aimée. Même s'ils étaient sortis victorieux de ce combat, cette quête avait laissé des traces dans leur esprit.
Le jeune garçon, ému par l'histoire, prit alors ses parents dans ses bras avant de se lever du canapé. Son papa et sa maman se mirent l'un contre l'autre afin de relâcher la pression. Puis l’enfant s'agenouilla par terre et prit leurs mains. Il expliqua que même s'ils avaient vécu des aventures dramatiques au cours de leur quête, ils avaient mis au monde un garçon qui les aimait de tout son cœur. Par ailleurs, ils avaient également fait de leur enfant un être admirable et courageux. C'est pourquoi il ne pouvait pas laisser ses amis, du monde de Maraht, en danger. Sa mère le regarda et lui répondit ceci : " Je suis si fière de voir combien tu as grandi, mon garçon ! Je dois admettre que tu as raison, tu ne peux pas abandonner des personnes qui comptent sur toi ! " Par la suite, elle esquissa un sourire sur son visage angoissé. A la fin de la conversation, Solitaire partit dans sa chambre afin de se reposer un petit peu.

Le soir venu, l’enfant profita du repas en famille pour expliquer qu'il repartirait dans le monde magique dès l'aurore. Malgré le visage crispé de la femme au foyer, il fut touché par les yeux brillants qu'avait son père pour lui. Il embrassa ses parents sur la joue avant de regagner son lit.

Le lendemain matin, leur fils se leva afin de repartir dans le monde de Maraht. Il était vraiment heureux de voir ses parents debout. En s'approchant de la fontaine, le jeune garçon vit un passage s'ouvrir. Avant d'y rentrer, il fit un dernier geste d'au revoir à sa maman et son papa.
De l'autre côté, le dragon fut surpris de trouver Lapouni juste devant lui. Le lapin, content de le revoir, bondit directement sur Solitaire. Il dit au flamiris qu'il avait eu peur de ne pas le voir revenir les aider. Emeth était également présente, et le remercia d’être de nouveau là. Cependant, elle le ramena très vite dans le vif du sujet ! La femme lui expliqua qu’à la suite de son départ une créature très puissante était venue s'emparer de la montagne. Seul un être pouvait venir à bout de cette créature, mais nul ne l'avait encore vu jusqu’ici... Toutefois, un unique moyen existait pour le trouver : celui de parler aux deux grands connaisseurs de cette légende. Chacun vivait dans un chalet différent dans la montagne. La demoiselle clôtura la discussion en donnant plusieurs choses aux amis. Tout d’abord, elle remplaça l’ancienne sacoche, que portait Solitaire autour de sa taille, par un panier de provisions. Ensuite, Emeth lui mit autour du cou un pendentif avec une mini-flûte accrochée. Enfin, elle confia une carte avec deux croix rouges dessinées dessus à Lapouni, marquant ainsi l'emplacement des chalets. Puis la femme s'éclipsa petit à petit à travers les brumes de la montagne.

Level 31-32

Lapouni regarda le plan qu’Emeth lui avait donné. Il vit alors qui fallait se diriger tout droit pour trouver le premier connaisseur de la légende. En voulant diriger Solitaire sur la direction à prendre, son regard fut attiré par des formes qui commencèrent à se dessiner sur la carte. Le lapin les montra à son ami, et celui-ci vit quatre points d’interrogation apparaître. Le flamiris regarda partout sur la carte afin de trouver la signification de ces symboles. Il ne tarda pas à la trouver car, quelques secondes après, une légende apparut tout en bas du plan. Les deux compagnons finirent par comprendre que ces points d’interrogation représentaient des énigmes à résoudre. Lapouni et le dragon en furent surpris, et ils s’inquiétèrent sur le déroulement de la quête…
Solitaire replia la carte, puis la rangea dans le panier de provisions. Il fit monter le lapin sur son épaule avant d’emprunter le chemin. Plus le flamiris avançait et plus le froid se faisait ressentir sur son corps frileux. Lapouni rassura le jeune garçon en lui expliquant qu’il ne neigeait pas en cette période de l’année. Mais le dragon commençait réellement à avoir très froid en ces lieux ; et c’est alors qu’une marque rouge se dessina à moitié sur sa queue. Solitaire sentit cette dernière s’agiter de plus en plus. Néanmoins, il n’y prêta pas attention parce qu’il pensait qu’elle réagissait sous l’effet du froid.

Level 33-34

A l’approche de la nuit, les deux compagnons s’arrêtèrent sur un petit coin herbu pour se reposer. Mais en voulant s’asseoir sur le sol pour manger, Solitaire ressentit une forte douleur provenant de sa queue. Lapouni vit les grimaces se former, puis la mâchoire se crisper, sur le visage de son ami. Il finit par l’interroger sur la raison de son état, et le dragon expliqua la douleur qu’il ressentait. Le lapin alla derrière le flamiris et, en passant ses mains à l’endroit où celui-ci avait mal, il vit la marque rouge. Il pensa immédiatement que son ami s’était blessé sur le chemin montagneux. En fouillant dans le panier de provisions, Lapouni trouva une bouteille d’eau ainsi qu’un nouveau mouchoir en soie. Il imbiba le tissu avec l’eau de la bouteille et tapota sur ce qui semblait être une irritation. Mais comme cela n’adoucissait pas la douleur, le jeune garçon finit par se coucher sans manger. Lapouni l’imita, tout en étant triste de le voir dans cet état…

Au cours de cette nuit, quelque chose d’étonnant se produisit ! Les paupières de Solitaire s’ouvrirent brusquement, laissant apparaître des yeux blancs, avant de se refermer de nouveau. Au même moment, la marque rouge se transforma en un dessin blanc ouvragé presque terminé.

Le lendemain matin, Lapouni s’approcha du corps du flamiris et, en voulant le réveiller, il sentit les écailles de celui-ci complètement congelées. Au début, il crut que son ami était mort… Cependant, le dragon se réveilla très rapidement, comme si de rien n’était. Le lapin fut soulagé de voir qu’il allait bien. Il l’interrogea sur sa douleur et apprit que le jeune garçon n’avait plus mal. S’étant retourné pour montrer qu’il n’avait plus rien, Solitaire fut choqué lorsque Lapouni lui apprit qu’un dessin s’était créé à la place de la marque rouge. Il commença à paniquer. Le flamiris demanda furieusement au lapin ce qui se passait, sans y réfléchir lui-même tant il était agité. Malheureusement, Lapouni n’eût pas le temps de lui répondre… En effet, en s’agitant brusquement, le jeune garçon donna un coup de queue au lapin sans le faire exprès. Pris dans le feu de l’action, le dragon renversa également le panier de provisions. C’est seulement en se retournant qu’il vit son ami choqué par sa réaction ainsi que le panier dégarni de ses provisions. Solitaire voulut s’approcher de Lapouni, mais ce dernier fit trois pas en arrière, avec pour la première fois depuis leur rencontre, de la peur dans les yeux ! Le lapin voulut ouvrir ses petites babines pour dire quelque chose mais, furieux, il les referma directement avant de s’en aller pour se dégourdir les pattes.
Resté seul, le flamiris rangea les provisions dans le panier. Il trouva la carte en dessous de deux délicieux sandwichs. L’un de ces sandwichs était garni de feuilles ainsi que d’herbes, tandis que l’autre contenait des rondelles de carottes avec de la salade. Le jeune garçon les déposa à côté de lui, puis rangea de nouveau la carte à l’intérieur du panier. Au retour de Lapouni, il lui tendit l’un des sandwichs avec son plus beau sourire. Solitaire fit ses excuses avant d’enrouler sa queue de dragon autour du corps de son ami. Après tout cela, les amis mangèrent dans une meilleure ambiance.

Level 35

Les deux compagnons se relevèrent pour poursuivre leur route. C’est alors qu’ils firent la rencontre d’un griffon sur le chemin ! Ce dernier regarda Solitaire et le désigna pour la première énigme. La créature expliqua qu’il n’avait que dix minutes pour répondre à la question suivante : " Je suis un objet qui peut faire mal, mais également du bien quand je suis bien reçu ! Je peux désigner plusieurs émotions, mais qu’une seule lorsque je suis offerte dans une occasion. Qui suis-je ?... " Le dragon mit cinq minutes pour comprendre la question. C’est en se souvenant de son seul cadeau offert à chaque anniversaire de sa maman, qu’il comprit le sens de l’énigme. Le jeune garçon répondit : " Une rose sous toutes ses couleurs ! " Le griffon fut étonné par l’exactitude de la réponse. Il demanda à Solitaire comment il avait su répondre à l’énigme et, celui-ci lui répondit qu’il restait un enfant sous sa forme de dragon. La créature donna une besace, contenant un objet, au flamiris. Ce dernier l’enfila en bandoulière, sans fouiller à l’intérieur.
Puis les amis reprirent le chemin. En arrivant enfin à proximité du premier chalet, ils furent arrêtés par un hippogriffe ! Celui-ci expliqua qu’ils avaient cinq minutes pour résoudre la deuxième énigme. Il posa donc la seconde question :
" Tout seul c’est bien, mais à deux c’est mieux. Quand tu es avec moi, tu t’amuses ; alors que sans moi, tu t’ennuies. Mais attention, je peux me transformer en autre chose si les deux sexes qui se côtoient sont opposés. Qui suis-je ? " Les deux compagnons se mirent à rigoler parce qu’ils savaient de quel mot qui s’agissait ! Ils répondirent en même temps :
" L’amitié ! " La créature leur donna un second morceau d’objet, que le jeune garçon rangea dans sa bandoulière, avant de répondre : " La réponse est correcte ! Je suis heureux de rencontrer, pour la première fois, deux vrais amis comme vous. Un lien vous unit réellement ! " Le flamiris prit Lapouni entre ses griffes afin de l’amener près de son cœur pour lui faire un câlin. Solitaire s’excusa une nouvelle fois pour le comportement qu’il avait eu envers lui à leur réveil. Le lapin fut touché par ce geste et oublia ce fâcheux incident.
Ils arrivèrent enfin, tous les deux, devant le magnifique chalet ! Les compagnons du voyage contemplèrent les lieux, puis finirent par toquer à la porte. Ils entendirent des grosses bottes claquer contre le sol de la cabane, avant que la porte s’ouvre. Lapouni écarquilla les yeux devant l’allure imposante du premier connaisseur de la légende. De par sa grandeur et sa force, cet animal était très charismatique ! Il les fit rentrer à l’intérieur de sa cabane. L’hôte proposa une tasse de chocolat à ses invités, qui acceptèrent volontiers. Autour de cette boisson, les trois êtres vivants se mirent à discuter de la créature légendaire qui existait en ce monde. A la fin de la conversation, le connaisseur expliqua aux amis qu’en continuant de résoudre les énigmes, ils obtiendraient les derniers morceaux d’un objet. Le dragon et le lapin remercièrent leur hôte pour l’aide apportée, avant de sortir du chalet.
Le jeune garçon sortit la carte du panier de provisions et la montra au lapin. Les deux compagnons furent surpris de voir l’une des croix rouges ainsi que deux points d’interrogation disparaître du plan. Le flamiris regarda Lapouni, et celui-ci lui montra le trajet à prendre pour aller chez le deuxième connaisseur.

Level 36-37

Lorsque Solitaire rangea la carte dans le panier, le lapin en profita pour monter sur son épaule droite. Puis les amis reprirent tranquillement le chemin à la conquête des deux derniers morceaux ! Toutefois, quand Lapouni redescendit par la queue de son compagnon de voyage, il remarqua la trace se dessiner complètement sur le corps du dragon. Le lapin regarda alors le visage du jeune garçon pour le questionner, et vit que ses yeux étaient tout blancs ! Lapouni recula, et le flamiris se mit majestueusement à battre des ailes. C’est quand il arriva dans le ciel qu’un voile de poussière blanche et brillante se créa autour de lui. Petit à petit, Solitaire redescendit jusqu’à toucher de nouveau la terre ferme. Il reprit seulement conscience qu’après s’être évanoui quelques secondes. Le dragon se releva, regarda ses pattes ainsi que son corps, et questionna le lapin. Celui-ci ne sut quoi répondre, tant il était choqué de ce qui s’était produit. Et le jeune garçon lui déclara que, depuis qu’ils étaient à la montagne, c’était la première fois qu’il ne ressentait plus le froid. Bien au contraire, le flamiris avait l’impression d’être devant un feu de cheminée tellement il avait chaud ! Lapouni toucha alors les écailles du dragon et sentit sa chaleur corporelle. A ce moment-là, les amis comprirent que le dessin de la queue produisait de la poussière blanche. Mais ce n’était pas tout ! Effectivement, cette poussière protégeait Solitaire contre le froid de la montagne…

Level 38-39

Le lendemain, ils continuèrent leur route en quête du deuxième chalet. Mais au cours du trajet, le jeune garçon et Lapouni tombèrent sur un centaure ! Quand le duo s’approcha de lui, le dragon comprit que c’était une femme et qu’elle pleurait. Le lapin courut la réconforter, puis la questionna sur sa tristesse. Celle-ci leur expliqua qu’elle avait perdu sa bague de mariage, et qui fallait absolument la retrouver avant le retour de son mari. Les amis, touchés par la détresse de la femme, proposèrent leur aide. Tous les trois cherchèrent ensemble l’objet et, après quelques minutes de recherche, ils finirent par trouver le bijou. A ce moment-là, le mari de la créature fit son retour ! Il se tourna vers sa femme pour avoir une explication sur ce qui se passait. Puis reconnaissant, le couple offrit un petit sac de jute à Solitaire. Quand le flamiris l’ouvrit, il découvrit le dernier morceau manquant ! Après quelques remerciements, le jeune garçon et Lapouni reprirent le chemin.
Quand les deux compagnons arrivèrent devant le second chalet, ils allèrent mutuellement toquer à la porte. Et lorsqu’il ouvrit, le connaisseur de la légende les accueillit avec sourire. Puis il les fit rentrer à l’intérieur de la cabane. Comme la nuit était tombée, l’hôte proposa à ses deux invités de rester dormir. Le dragon et le lapin acceptèrent l’invitation avec joie. Puis les trois animaux discutèrent de l’être légendaire. C’est seulement quand le connaisseur expliqua l’histoire des quatre morceaux que Solitaire sortit les récompenses obtenues, se trouvant dans sa bandoulière. En les réunissant, le flamiris fut surpris de voir qu’il avait fabriqué une flûte à bec. Cependant, il fut perplexe devant l'étrangeté d'une partie de l’objet. En effet, il y avait un trou bien plus grand que les autres dans le corps de l’instrument. Une petite cavité de forme ovale était orientée dans le sens de la longueur. Mais ce trou, de la taille approximative d'un doigt, était situé vers le bout de l'instrument et semblait se trouver là pour accueillir un élément supplémentaire...

Level 40

En voulant jouer de la grande flûte, Solitaire heurta la chaîne autour de son cou ; c’est-à-dire celle qu’Emeth lui avait donnée en début de quête. Suite à cela, le bijou tomba au sol. Il le ramassa et, en regardant de plus près le pendentif qui l’ornait, il vit que les dimensions de la toute petite flûte correspondaient avec celles de la plus grande ! Le jeune garçon eut donc l’idée de l’insérer dans la cavité du gros instrument. La partie se referma dès qu'il l'eut fait, ne laissant ainsi que la flûte enfin complète ! L’objet se mit soudainement à briller de mille feux, et s’enleva des pattes du dragon. L’instrument flotta dans les airs, puis s’échappa par la fenêtre ouverte.
Le flamiris, Lapouni et le connaisseur sortirent précipitamment de la cabane et, juste au-dessus d’eux, la flûte se mit subitement à jouer de la musique toute seule. Quelques minutes plus tard, une incroyable créature, surgissant de nulle part, fit son apparition ! Les trois compagnons virent alors un magnifique oiseau, aux multiples couleurs, s’approcher d’eux. Le fleetitwik avait un plumage vert et ocre, dans les tons pastel, qui se dégradait vers le blanc au niveau des ailes et de la queue. Après les avoir salués, cet animal les questionna sur leur présence dans ces terres. Solitaire expliqua toute l’histoire de sa quête, et le fleetitwik comprit son devoir. Il se mit à fredonner, puis à chanter. Avec l’aide de la flûte magique et de sa douce voix, l’oiseau endormit les trois animaux devant lui.

Au lever du soleil, le jeune garçon et le lapin se réveillèrent dans le même lit. En sortant de la chambre, les amis découvrirent le connaisseur occupé à préparer le petit déjeuner. Autour de ce repas, les trois animaux cherchèrent à comprendre ce qui s’était passé la nuit dernière. Cependant, personne ne put mettre d’explications sur les événements des dernières heures car, en effet, ils ne s’en souvenaient plus... La seule chose dont ils se rappelaient, c’était l’invitation à dormir. A la fin de la conversation, quelqu’un toqua à la porte ! Quand l’hôte alla l’ouvrir, il se retrouva face à Emeth. Le dragon et Lapouni remercièrent le connaisseur, puis sortirent rejoindre la femme dehors.
A l’extérieur, les trois êtres discutèrent à propos des événements récents. Le flamiris et le lapin apprirent que la créature maléfique, qui menaçait la montagne, avait fini par disparaître grâce à l’animal légendaire. Quant à Emeth, à la suite des explications des deux compagnons, elle comprit qu’elle n’obtiendrait pas plus d’informations les concernant. Lorsqu’ils eurent fini de discuter, la femme reprit la carte qu’elle avait donnée à Lapouni et changea le panier que portait Solitaire en un sac à dos, avec de nouvelles provisions à l’intérieur. Avant de partir, Emeth dirigea les amis sur le chemin à prendre pour continuer leur quête.
Concours thème LIBRE
Svp, Cliquez mes champions sous spoiler ! ♥
Spoiler: show
ImageImageImageImageImageImageImage

Image
Avatar de l’utilisateur
Girlpower
 
Message(s) : 5921
Âge : 23
Inscrit le : 18 Juil 2014 13:57
Localisation : Dans le coeur des êtres qui me sont chers
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches

Messagepar Girlpower » 10 Mai 2018 19:48

Quête 5 : Trouver le moyen de traverser l’eau
en toute sécurité !
(Lieu : le fleuve d'Aquahana - Level 41 à 45)


Level 41-43

Grâce aux directives de la femme, le flamiris et Lapouni purent reprendre leur route sans encombre. Mais après quelques heures de marche, ils finirent par arriver au bord d’un immense et remarquable fleuve... De par sa grandeur et la clarté de son eau, ce paysage était le plus magnifique que le dragon ait vu jusqu’à présent. Malheureusement, le lapin le tira de son émerveillement lorsqu’il lui demanda comment ils allaient faire pour passer de l’autre côté de la rive. Les deux compagnons jetèrent alors quelques coups d’œil de droite à gauche sur les environs, et découvrirent une barque à moteur non loin d’eux. Ils déposèrent leurs affaires à l’arrière de l’embarcation avant de monter dedans. Les amis prirent ainsi le large, en actionnant le moteur, en direction d’un nouveau lieu à découvrir !

A la tombée de la nuit, Lapouni s’endormit paisiblement à l’arrière de la barque. Solitaire, quant à lui, continua à piloter en toute sérénité. Mais le lendemain matin, quand le lapin se réveilla de sa longue sieste, il vit que son ami était toujours éveillé. Il saisit alors que le jeune garçon n’avait pas dormi de toute la nuit, ce qui l’inquiéta fortement. De ce fait, le petit animal éteignit le moteur pour inciter le flamiris à se reposer. Cependant, ce dernier n’arrivait pas à dormir à cause de l’agitation des vagues ainsi que de l’odeur désagréable du fleuve. Lapouni comprit alors que son compagnon du voyage ne se reposerait que lorsqu’ils seraient arrivés à destination. Le dragon reprit donc le volant et le lapin actionna de nouveau le moteur.

Le jour suivant, alors que le fleuve semblait si paisible et si calme à remonter, quelque chose vint frapper le dessous de la barque ! Sur le moment, les amis pensèrent qu’ils avaient seulement heurté un gros poisson. Mais quand les coups se répétèrent de plus en plus fort, ils comprirent que c’était autre chose !

Level 44-45

Pendant quelques minutes, tout redevint calme… Puis tout d’un coup, une grosse créature surgit brusquement de l’eau ! Pour la première fois, Solitaire et Lapouni virent un léviathan en face d’eux. Ne sachant pas comment réagir face à ce monstre, le dragon braqua le volant vers la droite afin d’esquiver la créature ; tandis que le lapin, quant à lui, se réfugia instinctivement à l’arrière de la barque. Mais à la demande de son ami, Lapouni retourna quelques secondes à l’avant pour lui déposer le sac de provisions. Le flamiris le remercia avant de passer les bretelles autour de ses épaules !
Quelques minutes passèrent encore, et la créature sous-marine refit son apparition ! Le jeune garçon tourna le volant vers la gauche, pensant esquiver une seconde fois l’attaque du serpent des mers. Malheureusement, tout le contraire se passa ! Le léviathan poursuivit sans relâche les deux compagnons et, au cours de cette course-poursuite, le monstre frappa le moteur de sa nageoire. Aussitôt, la machine cessa de fonctionner... Ce qui laissa Solitaire et le lapin au centre du fleuve, démunis face au serpent des mers. Dans le feu de l’action, la créature cassa également la barque en deux. Le dragon eut juste le temps de s’envoler, mais Lapouni, lui, tomba dans l’eau. Le flamiris se précipita vers le fleuve pour l’en sortir avant que le petit animal ne se noie. Mais alors que le jeune garçon allait s’enfuir dans les airs avec son ami, le léviathan attrapa l’une de ses pattes arrière. Solitaire, excédé par l’obstination du monstre, émit un souffle. Cette expiration forma une toute petite brume, qui se dissipa dans le ciel. Alors pour la toute première fois, le dragon se mit en colère et se tourna droit vers la créature ! Il ouvrit la bouche pour crier : « Ahhhhhh !! », mais un grand jet glacé sortit à la place du mot. Le serpent des mers fut complètement congelé au milieu du fleuve. Soulagé, le flamiris réinstalla le lapin sur son dos et se dirigea vers la rive opposée.

Lorsque le soleil se coucha, les deux compagnons se posèrent enfin sur cette rive qui semblait hospitalière. Sur les lieux, ils furent accueillis par une magnifique jument, du nom de Mélicine ! Par la suite, le cheval dirigea les amis vers la grotte dans laquelle elle vivait. Après le bon petit repas que leur hôte avait préparé, Solitaire et Lapouni allèrent se coucher. Mais avant de s’endormir, les deux compagnons discutèrent sur les nouveaux pouvoirs que le dragon semblait avoir acquis. Le petit animal apprit ainsi au flamiris que des mèches de sa crinière et de sa queue s’étaient colorées en bleu. Le jeune garçon fit un sourire avant de se glisser dans le sommeil.
Concours thème LIBRE
Svp, Cliquez mes champions sous spoiler ! ♥
Spoiler: show
ImageImageImageImageImageImageImage

Image
Avatar de l’utilisateur
Girlpower
 
Message(s) : 5921
Âge : 23
Inscrit le : 18 Juil 2014 13:57
Localisation : Dans le coeur des êtres qui me sont chers
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches

Messagepar Girlpower » 10 Mai 2018 19:48

Quête 6 : Trouver de l’aide pour sortir indemne
des lieux !
(Lieu : la traversée d’Infermo - Level 46 à 60)


Level 46-47

Le lendemain matin, Solitaire se réveilla d’un long cauchemar. Pendant près de dix minutes, il repensa à la conversation qu’il avait entretenue avec Lapouni la nuit dernière. Tandis que celui-ci dormait à poings fermés, le dragon se leva et se dirigea vers l’eau de la fontaine afin de voir ses nouvelles mèches bleues par lui-même ! Mélicine, levée depuis bien longtemps, alla le rejoindre près de la citerne. Lorsqu’elle s'aperçut des doutes et de la solitude du flamiris, elle dit ces quelques phrases : « J’aimerais te remercier pour l’espoir que tu redonnes, chaque jour, aux habitants de ce monde. Je sais que cela ne doit pas être facile pour un jeune garçon comme toi, mais sache que tous les efforts que tu fais pour nous t’amèneront, dans tous les cas, vers une belle victoire. Celle de faire la fierté de tes parents, mais également d’avoir rencontré des vrais amis sur qui tu pourras toujours compter. » Lorsque la jument se tut, Solitaire se détourna de l’eau pour lui faire face. Pendant quelques secondes, ému par ces mots, il lui adressa uniquement un grand sourire. Puis le dragon l'enlaça de ses pattes et, la tenant toujours contre lui, la remercia d’une voix douce à l’oreille.
De retour dans la grotte, le cheval prépara le repas pour ses invités. Percevant l’odeur du petit déjeuner, le lapin ouvrit immédiatement les yeux. Mais quand il s'aperçut de l'absence du flamiris, Lapouni se précipita à l’extérieur de la grotte pour le rechercher. Il fut soulagé de le trouver endormi près de la citerne ! Le petit animal donna un petit coup de langue sur la joue du jeune garçon, ce qui lui fit ouvrir les yeux. En se redressant, Solitaire frotta alors sa joue avec celle du lapin pour lui signifier son amitié. Quand les deux compagnons entendirent Mélicine les appeler, ils rentrèrent tranquillement dans la grotte afin de la rejoindre pour manger.

Level 48-49

Les amis décidèrent de reprendre la route. Cependant, juste avant qu'ils ne partent, la jument remit une lettre au dragon. Lorsque celui-ci l’ouvrit, il y lut simplement des explications sur la route à suivre pour rejoindre leur destination finale. Le flamiris rangea le mot dans le sac de provisions, puis remercia Mélicine pour la gentillesse dont elle avait fait preuve envers eux et pour son hospitalité.
Sur le chemin, les deux compagnons discutèrent de cette fameuse destination. Mais Lapouni, effrayé rien que d’en entendre parler, s’arrêta net et ne bougea plus. Solitaire ne comprit pas immédiatement son attitude et, croyant à une plaisanterie, il commença à rigoler. Cependant, quand le dragon vit le sérieux du petit animal, il le mit sur son épaule droite et entreprit de le rassurer. Avant de reprendre la route, le jeune garçon lui expliqua également son inquiétude. Cependant, il fit comprendre que tant qu’ils seraient ensemble, tous les deux, son courage surpasserait sa peur. A ces mots, Lapouni serra, de ses deux petites pattes, le cou du flamiris.

En fin de journée, après une longue et épuisante marche, les amis commencèrent à voir trois volcans au loin. Le premier était plus petit que les deux autres. Quant au deuxième, il était plutôt moyen ; mais contrairement au précédent, le sommet de celui-ci était entouré de légers panaches nuageux. Pourtant, ce qui surprit les deux compagnons, c’était plutôt le troisième volcan qui se trouvait tout derrière... En effet, malgré le fait qu’il fut un peu caché, il était bien assez grand et volumineux pour que Solitaire et le lapin le voient. Les amis comprirent alors qu’ils allaient devoir les gravir, un par un, ce qui les angoissa encore plus qu’ils ne l’étaient déjà…

Level 50

A la tombée de la nuit, le flamiris et Lapouni arrivèrent en bas du premier volcan. Les deux compagnons virent, sur le sol, de nombreuses petites pierres grises ! En les prenant dans ses pattes et en les observant de plus près, le lapin constata avec surprise que ces cailloux étaient en fait des basaltes. Il ne les avait pas reconnus sur le coup, car tous ceux qu'il avait vus auparavant étaient noirs. Devant l’émerveillement de son ami, le dragon se sentit mal à l’aise, mais également perdu face à autant de roches autour de lui. Le petit animal décida alors de lui raconter toute l’histoire des différentes pierres volcaniques qu'il connaissait. Cependant, l’explication étant longue, Lapouni en discuta avec le jeune garçon autour de quelques gâteaux en miettes qui se trouvaient dans le sac à dos. Avant de s’endormir, Solitaire comprit l'origine de ces ‘ cailloux ’. En effet, les basaltes sont des roches volcaniques qui se forment quand un magma se refroidit et se solidifie avec le temps. Les obsidiennes, quant à elles, sont des pierres volcaniques issues d’une lave plus acide. Le lapin, ayant fini de raconter son histoire, mit une petite roche basalte dans le sac afin de l’ajouter à sa collection. Puis il rejoignit les pattes du flamiris pour s’endormir auprès de lui.

Le jour suivant, les amis entamèrent l'ascension du premier volcan. Lorsqu'ils arrivèrent enfin au sommet, les deux compagnons découvrirent un pégase endormi au centre du cratère. Le dragon et le petit animal voulurent redescendre discrètement de l’autre côté, mais ils firent tomber de petites pierres qui atterrirent sur le cheval. Ce dernier fut alors réveillé. Le regardant s'envoler jusqu’à eux, les amis purent contempler l’étalon. Effectivement, la robe du pégase était entièrement d’un blanc éclatant. Il était également doté de très grandes ailes, de sorte que quelques secondes lui avaient suffi pour arriver en face d’eux. Les trois animaux se mirent à discuter, et le jeune garçon ainsi que Lapouni s’excusèrent pour le désagrément causé en l’éveillant. Le cheval, du nom de Pégasus, accepta rapidement leurs excuses. Mais avant de retourner se recoucher, l’étalon expliqua qu’il les observerait jusqu’à ce qu’ils aient fini leur quête en ces lieux. Le flamiris comprit le sens de la phrase et, très touché, il remercia le pégase d'un grand sourire.
Les deux compagnons redescendirent par le chemin opposé à celui duquel ils étaient venus. Mais en ce faisant, ils découvrirent un effroyable monstre ! En effet, celui-ci avait une tête ainsi qu’un corps de lion, des cornes de chèvre, des ailes sur son dos et une queue en forme de serpent. La créature était très charismatique de par sa grandeur et sa corpulence. Solitaire et le lapin comprirent alors qu’ils étaient en face d’une épouvantable chimère ! Vite, le dragon prit son ami sur son épaule et voulut s'envoler pour passer au-dessus du monstre. Malheureusement, sa manœuvre fut facilement contrée par la créature ! En effet, elle se positionna juste en face de lui pour éviter qu’il n’aille plus loin. Le flamiris fit immédiatement descendre le petit animal au sol, et lui intima de s'écarter de l'affrontement qui n'allait pas tarder à suivre. Il lui donna également le sac à dos avant de se replacer devant la chimère. Cette dernière se mit à charger, voulant foncer avec ses cornes, sur le jeune garçon. Il l’esquiva de justesse, mais Solitaire n’eut pas le temps d’éviter le coup de queue de la créature… Au sol, le dragon fut légèrement blessé à l'aile par l’attaque surprise du monstre. La chimère voulut le frapper de nouveau, mais à cet instant, Pégasus arriva au-dessus du flamiris et fit battre ses ailes avec force. Cela provoqua un fort mouvement d’air, faisant reculer la créature. Le cheval magique se mit devant le jeune garçon, prêt à affronter le monstre. Au moment où la chimère recommença à charger, visant cette
fois-ci le pégase, Solitaire émit un grand souffle qui congela la créature ! D’un coup puissant, l’étalon détruisit entièrement le monstre ; n’en laissant que des morceaux de glace sur le sol. Le combat étant fini, Lapouni courut se jeter dans les pattes de son ami pour lui faire un gros câlin. Le dragon adressa un mouvement de la tête à Pégasus, ainsi qu’un sourire, pour le remercier. Puis le cheval repartit en volant là d’où il était venu. Avant de reprendre leur quête, le flamiris renfila le sac de provisions.

Level 51-54

Solitaire et le lapin reprirent tranquillement la route jusqu’au deuxième volcan. Au cours du trajet, les deux compagnons virent que la montagne, issue de rejets de lave, était encore plus grande qu’ils ne se l’imaginaient ! En marchant, le flamiris regarda un bref instant le petit animal et, tous les deux, firent de gros yeux avant de lever les sourcils. Cependant, ils ne s’arrêtèrent pas pour autant sur le chemin.
Quand les amis arrivèrent au pied de ce volcan, Lapouni fut émerveillé de voir de nouvelles roches sur le sol. Sauf que cette fois, c’étaient de fabuleuses obsidiennes noires ! Quand le lapin l'apprit au dragon, ce dernier fut heureux de les découvrir pour la toute première fois. Alors, pour faire plaisir à son ami, le jeune garçon mit une de ces pierres dans le sac à dos. Lorsqu’ils eurent terminé leur contemplation, Solitaire et le petit animal décidèrent de gravir le volcan. Ils finirent par arriver en haut, mais en y parvenant, les deux compagnons se tendirent lorsqu’ils virent la transformation de leurs tout premiers ennemis !

Level 55

Effectivement, le flamiris et Lapouni virent que Lou, Ga et Rou étaient devenus un cerbère ; c’est-à-dire un chien à trois têtes. Les amis virent également que le monstre avait acquis un tout nouveau pouvoir, celui de cracher des jets de feu ! En effet, le cerbère était en train d'en faire la démonstration contre un phénix. Au début, le dragon et le lapin se cachèrent derrière des grosses roches obsidiennes pour échapper au combat. Cependant, quand le jeune garçon vit que l’oiseau semblait en mauvaise posture, il alla directement le défendre ! Dans un élan de courage, Solitaire s’envola
au-dessus de la créature à trois têtes et fit une pirouette dans les airs avant de lui abattre sa queue. Le cerbère fut assommé par cette attaque et ne se releva pas. Le phénix remercia alors le dragon pour son aide. Lorsque Lapouni rejoignit le flamiris, l’oiseau termina en déclarant qu’il ne serait jamais bien loin d’eux s’ils venaient à avoir besoin d’aide.

Level 56-58

Solitaire et le lapin descendirent la pente de la montagne, en quête du troisième volcan. Arrivés en bas, les deux compagnons furent très fatigués de leur longue marche. Du coup, ils décidèrent de déplacer quelques roches obsidiennes afin de se reposer sur un bout du terrain dégagé. A la nuit tombée, le flamiris et le petit animal mangèrent les dernières provisions qui leur restaient, et s’endormirent paisiblement sous le regard de la lune. La petite blessure à l’aile cicatrisa alors complètement, ne laissant ainsi qu’une minuscule entaille.

Au lever du soleil, ils reprirent calmement leur route. Ils durent marcher près de quinze heures pour enfin arriver au pied du dernier volcan. Cependant, cette montagne possédait une particularité que les deux autres n’avaient pas : celle d’être réveillée !

Level 59-60

Solitaire et Lapouni trouvèrent au sol des pierres rouges. En les contemplant, ils comprirent qu’ils avaient trouvé des roches volcaniques ! Le lapin prit l’un de ces ‘ cailloux ‘ pour le mettre dans le sac de provisions. Mais avant de ranger la pierre, le dragon fit un léger souffle glacé pour la refroidir afin que sa chaleur ne brûle pas l'intérieur du sac.
En voulant monter le volcan, les deux compagnons furent immédiatement stoppés par un énorme monstre ! Quand ils le regardèrent de haut en bas, le jeune garçon et le petit animal ne surent plus quoi dire tant il était terrifiant ! En effet, la créature faisait plus de quatre mètres de hauteur. Mais le plus effrayant, c'était la présence d'immenses ailes de flammes dans son dos. De plus, elle était armée d’un fouet ardent à plusieurs lanières. Les amis étaient véritablement en face d’un balrog !
Le monstre se rapprocha de plus en plus des deux compagnons. Mais quand le flamiris cria à Lapouni d'aller se cacher avec le sac de provisions, il profita de son inattention pour lui asséner un coup de fouet enflammé sur son flanc gauche. Solitaire fut ainsi projeté au sol... Contrairement aux autres ennemis que le dragon avait combattus, le balrog ne lui laissa aucun moment de répit ! En effet, quand il voulut se relever, la créature abattit son arme sur sa côte droite ; le plaquant une nouvelle fois à terre. Puis il enroula son arme autour de la gorge du jeune garçon. Quand le flamiris voulut tirer les lanières du fouet, il se brûla les pattes instantanément et lâcha prise. Le monstre continua la torture en traînant violemment le corps de Solitaire contre le sol. Le balrog retira ensuite son fouet de la gorge du dragon. Au moment où il allait abattre une troisième fois son arme contre les écailles du jeune garçon, ce dernier utilisa son souffle glacé pour congeler le fouet. Cette congélation fut possible car le flamiris, sans le savoir, avait un niveau beaucoup plus élevé que la créature auquel il faisait face. Puis, Solitaire s’envola dans les airs avant de mettre un grand coup de queue sur l’arme du balrog, la détruisant définitivement. Quand le dragon se reposa sur le sol, le monstre pencha la tête sur le côté tout en regardant les restes de son fouet. Lorsqu’il comprit que le flamiris l’avait détruit, la créature remit sa tête bien droite et ouvrit sa bouche pour crier toute sa colère. Le balrog prit le jeune garçon par la gorge et le secoua avant de l’éjecter contre une énorme roche volcanique à sa droite. Au sol, Solitaire fut, sur le moment, paralysé de douleur. Effectivement, cette attaque rouvrit l’ancienne plaie qu’il s’était faite à l’aile lors d’un de ses combats précédents. Quand le monstre voulut enchaîner le flamiris, il fut arrêté dans son élan lorsqu’il vit l’arrivée de Pégasus et du phénix ! Cette fois, l’étalon s’était transformé en un cheval de feu. Celui-ci s'occupa de détourner l’attention de la créature, le temps que l’oiseau relève doucement le dragon. Mais quand ce dernier vit Solitaire vraiment très blessé à son aile, il voulut le tenir à l'écart du combat. Cependant, le jeune garçon refusait catégoriquement de laisser ses nouveaux amis se battre seuls face à ce terrible balrog. Le phénix eut alors une très bonne idée ! Il en fit part au dragon, qui se mit à sourire du coin des lèvres et acquiesça d’un signe de tête. Mais quand les animaux se tournèrent vers le combat, ils virent Pégasus revenir jusqu'à eux en roulant au sol ! Ils décidèrent alors de mettre immédiatement leur idée en place. L’oiseau fit diversion, et le flamiris se mit à survoler discrètement la créature. Solitaire utilisa une seconde fois ses jets de flammes glacés, mais cette fois-ci pour congeler complètement les ailes du monstre des ténèbres. Quand ce dernier se retourna vers le dragon, le phénix agrippa de ses serres les flancs du balrog. L’étalon comprit l’idée de l’oiseau et s’élança alors sur la créature, avant de mettre deux grands coups de sabot sur les ailes ; les réduisant en poussière. Privé de sa capacité à voler et de son arme, le monstre fut paralysé et ne sut plus quoi faire pour se défendre. Les nouveaux amis mirent le coup de grâce en mêlant le jet de flammes de l’oiseau au souffle de glace du flamiris afin de créer une énorme attaque contre le balrog. Ce dernier tomba contre le sol, n’émettant plus aucune respiration et plus un souffle de vie.
Le jeune garçon remercia le phénix et le cheval pour leur aide. Puis les deux animaux fantastiques repartirent tranquillement d’où ils venaient, avec la joie de ne plus être en danger. Solitaire chercha alors Lapouni et le retrouva couché sur le ventre, avec ses pattes cachant ses petits yeux. Le dragon prit son meilleur ami contre lui et le serra très fort, ce qui rassura le lapin. Pour ne pas le traumatiser devant l’état du monstre, il lui demanda alors de fermer les yeux. Le petit animal comprit et les ferma tout le temps du survol du volcan. Le flamiris le reposa sur la terre ferme lorsqu’il eut terminé la traversée de cette immense montagne.
Concours thème LIBRE
Svp, Cliquez mes champions sous spoiler ! ♥
Spoiler: show
ImageImageImageImageImageImageImage

Image
Avatar de l’utilisateur
Girlpower
 
Message(s) : 5921
Âge : 23
Inscrit le : 18 Juil 2014 13:57
Localisation : Dans le coeur des êtres qui me sont chers
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches

Messagepar Girlpower » 10 Mai 2018 19:48

Quête 7 : Trouver les dernières forces pour
vaincre la sœur d'Emeth !
(Lieu : sous les étoiles de Renarhim - Level 61 à 70)


Level 61-62

Solitaire et Lapouni prirent le temps de se reposer quelques heures. Pendant ce laps de temps, le dragon fit part à son ami de son incompréhension à propos du positionnement actuel de la lune. En effet, depuis son arrivée dans ce monde, il avait appris à calculer les heures en fonction de la position du soleil ou de la lune dans le ciel. Cependant, le jeune garçon s’était aperçu qu'entre leur arrivée sur le dernier volcan et l'heure actuelle, l’astre de la nuit n’avait pas du tout bougé ! Cela faussait donc complètement son jugement concernant l’heure qui pouvait être en ce moment. Après avoir tout expliqué, il s’écroula d'épuisement de par ses blessures et sa fatigue. Alors que le flamiris s’endormait paisiblement dans un long sommeil, le petit animal ne quitta pas du regard le corps de son ami. Tout d’un coup, alors que Solitaire dormait profondément, le lapin vit quelque chose de magique se produire ! En effet, le corps du dragon se mit à se régénérer petit à petit. Lorsqu’il se réveilla, plus aucune égratignure n'était visible sur lui ! Le jeune garçon fut surpris sur le moment, mais comprit rapidement que c’étaient les gênes de flamiris qui permettaient cette régénération. Il prit le temps d’éclaircir son rétablissement à Lapouni, et ce dernier fut enfin rassuré au sujet de son état de santé.

Level 63-64

Avant de reprendre leur route, le dragon et le petit animal regardèrent les indications de la lettre que Mélicine leur avait donnée antérieurement. Les deux compagnons finirent par comprendre, en lisant de près le bout de papier, qu’ils n’étaient plus très loin de la fin de leur quête. Ils avaient juste à continuer tout droit pendant quelques heures, avant de pouvoir arriver au village d’Amourya, pour rentrer sains et saufs de leur aventure. Le jeune garçon remit donc le mot dans le sac de provisions et, auprès du lapin, il reprit le chemin dans l’espoir de la terminer rapidement pour revoir ses parents.

Level 65

Alors que les amis marchaient depuis de très longues minutes, ils furent arrêtés par l’apparition d’un portail lumineux sur leur chemin. Solitaire et Lapouni n’attendirent pas bien longtemps avant de voir une ombre sortir du vortex ! Ils remarquèrent alors la silhouette d’une femme aux cheveux mi-longs et rouges s’avancer devant eux. En se rapprochant, les deux compagnons virent ses traits se préciser. En effet, cette dernière était très grande et portait sur elle une robe noire unie ainsi que des chaussures à talons. Ce qu’ils remarquèrent encore plus, à propos du physique de la demoiselle, c’était qu’elle avait également les pupilles d’un rouge plus vif que ses cheveux. Le dragon et le lapin furent émerveillés face à sa beauté ! Mais lorsqu’elle fut assez proche d’eux, l’humaine se présenta sous le nom de Détestia. Celle-ci leur apprit qu’elle était la sœur d’Emeth. Les amis furent stupéfaits devant cette nouvelle… Effectivement, c’était une femme qui avait les cheveux ainsi que les pupilles de ses yeux d’un vert très clair. De plus, leur prêtresse portait sans cesse sa sublime robe, d’une couleur bleu marine en haut et bleu ciel en bas, avec de magnifiques motifs en flocons de neige dessinés dessus. Au cours de plusieurs flashbacks, les deux compagnons se souvinrent de beaucoup de choses qui différenciaient encore plus Emeth de sa sœur ! D’une part, sa voix était plus douce et plus posée que celle de Détestia. De l’autre, leur amie possédait de très longs cheveux, à en toucher le sol, qu'elle attachait pour cette raison en une seule tresse afin d’éviter qu’ils ne traînent par terre.

Level 66-67

Au fil de la conversation, Détestia comprit alors qu’elle était en face de Solitaire et de Lapouni ! La charmante demoiselle les recherchait parce qu’ils avaient réussi à vaincre tous ses protégés, qu’elle avait envoyés pour les combattre. La femme ferma les yeux et fit un grand ainsi qu’un long souffle dans les airs, créant de très grandes nappes de brouillard autour d’elle. Ces nappes furent de plus en plus épaisses avant de se disperser. Lorsque la visibilité devint plus claire, le dragon et le petit animal virent les corps inertes des créatures qu’ils avaient combattues, sur d’énormes nuages noirs, autour d’eux. L’humaine fit rentrer les apparitions dans le vortex afin de les ramener dans leurs mondes respectifs.

Level 68-69

La femme se tourna ensuite vers les deux compagnons afin de s’excuser pour la gêne qu’elle avait pu leur causer. Mais alors qu’elle se dirigeait tranquillement vers le portail, Emeth fit son apparition derrière le jeune garçon et le lapin. Cependant, elle n’était pas venue toute seule ! Effectivement, la prêtresse avait auprès d’elle deux félins noirs et blancs, une louve blanche ainsi que deux fennecs presque tout blancs. Au moment où ils arrivèrent tous les six aux côtés de Solitaire et de Lapouni, Détestia se retourna pour lancer brusquement un sort en leur direction. Cependant, elle fut ébahie de voir que sa sœur était là. Celle-ci arrêta, sans attendre, ce sort grâce à ses pouvoirs. Avant de reprendre l’affrontement, la femme aux cheveux verts donna des directives aux animaux venus avec elle pour l’aider. Tiara, la louve, vint se tenir devant le dragon et le lapin ; tandis qu’Edelweiss ainsi qu’Hermine, les fennecs, se plaçaient à côté d’eux pour les protéger. Sibérian et Snowla, les félins, firent de même auprès d’Emeth.

Level 70

Alors que Détestia se mettait à rire pour se moquer de la stratégie de sa frangine, cette dernière lui jeta un sort qui la propulsa dans le vortex. Et sans hésiter, elle fit un tour de magie afin de fermer le portail pour, ainsi, la bannir définitivement de ce monde !
En revenant en face du dragon et du petit animal, la femme aux cheveux verts s’excusa pour le comportement de sa sœur. A la suite de la discussion, elle expliqua toute son histoire. Effectivement, lorsqu’elles étaient plus jeunes, Détestia aimait s’amuser à son jeu préféré avec Emeth. Cette distraction permettait de mettre en compétition les dons de chacune, et celle qui tombait au sol la première avait perdu. Il fallait savoir que la charmante demoiselle aux cheveux rouges, dont les pouvoirs étaient déjà complètement développés, sortait toujours victorieuse de ce jeu. Mais ce qu’elle ne savait pas, c’était que sa frangine ne les possédait pas encore dans son intégralité. Lorsqu’ils furent acquis au complet, elle s’entraîna alors à les utiliser. Quand l’humaine sut maîtriser ses pouvoirs, elle gagna toutes les compétitions lancées par sa sœur. Plus les années passaient, et plus la colère de Détestia grandissait. Jusqu’au jour où celle-ci fit quelque chose d’irréparable ! Alors que la prêtresse s’entraînait pour développer encore plus ses dons, elle fut attaquée dans le dos. La femme apprit quelques jours plus tard, par ses parents, que c’était sa frangine qui l’avait agressée par jalousie. Son père et sa mère annoncèrent à la blessée, qui était couchée dans le lit depuis plusieurs semaines, qu’il était fortement interdit d’utiliser sa magie à l’extérieur d’un entraînement ! Le fait que Détestia ait violé les règles, alors qu’elle les connaissait parfaitement, la bannissait de ce monde. Depuis, Emeth ne l’avait pas revue avant l’affrontement qu’elle venait d'avoir !
Mais en revenant ici, la traitresse avait une nouvelle fois transgressé les lois de Maraht ! La prêtresse prit conscience que cette dernière n’avait plus aucune limite, et devenait dangereuse pour les habitants de ce monde. A contrecœur, elle prit une très lourde responsabilité ! En renvoyant Détestia dans le vortex, l’humaine lui avait jeté un sort d’expulsion. Par conséquent, ce sortilège enlevait tous les pouvoirs de la personne qui était touchée et la faisait atterrir dans un nouveau monde… Mais pas n’importe lequel ! Cet endroit isolerait la femme renégate de tout être vivant. De plus, il n’y avait aucun moyen d’en sortir ou de s’en échapper…
A la fin de l’histoire, Emeth amena Solitaire et Lapouni au village d’Amourya !
Concours thème LIBRE
Svp, Cliquez mes champions sous spoiler ! ♥
Spoiler: show
ImageImageImageImageImageImageImage

Image
Avatar de l’utilisateur
Girlpower
 
Message(s) : 5921
Âge : 23
Inscrit le : 18 Juil 2014 13:57
Localisation : Dans le coeur des êtres qui me sont chers
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches

Messagepar Girlpower » 10 Mai 2018 19:48

Conclusion


Au château, la prêtresse remercia infiniment les deux compagnons pour avoir réussi à sauver le monde de Maraht ainsi que ses habitants. De plus, elle leur annonça également qu’ils étaient devenus des preux chevaliers de la grande forteresse royale ! De ce fait, en récompense de leur courage, un portrait d’eux était accroché sur l’un des murs du palais. Le soir, après que les amis se soient reposés, Emeth décida d’aller les chercher. Quand ils arrivèrent dans la salle, ils furent surpris de voir qu’un grand festin était organisé par tous les villageois d’Amourya ainsi que par la femme. Au cours de cette soirée, quand ils eurent terminé de manger, les habitants se mirent à danser dans la grande pièce d’à côté. Toutefois, la prêtresse s'absenta pendant quelques instants… Elle fit son retour dans une longue et magnifique robe d’un bleu marine uni. Les villageois se tournèrent vers elle, imités par le regard de Solitaire. Celui-ci fut émerveillé de la voir vêtue d'une tenue aussi sublime ! En effet, les bretelles de la robe tombaient de sorte à laisser les épaules dénudées. De plus, le col en cœur venait attarder le regard du jeune garçon sur la somptueuse poitrine de la maîtresse des lieux. Gêné par cette situation, il détourna très rapidement ses yeux sur le visage de la femme. Quand elle s’approcha du dragon, ce dernier remarqua que la forme du haut était cintrée ; alors que la coupe du bas était un peu plus évasée. Sans attendre, il l’invita à danser et, tous les deux, ils s’amusèrent à valser toute la nuit.

Le jour suivant, Emeth annonça le départ du flamiris à Lapouni. En effet, ayant terminé d’accomplir sa quête, Solitaire ne pouvait plus rester dans l’univers magique… Ce dernier fit tristement ses adieux au petit animal et à la maîtresse des lieux, avant de franchir le portail qu’elle avait créé pour lui. De retour dans son monde, le jeune garçon courut dans sa maison afin de retrouver sa maman et son papa.

Les années passèrent, et un jour, alors que le dragon se remémorait les bons moments qu’il avait passés avec le lapin ainsi qu’avec la prêtresse, ceux-là firent son apparition devant lui ! Face à l’étonnement du flamiris, ils lui expliquèrent qu'ils venaient le voir parce qu'il manquait à tout le monde, et particulièrement à eux deux. Solitaire, maintenant proche de la trentaine, fut heureux ainsi que très touché de les revoir ! Et même s’il n’était plus dans le monde de Maraht, il arrivait toujours à comprendre ce que disait Lapouni. Au cours de leur discussion, la femme avoua ses sentiments au dragon. Souriant devant toutes ces bonnes nouvelles, il l’embrassa langoureusement. Puis elle lui demanda quelque chose qu’elle n’avait encore jamais fait jusqu’à maintenant… La prêtresse proposa à l’homme de venir vivre dans son château. Le flamiris accepta, mais énonça ses trois conditions ! La première était de pouvoir revenir voir ses parents quand il le voulait. La femme acquiesça d’un signe de tête. L’autre condition était un peu plus complexe à exprimer. En effet, Solitaire souhaitait garder sa forme humaine. Cependant, il ne voulait surtout pas mourir afin de rester éternellement au côté de la prêtresse ! Emeth accepta cette deuxième grosse exigence. En revanche, elle lui expliqua que, même si l’homme restait humain et qu’il ne pourrait pas mourir, il serait obligé de ravoir ses pouvoirs de flamiris. La troisième condition était que la femme accepte de se marier avec lui. Stupéfaite devant cette subite demande, elle approuva sans réfléchir avec des étoiles plein les yeux.
Le dragon annonça les nouvelles à ses parents avant de repartir dans le château du village d’Amourya. Dans les jours qui suivirent, la mère et le père de Solitaire furent exceptionnellement invités dans l’univers magique pour le mariage de leur fils.

Quelques années plus tard, Emeth mit au monde un garçon, puis deux faux jumeaux, et enfin une fille. Lapouni resta pour toujours auprès d’eux, étant considéré comme un membre de la famille.
Concours thème LIBRE
Svp, Cliquez mes champions sous spoiler ! ♥
Spoiler: show
ImageImageImageImageImageImageImage

Image
Avatar de l’utilisateur
Girlpower
 
Message(s) : 5921
Âge : 23
Inscrit le : 18 Juil 2014 13:57
Localisation : Dans le coeur des êtres qui me sont chers
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches

Retour vers Ecrivains en herbe !

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité